« Les réas sont pleines », alertent les hôpitaux

7
5736
« Les réas sont pleines », alertent les hôpitaux
La cinquième vague n'épargne pas les hôpitaux, de nouveau débordés. © Adobe stock

En France, la hausse de plus de 60 % des cas de Covid-19 en une semaine pèse sur les équipes soignantes des hôpitaux. «Depuis ce week-end, ça flambe», alarme le personnel de la Pitié-Salpêtrière, à Paris. Plusieurs pays parlent de rendre la vaccination obligatoire. Et en France ?

 «Souvenirs pénibles»

«Depuis 48 heures, il y a des patients qu’on ne peut pas prendre parce que les réas sont pleines», constate le Pr Jean-Michel Constantin à France 24. Le chef du service de réanimation de la Pitié-Salpêtrière éprouve, avec amertume, «une vraie sensation de déjà vécu».

+20% de patients en réanimation en une semaine

Avec la cinquième vague, le nombre de patients hospitalisés augmente très rapidement. Par rapport à la semaine précédente, les contaminations sont en hausse de 50 % et le nombre de personnes en réanimation de 20 %.

La dose de rappel diminue les risques d’hospitalisation

Olivier Véran, ministre de la Santé rappelle que la vaccination «protège actuellement notre pays». Le rappel vaccinal prolonge pendant 12 mois l’efficacité du vaccin contre les formes graves de la Covid-19 . Mardi dernier, la France comptait 47 000 nouvelles contaminations au cours des 24 dernières heures. En revanche, pas question de mettre en place la vaccination obligatoire en France alors que plusieurs pays européens l’envisage.

7 Commentaires

  1. Ils ne font que leur boulot de propagande pour servir leur maîtres……. qui sans eux rien ne tient
    Mais bon il faut de tous et ce genre d’esclaves et malheureusement n’ont ni foi ni loi tout est question de sous… capables de bouffer leur mères pour quelques sous

  2. que les médias fassent leur travail: de l’information et non de balancer en permanence des fakes news.
    dire qu’on parle de rendre la vaccination obligatoire, puis ensuite de dire le contraire: fake news
    dire que les hopitaux sont saturés en REA alors qu’on moins de 2000 malades : fakes news
    concernant le vaccin, parfois on peut dire hélas on est en démocratie, et donc on doit laisser le choix pour vivre en communauté. Le passe sanitaire tel qu’il est doit suffire: le choix est laissé; ce qui ne veulent pas le vaccins mais veulent vivre en communauté peuvent moyennant finance faire des tests PCR si cela leur convient. Sinon, ils s’auto confinent!
    A chacun de prendre sa décision, et arrêtons les supputations permanentes.

  3. On a obligé les soignants à se faire vacciner pour éviter de contaminer les patients, apparemment on aurait pu s’en passer…
    D’autre part la demande la CNIL sur l’efficacité du passe sanitaire reste lettre morte.
    Nos dirigeants nous doivent des comptes

  4. Personnellement je trouve que les soignants devraient être vaccinés contre toutes infections et cela « SOUS CONTRAT JURIDIQUE ».Nous leur confions nos vies,il ne faut pas jouer avec cela.Des vies nous n’en avons pour le moment qu’une…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici