Cerveau : les voyages dans l’espace modifient les connexions neuronales

1
Cerveau : les voyages dans l’espace modifient les connexions neuronales
La plasticité du cerveau est modifié par les voyages dans l'espace. © Adobe stock

Des chercheurs ont étudié le cerveau de 12 astronautes ayant effectué des missions de longue durée dans l’espace. Leurs connexions neuronales ont été modifiées suite à ce voyage. On vous en dit plus.

Modifications à chaque vol spatial

«Les humains subissent des changements physiologiques extrêmes lorsqu’ils sont soumis à de longues périodes d’apesanteur (…), il est impératif que nous comprenions pleinement les changements physiologiques qui se produisent dans le corps humain, y compris le cerveau», expliquent les chercheurs en préambule de leur étude parue dans Frontiers in Neutral Circuits

Le cerveau s’adapte au vol spatial

«Les vols spatiaux ont le potentiel de modifier profondément à la fois la fonction et la forme du cerveau adulte», soulignent les scientifiques. Ils ont prouvé la neuroplasticité du cerveau de 12 astronautes qui ont passé au moins six mois à bord de la station spatiale internationale (ISS). «Nous avons trouvé des changements dans les connexions neuronales entre plusieurs zones motrices du cerveau», a déclaré le Andrei Doroshin, de l’Université Drexel (Philadelphie, Etats-Unis).

Le cerveau se «recâble»

«Les zones motrices sont des centres cérébraux où les commandes de mouvements sont initiées. En apesanteur, un astronaute doit adapter drastiquement ses stratégies de déplacement par rapport à la Terre. Notre étude montre que leur cerveau est recâblé, pour ainsi dire».

Aucun article à afficher

1 COMMENT

  1. En apesanteur, « un astronaute doit adapter drastiquement ses stratégies de déplacement » …

    Ha ! Qu’en termes vaseux ces choses là sont dites !
    Ha ! Qu’en termes fumeux ces choses là sont dites !
    Ha ! Qu’en termes faux-sens ces choses là sont dites !

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez saisir votre nom ici