Les facteurs de risque incontrôlables

0
Les facteurs de risque incontrôlables

L’âge

Le risque cardio-vasculaire augmente avec l’âge. La probabilité d’avoir un accident devient plus importante après 50 ans chez l’homme, et après 60 ans chez la femme.

Risque cardio vasculaire : Le sexe

Hommes et femmes ne sont pas égaux face aux maladies cardio-vasculaires. Si jusqu’à 60 ans, les femmes bénéficient d‘une certaine protection hormonale (œstrogènes et progestérone), au-delà de cet âge, leur risque redevient équivalent à celui des hommes.

Les antécédents familiaux

Le risque est d’autant plus important si un proche parent (père, mère, frère, sœur) a développé une maladie cardio-vasculaire à un âge peu avancé.

On considère le risque comme significatif dans les cas suivants :

  • un père ou un frère ont été victimes d’un infarctus du myocarde ou de mort subite avant 55 ans. Dans le cas d’une mère ou d’une sœur, l’âge de référence est 65 ans ;
  • un parent proche (père, mère, frère, sœur) a subi un accident vasculaire cérébral avant 45 ans.

En savoir plus :

? Cette fiche ne dispense pas d’une consultation médicale ?

Aucun article à afficher

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez saisir votre nom ici