Méduse : que faire en cas de piqûre ?

0
3568
Méduse : que faire en cas de piqûre ?
En cas de piqûre par une méduse, uriner sur la plaie est une mauvaise idée. © Adobe stock

Face aux températures de plus en plus chaudes, les méduses s’invitent en Méditerranée. Si les piqûres ne sont pas mortelles, elles sont très douloureuses. Uriner sur la piqûre est-il une bonne idée ? Pourquoi ne faut-il pas la rincer à l’eau claire ?

Une décharge électrique

La méduse possède des cellules urticantes sur ses tentacules ou sur l’ensemble de son corps. Au contact d’un prédateur, elle se défend par une liquide venimeux. La douleur provoquée par la piqûre de méduse est semblable à une décharge électrique. Elle s’accompagne immédiatement d’une sensation de brûlure, suivie de démangeaisons.

Comment réagir en cas de piqûre ?

Sortez immédiatement de l’eau et retirez les filaments urticants restés dans la peau sans les casser.
Rincez abondamment la plaie avec de l’eau de mer. Contactez le poste de secours. Une source de chaleur ou du vinaigre aide à décoller les filaments sans les faire éclater.

Quand appeler le médecin ?

Vous pouvez, seul, désinfecter la plaie avec une compresse stérile imbibée d’antiseptique. Si vous ne savez pas comment faire, demandez conseil au poste de secours ou à la pharmacie la plus proche. Contactez votre médecin en cas de piqûre sur le visage ou à la gorge, si vous faites une réaction allergique (difficultés à respirer) et si la douleur est toujours présente 48 heures après.

Ce qu’il ne faut pas faire en cas de piqûre de méduse

Ne rincez pas la piqûre de méduse avec de l’eau douce car cela libère le venin restant. Uriner sur une piqûre est une mauvaise idée. En effet vous avez plus de risque de surinfecter la plaie que d’être soulagé. Enfin, ne touchez pas une méduse échouée sur la plage. Même morte, elle continue d’être urticante.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici