Omicron : deux nouveaux vaccins disponibles en octobre

9
Omicron : deux nouveaux vaccins disponibles en octobre
Le vaccin de Pfizer et de Moderna anti-Covid sont adaptés au variant Omicron. © Adobe stock

L’Agence européenne des médicaments (EMA) vient d’approuver deux nouveaux vaccins anti-Covid. Ils ciblent le variant Omicron. Quels sont ces deux vaccins ? Quelle est leur efficacité et leurs effets secondaires?

Deux nouveaux vaccins bivalents

Deux nouveaux vaccins de Pfizer-BioNTech et Moderna vont bientôt être distribués en France. Leur spécificité ? Ils sont à la fois efficaces contre le variant Omicron BA.1 et contre la souche originelle du Covid-19. Ils seront disponibles dès le mois octobre dans le cadre du deuxième rappel vaccinal pour faire face à la prochaine vague annoncée cet automne/hiver.

Qui pourra en bénéficier ?

Ces deux nouveaux vaccins à ARN messager sont destinés aux personnes de plus de 12 ans qui ont déjà reçu une première dose de vaccin contre le Covid-19.

Quels sont les effets secondaires ?

Les effets secondaires de ces deux vaccins sont les mêmes que ceux observés avec les vaccins qui ciblaient la souche originelle. 92 % de ces effets indésirables sont bénins. Il s’agit de :
– douleur au point d’injection
fatigue
– fièvre
– maux de tête
douleurs articulaires
– diarrhées
– insomnie
– transpiration excessive.

Quelle est leur efficacité contre Omicron ?

La réponse immunitaire des vaccins bivalents est deux fois plus efficace contre Omicron, contre le variant BA.1. Les Etats-Unis et le Canada viennent, eux, d’autoriser les vaccins à ARN messager contre les sous-variants dominants BA.4 et BA.5.

Aucun article à afficher

9 Commentaires

  1. Il a toujours été dit que le virus muterait plus vite que la fabrication des vaccins. On y est ! Pourquoi se faire injecter un produit douteux qui n’aura pas d’efficacité ? A croire qu’ils poussent à la vaccination pour faire accélérer les mutations… et surtout pour les retrocommissions juteuses 😡

  2. Mème les 92% d’effets indésirables, je n’en voudrais pas et que dire des 8% d’effets graves…dont seulement 3 à 5% sont déclarés…! Pour une efficacité doublée par rapport aux premières injections… Si on multiplie 0 par deux, ça fait toujours 0…! mais pour qui nous prend t-on?

  3. Incroyable! On va nous demander de nous faire vacciner avec des vaccins déjà obsolètes, pourquoi ne pas parler des deux vaccins à protéines recombinantes français et espagnoles beaucoup plus efficaces… le fric le fric…

  4. Sans vaccin la mortalité en France et dans les pays qui en ont eu, aurait été
    incomensurablement plus élevée et notre système hospitalier déjà mal en point aurait craqué, induisant des morts supplémentaires par manque de soin.
    Quand les citoyens auront compris que la vraie vie n’est pas binaire comme les réseaux sociaux ?
    Tout medicament, tout vaccin a une efficacite plus ou moins grande et des effets secondaires limités en nombre et en intensité.
    L’aspirine, le paracetamol, tous les medicaments et vaccins, les opérations ont des effets decondaires plus ou moins réduits.
    Libres aux anti-vaccins de ne plus utiliser de médicaments, comme cela plus de risque ! Il faut être logique avec soi-même.
    Dans la vraie vie toute action medicale a des effets positifs et négatifs, seul le rapport efficacite/ risque le plus élevé, nous intérèsse.

  5. n’ayant eu que la primo injection je n’ai jamais ôté mon masque et je n’ai pas eu le covid car je respectais les gestes barrières, masque, etc… mais du coup je me sens bien seule avec

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

Articles Similaires