Grossesse: comment comprendre le résultat de la prise de sang

0
Grossesse: comment comprendre le résultat de la prise de sang

Plusieurs méthodes permettent de déterminer si une femme est enceinte ou pas. Parmi ces méthodes figure l’examen sanguin. Il faut savoir que les résultats d’une prise de sang sont bien plus fiables que ceux d’un test urinaire. Leur niveau de précision étant très élevé. Grâce aux résultats du test sanguin, il est même possible de savoir presque exactement la date du début de la grossesse. Il faut cependant savoir interpréter les résultats de la prise de sang pour détecter une grossesse.

L’hormone bêta-HC : de quoi s’agit-il ?

L’hormone gonadotrophique chorionique est retrouvée exclusivement dans le sang d’une femme enceinte. Sa sécrétion commence au début d’une grossesse et dure jusqu’à la fin de la grossesse. Les premières sécrétions ont lieu approximativement au 9e jour de la gestation et plus précisément lors de la nidation. On peut donc avoir le résultat d’une grossesse ou non grâce à la prise de sang déjà à ce moment.

L’hormone béta-HCG a pour fonction le maintien du corps jaune. Cette dernière est une minuscule formation dans l’ovule. Le corps jaune a pour fonction la sécrétion de la progestérone. Celle-ci est également une hormone indispensable à la nidation.

Pour faire simple, la nidation de l’embryon n’est possible que grâce à la progestérone secrétée par le corps jaune lequel est sous le contrôle de l’hormone béta-HCG.

L’hormone béta-HCG est l’élément recherché dans le sang d’une femme afin de confirmer son état de grossesse.

Évolution du taux de béta-HCG chez la femme enceinte

Chez une femme enceinte, la concentration sanguine d’hormone béta-HCG évolue graduellement. Cette évolution progressive a lieu durant les 8 premières semaines de gestation.

La concentration de cette hormone atteint son pic entre la 7e et la 12e semaine. Ensuite, elle connait un déclin graduel jusqu’au terme de la grossesse.

Il est difficile de dire exactement le taux de sécrétion d’hormone béta-HCG chez toutes les femmes enceintes. La raison est que ce taux varie d’une grossesse à une autre. La femme enceinte de jumeaux produit plus d’HCG qu’une femme enceinte d’un seul bébé par exemple.

Quand faire le test d’HCG ?

Test hormone HCG
La prise de sang pour un test de grossesse peut se faire à tout moment. Cela peut se faire de jour comme de nuit et n’a aucune incidence sur le résultat.

En outre, le sujet n’est pas tenu d’être à jeun. D’ailleurs, il n’est pas sage qu’une femme enceinte reste à jeun. L’idéal est qu’elle s’alimente à suffisance le matin afin de ne pas sentir la fatigue ou les autres symptômes indésirables d’une grossesse.

Comment se déroule la prise de sang ?

La prise de sang est une opération très simple. La femme est installée confortablement dans un fauteuil ou sur une table de consultation.

La personne chargée de prélever le sang place un garrot sur le bras afin de mettre en évidence la veine à piquer. Ensuite, elle nettoie au moyen d’un coton imbibé d’alcool, la zone à piquer. Au moyen d’une aiguille, le professionnel sanitaire se charge de piquer la veine puis de recueillir dans un tube la quantité de sang nécessaire au test de grossesse.

L’on retire ensuite le garrot puis l’aiguille. Un pansement sera fait après un appui long d’une minute au moins de l’endroit piqué. L’appui se fait au moyen d’un coton.

Interprétation des résultats d’une prise de sang pour une grossesse

Comme vu précédemment en dosant l’hormone béta-HCG dans le sang, l’on cherche à déterminer si une femme est enceinte ou non. Chez une femme enceinte, la concentration de cette hormone dans le sang double chaque 48 h. C’est donc un moyen de suivre l’évolution d’une grossesse.

L’interprétation d’un résultat d’une prise de sang pour un test de grossesse se fait d’une manière très simple. En effet, lorsque le taux d’HCG est inférieur à 3 UI/L, le test est dit « négatif ». En d’autres termes, il n’y a pas de grossesse. Du moins, pas de grossesse de plus de 10 jours.

Quant au test positif, son résultat doit révéler un taux d’HCG supérieur à 3 UI/L.

Voici l’évolution du taux d’HCG durant une grossesse :

  • semaine 1 : de 15 à 100 UI /l ;
  • semaine 2 : de 45 à 1 600 UI /l ;
  • semaine 3 : de 400 à 15 000 UI /l ;
  • semaine 4 : de 3 300 à 80 000 UI /l ;
  • semaine 6 : 25 000 à 170 000 UI /l.

Il arrive que le test soit positif alors même qu’il n’y a pas de grossesse. Cela est un « faux positif ». Plusieurs raisons peuvent expliquer cela. La cause peut être une prise de médicament ou un avortement spontané.

Il existe aussi des cas de « faux négatif ». Cela veut dire que la femme est enceinte alors même que le la prise de sang démontre le contraire.

Dans tous les cas il est recommandé de faire de nouveau le test quelques jours après lorsque le premier a révélé un taux d’HCG compris entre 3 et 10 UI/L. Il s’agit là d’un moyen pour confirmer la grossesse.

Aucun article à afficher

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez saisir votre nom ici