Quels effets secondaires la machine à apnée du sommeil peut-elle provoquer?

0
7669
Personne soufrant d'effets secondaires à cause d'une machine à apnée du sommeil

Le PPC, plus communément appelé machine à apnée du sommeil est un dispositif de ventilation en pression positive continue. Il est très efficace lors du traitement de l’apnée du sommeil. Il fonctionne en stimulant les muscles respiratoires afin de lutter contre les arrêts respiratoires. Il s’agit d’un masque que le patient doit porter plusieurs heures par nuit. Cependant, il peut manquer de praticité et ce type d’appareil peut aussi entraîner de nombreux effets secondaires. Pour cette raison, la plupart des utilisateurs abandonnent les soins avec le PPC après une mauvaise expérience.

Machine à apnée du sommeil : les intérêts

Pendant le sommeil, tous les muscles se relâchent. Parfois, ce phénomène entraîne un collapsus ou affaissement des voies respiratoires provoquant l’arrêt de la respiration.

Face à cela, l’organisme réagit très vite. La personne concernée se réveille précipitamment. Ce réveil brutal a pour effet d’accélérer le rythme cardiaque qui sera ensuite responsable d’un sommeil agité. Les personnes sujettes au syndrome d’apnée obstructive se retrouvent fatiguées en permanence durant la journée. Par ailleurs, cette pathologie peut causer d’autres complications comme l’infarctus du myocarde ou l’hypertension artérielle.

Grâce à la thérapie par PPC, le patient profite d’une ventilation nocturne procurée par le masque afin de normaliser sa respiration. Ce dispositif préserve l’ouverture des voies respiratoires lors du sommeil et améliore l’oxygénation de l’organisme.

Ainsi, la machine à apnée du sommeil permet de limiter les risques d’arrêts respiratoires qui peuvent être très dangereux pour l’organisme. Ce dispositif augmente aussi le taux d’oxygène contenu dans le sang. La machine à apnée du sommeil possède également la faculté de réduire la pression artérielle. Elle offre une solution efficace contre les ronflements et améliore la qualité du sommeil.

Principe de la machine à apnée du sommeil

La machine à apnée du sommeil ou PPC est prescrite pour les personnes souffrant de syndrome d’apnées du sommeil. Elle agit en servant de ventilation offrant une respiration assistée. En maintenant l’ouverture des voies respiratoires, ce respirateur vient à bout de toutes formes de blocages et notamment celui du pharynx. La machine à apnée du sommeil agit en envoyant continuellement une pression positive qui empêche la fermeture des voies respiratoires.

Dans les boutiques spécialisées, différents types de masques ou PPC sont mis à disposition :

  • Le masque nasal reste peu encombrant par sa petite taille. Ici, la personne qui le porte respire par le nez.
  • Le masque dit naso-buccal est indiqué à ceux qui ont du mal à supporter le masque nasal. Avec cet appareil le patient respire par la bouche.
  • Comme son nom l’indique, le masque narinaire est équipé de narinaires. Ces derniers offrent une fixation parfaite du dispositif par les narines.
  • Le masque sous-narinaire quant à lui dispose d’une forme innovante. Son avantage réside dans sa taille réduite. C’est un dispositif plus confortable.

Bien utilisé, le PPC offre de nombreux atouts aux patients souffrants d’arrêts respiratoires. Il fait profiter d’un effet immédiat en écartant les parois pharyngées. Il donne le privilège aux utilisateurs d’échapper au syndrome et de rester à l’abri des risques de maladies cardiovasculaires. Il faut toutefois savoir que ce type d’appareil est mal supporté par un grand nombre de personnes. Il comporte aussi plusieurs effets secondaires suivant les situations.

Quelques éventuels effets secondaires à connaître

Pour certaines personnes, porter un PPC peut engendrer des désagréments. Quels que soient les effets indésirables constatés, il est toujours conseillé de consulter un médecin afin d’agir en conséquence.

Parmi les effets secondaires de la machine à apnée du sommeil les plus courants, voici une liste de ceux qui sont les plus connus :

  • La rhinite constitue l’un des effets secondaires les plus classiques suite à l’utilisation d’un masque PPC. Votre médecin traitant peut alors vous indiquer un traitement humidifiant pour vous soulager.

Rhinite causé par une machine à apée du sommeil

  • Un effet indésirable peut également se manifester par des irritations du nez. Suite à une séance, certains patients peuvent ressentir des picotements aux yeux. Cet effet s’explique par une fuite d’air due à une mauvaise utilisation provoquant une conjonctivite.
  • Sur d’autres patients, porter le masque PPC engendre de l’aérophagie. Un ballonnement peut être ressenti par l’éventuelle présence d’air dans l’estomac. Cela peut être la conséquence d’un faux réglage du matériel.
  • Par ailleurs, il est possible que la personne ressente une certaine sensation de sécheresse à l’intérieur de la bouche suite à l’utilisation d’un masque de type nasal. La solution proposée par votre traitant peut être de remplacer celui-ci par un modèle buccal. Une sensation de sécheresse peut aussi être la conséquence d’un air trop sec. Dans ce cas, l’humidificateur peut être la solution.
  • Dans certains cas, le port d’un masque provoque des marques sur le visage. Ceci peut être simplement dû à des harnais trop serrés. Au cas où les marques persisteraient, il est conseillé de faire appel à votre médecin. Il s’agit peut-être d’une allergie à l’élastique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici