Athérome

0
743
Athérome : coeur

Épidémiologie des maladies cardiovasculaires

Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité dans le monde. L’athérome correspond également à la deuxième cause de mortalité en France. On retrouve une fréquence 5 fois plus fréquente chez l’homme que chez la femme.

Physiopathologie

Formation d’une plaque d’athérome

Elle correspond à une accumulation et une oxydation de lipides (graisses) dans la paroi des artères. Aussi, cela entraîne une attraction des cellules responsables de l’immunité (les globules blancs).

L’accumulation de tous ces éléments entraîne donc une réaction inflammatoire locale favorisant la formation d’une plaque d’athérome.

L’Évolution

La rupture de plaque entraîne la formation brutale d’un thrombus(caillot sanguin) avec plusieurs complications cliniques possibles : Embolie pulmonaire, accident vasculaire cérébral ou encore infarctus du myocarde.

Une hémorragie intraplaque : l’augmentation brusque de volume de la plaque pouvant rompre la chape fibreuse cela entraîne un saignement pouvant s’extérioriser et entraîner la mort du patient.

Le développement des anévrismes

L’athérome peut altérer la structure pariétale (c’est-à-dire la paroi) du vaisseau et détruire la matrice extracellulaire provoquant une dilatation.

Athérome : sang coeur

Les objectifs thérapeutiques chez les patients atteints d’athérome

Afin de prévenir le développement de l’athérome plusieurs conduites à tenir doivent être mise en place pour le patient :

  • diminuer les lésions endothéliales ( l’endothélium étant la couche la plus interne des vaisseaux sanguins, en
    contact avec le sang), prise en charge des facteurs de risque pouvant provoquer de l’athérome,
  • diminuer l’accumulation de cholestérol de type LDL avec un régime alimentaire et la prescription de
    médicaments de type statine,
  • diminuer l’inflammation avec des médicaments de type aspirine et/ou statines,
  • diminuer les contraintes mécaniques pouvant augmenter l’accumulation de médicaments :
    antihypertenseurs, IEC, bétabloquants,
  • Diminuer l’extension des thromboses en cas de rupture grâce à l’aspirine, clopidogrel, héparine en urgence,
  • Prendre en charge le retentissement de l’insuffisance coronaire, sténose des artères rénales, artérite des
    membres inférieurs
    (AOMI) …
  • Prendre en charge les complications cardiovasculaires : infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébrale, dissection de l’aorte…
  • Traiter les lésions athéromateuses les plus menaçantes.

Les localisations préférentielles des lésions d’athérosclérose

Les localisations les plus fréquentes sont: les carotides, les coronaires, l’aorte, les artères rénales.

Facteurs de risque d’athérome

Les facteurs de risque principaux sont le tabagisme, l’hypertension artérielle, la dyslipidémie (anomalie du taux de gras dans le sang) et le diabète. Les facteurs prédisposants sont l’obésité, la sédentarité, le stress.

Athérome : docteur

La prise en charge

La prise en charge globale repose sur des facteurs de risque cardiovasculaires
L’éducation thérapeutique est un point primordial dans la prise en charge :
– Savoir reconnaitre les signes d’appel
– Les mesures hygiéno-diététiques
Les médicaments ayant prouvé leur efficacité :
o aspirine
o Le clopidogrel si aspirine contre-indiquée ou atteinte polyvasculaire compliquée statines
o Les anti-hypertenseurs.
o béta-bloquants après infarctus

En savoir plus :

? Cette fiche ne dispense pas d’une consultation médicale ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici