Nutrition : Prendre soin de son microbiote

0
6515
Prendre soin de son microbiote cet automne
Prendre soin de son microbiote cet automne

L’automne signe le retour des virus : rhumes, rhinopharyngite ou gastro-entérite. Ils mettent l’organisme à plat et le microbiote à rude épreuve. Le microbiote, c’est votre flore intestinale. Il est très sensible. Pour en prendre soin, misez sur une bonne hygiène de vie et des aliments dits probiotiques.  

Qu’est-ce qu’un microbiote ?

Votre microbiote est unique. Il est le reflet de vos habitudes alimentaires, de votre environnement et de vos émotions. Le microbiote est un écosystème composé de 100 000 milliards de bactéries, virus, parasites et champignons non pathogènes !

À lire aussi : Nutrition : des aliments anti-cancer

Ces micro-organismes sont peu avenants au premier abord mais ils sont essentiels. « Ils assurent la fermentation des résidus alimentaires, ils facilitent l’assimilation des nutriments, participent à la synthèse de certaines vitamines et régulent l’absorption des acides gras, du calcium, du magnésium… », précise l’Inserm. Le microbiote joue donc un rôle central dans la digestion.

Quels aliments sont bons pour le microbiote ?

Pour entretenir le microbiote, il faut lui fournir ce qu’il aime : des probiotiques. Ce sont des bactéries vivantes que l’on trouve naturellement dans les aliments :

  • – lait fermenté (yaourt),
  • – artichaut,
  • – banane,
  • – chicorée (choux)
  • – fruits secs.

À lire aussi : Régime à la mode : zoom sur une alimentation sans sucres ajoutés

Au contraire, les aliments trop sucrés ou trop gras ne sont pas les bienvenus.  Autre ennemi du microbiote : le stress et l’anxiété. Tous deux déséquilibrent la flore intestinale. En effet, les bactéries intestinales sont comme « connectées » au système nerveux. Et vice-versa : le microbiote influence l’humeur et les capacités cognitives .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici