Cinq pharmacies autorisées à vacciner contre la variole du singe

1
Cinq pharmacies autorisées à vacciner contre la variole du singe

Cinq pharmacies d’Île-de-France, de PACA et dans les Hauts-de-France sont autorisées à vacciner contre la variole du singe en France, à compter du mercredi 10 août, d’après ministre de la Santé François Braun, recueillies par France Info.

Des tensions d’approvisionnement ?

Pour commencer, les injections seront proposées aux personnes les plus à risques : homosexuels qui ont plusieurs partenaires et aux travailleurs du sexe, qui ne trouvent pas toujours de créneau de rendez-vous dans la centaine de centres ouverts. Deux de ces cinq pharmacies sont à Paris, une à Fréjus, une à Marseille et une à Lille. Ces dernières sont placées près d’hôpitaux, pour que le vaccin puisse être conservé à – 80°C. Un premier bilan sera établi dans 15 jours, avant que la vaccination soit élargie à d’autres pharmacies. 

Si le gouvernement dément une « tension d’approvisionnement » en doses de vaccin, plusieurs personnes témoignent d’annulations de leur rendez-vous pour une seconde dose. D’ailleurs, le délai entre les deux doses de la vaccination contre la variole du singe a été allongé pour les personnes non immunodéprimées, comme l’a annoncé le gouvernement le 4 août. La durée n’a pas été précisée. Cette décision aurait été prise pour “garantir au plus grand nombre de personnes à risque l’accès à la vaccination ».

La courbe des cas est exponentielle

Actuellement, 2 400 cas de variole du singe sont recensés en France.  Pour l’heure, seulement 18 500 des 250 000 personnes éligibles ont été vaccinées dans les 153 centres de vaccinations. Début juillet, il n’y avait que 500 cas. « Ce qui inquiète, c’est l’allure de la courbe qui est exponentielle », d’après le Pr Éric Caumes, spécialiste des maladies infectieuses, sur France Info.

 La transmission se fait par voie respiratoire, cutanée ou sexuelle. « Aujourd’hui, on ne la soigne pas pour être tout à fait honnête. La maladie guérit toute seule au bout de trois semaines », dit encore le Pr Éric Caumes. 

Aucun article à afficher

1 COMMENT

  1. Pour discréditer les vaccins quels qu’ils soient, continuons la politique Covid en inventant la variole du singe à l’échelon pandémique!
    A gauche, Mr Roussel ne pourra pas continuer à ignorer un Capitalisme arrogant dans le pouvoir « bigpharmaceutique », à droite, Mr Philippot et Dupont Aignan oublier les conflits d’intérêt qui ont traversé cette politique Covid.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez saisir votre nom ici