L’électrospray : Bientôt des vaccins sans piqûres !

0
L’électrospray : Bientôt des vaccins sans piqûres !

Des chercheurs scientifiques ont développé un nouveau procédé de vaccination afin de transmettre des médicaments à travers la peau sans piqûre. Selon eux, cette technique révolutionnaire va permettre de se débarrasser des aiguilles et d’adjuvant. Leurs résultats sont publiés dans le journal spécialisé Nature Communications, le 14 Aout 2023. Découvrez plus de détails dans notre article.

Vaccins, médicaments : une méthode d’injection sans aiguille

Il s’agit d’une bonne nouvelle surtout pour les personnes qui renoncent aux vaccins par peur des piqûres. Le nouveau procédé consiste à utiliser un « électrospray » sur la peau, c’est à dire le professionnel de santé doit appliquer une haute tension à un liquide médicamenteux en le convertissant en petites particules. Chacune de ces particules traverse le derme et libère la solution vaccinale dans la zone cible (l’hypoderme ou le muscle).

Cependant, cette technique n’a pas été inventée par ces chercheurs, elle est déjà utilisée pour certains patchs thérapeutiques transdermiques. En revanche, cette équipe l’a amélioré pour mieux contrôler la région cible et les propriétés électriques des gouttelettes déposées.

Selon les résultats publiés, la technique a atteint 40 % d’efficacité, cependant, grâce aux procédés d’ingénierie avancés, les chercheurs peuvent atteindre une efficacité de 100 %, estime l’auteur principal de cette étude, Jonathan Singer.

Les différentes applications des injections sans piqûre

La réussite de cette nouvelle technique donne l’espoir aux scientifiques d’une application à la vaccination, et pourrait être utilisée dans des différents domaines médicaux. Selon le docteur Jonathan Singer, ces matériaux peuvent être utilisés sur le matériel médical implanté dans le corps, comme les défibrillateurs, les stents et les stimulateurs cardiaques. Il ajoute que la méthode est plus économique pour la production de médicaments que certains matériaux dits bioactifs.

Les chercheurs prévoient que leurs futurs travaux vont leur permettre d’élargir la gamme des matériaux compatibles et le taux d’application de cette approche à haute efficacité.

Aucun article à afficher

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

Articles Similaires