Voilà pourquoi vous ne devriez pas utiliser des sachets pour votre thé

0
Voilà pourquoi vous ne devriez pas utiliser des sachets pour votre thé
@AdobeStock

Le thé est l’une des boissons les plus consommées au monde. Et si les sachets de thé sont bien pratiques, ils seraient pourtant nocifs pour la santé, car infusés, ils libéreraient des microplastiques, que l’on ingère en buvant notre boisson.

Ils contiennent des substances nocives pour la santé

Plongés dans l’eau bouillante, les sachets de thé pourraient libérer des microparticules de plastique. Ces derniers sont donc ingérés dans le corps quand on le boit, selon une étude canadienne publiée dans la revue ACS Environnemental Sciences & Technology. On parle ici de sachets en nylon ou en polytéréphtalate d’éthylène. Ces derniers sont généralement pyramidaux et de couleur blanche brillante.

D’après l’étude évoquée, les tasses dans lesquelles ces sachets ont infusé durant cinq minutes à 95 °C, contenait entre 13 et 16 microgrammes de plastique. « Il a été montré que le sel de table, par exemple, contenait environ 0,005 microgramme de plastique par gramme », lit-on. Par ailleurs, « plus l’eau est chaude, plus les microparticules de plastiques ou les pesticides se libèrent dedans. La plupart des sachets du commerce sont concernés, même lorsqu’ils sont étiquetés bio.

Ces sachets peuvent également contenir des métaux lourds et des produits chimiques qui deviennent néfastes pour la santé au bout d’un certain temps ». En revanche, « nous ne disposons que de peu de données sur l’exposition humaine aux nanoplastiques et sur leur toxicité potentielle. On ne peut donc à ce jour prédire les risques de leur consommation pour la santé humaine », concluent les chercheurs.

Préférez le thé en vrac

« Même s’il n’y a aucune garantie à 100 %, acheter un thé bio et en vrac reste préférable », d’après le Dr Hervé Robert, nutritionniste, dans Santé Magazine. Dans une enquête menée par 60 millions de consommateurs, la plupart des sachets de thé et de tisane vendus dans le commerce contiennent des résidus de pesticides. 48 produits ont été étudiés. 6 « substances problématiques » ont été identifiées. On compte notamment :

  • Le glyphosate
  • Le thiaclopride
  • L’acétamipride
  • Le chlorfénapyr
  • Dans 8 échantillons, les experts ont détecté « des substances interdites d’usage en France ou en Europe ».

Vous prenez donc moins de risque à consommer du thé en vrac, bio de préférence. Par ailleurs, il est mieux d’éviter tant que possible la verveine en sachet. « On constate la présence de fragments pierreux et de plastique, surtout dans les infusions à base de verveine. Ces derniers fragments proviennent probablement des sacs de transport en gros ou du sachet ».

Aucun article à afficher

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

Articles Similaires