Covid-19 : «L’objectif est de vivre le plus normalement possible avec le virus»

11
8831
Covid-19 : «L'objectif est de vivre le plus normalement possible avec le virus»
Gabriel Attal en conférence de presse le 12 janvier à l'issue du conseil des ministres.

Lors du point presse de mercredi 12 janvier, le porte-parole du gouvernement a fait le point sur la situation sanitaire française. «L’objectif est de vivre le plus normalement possible avec le virus», a-t-il déclaré. Comment et pourquoi ?

Apprendre à vivre avec ce virus

L’année dernière déjà, les scientifiques estimaient que la pandémie actuelle évoluerait vers un état endémique. Ainsi, le virus continuera à circuler, surtout en hiver, mais l’immunité collective sera suffisante pour prévenir la majorité des formes graves. C’est le point de vue partagé, en janvier 2021, par des centaines de d’experts (immunologistes, virologues et spécialistes des maladies infectieuses) dans la revue Nature.

Quatre coronavirus circulent déjà

Ce scénario est jugé probable puisque nous faisons déjà face à quatre autres coronavirus. Ce sont le HCoV-OC43, HCoV-229E, HCoV-NL63 et HCoV-HKU1. Certains d’entre eux circulent depuis des centaines d’années au sein de l’espèce humaine ou auprès des animaux. D’autres sont responsables de 15% à 30% des rhumes chez l’adulte et sont bénins.

Une épidémie saisonnière comme la grippe

L’avenir de la Covid-19 serait ainsi similaire à celui de la grippe. Tous les hivers, elle revient, en ayant évolué. Tous les ans, le public fragile est appelé à se faire vacciner. Dans le cas du coronavirus, cette appel à la vaccination annuel serait étendu pour maintenir un niveau d’immunité important.

11 Commentaires

  1. Nous vivons depuis des millénaires avec les virus, c’est précisément ce que les nervis du pouvoir financier global, sur presque toute la terre, croient devoir maîtriser (Ah l’homme maîtrisant la Nature !!!, l’Homme est-il un algorithme ?) mais « l’objectif » n’est-il pas clairement autre ? Bassement matériel, embourbé dans les marécages de la malfaisance insatiable.

    • On est d’accord, et c’est pas prêt de s’arrêter. Mais quand on peut éviter une mort inutile, par exemple enceinte a 30 ans en laissant un nouveau-né prématuré et orphelin, c’est qd même pas mal d’avoir un vaccin efficace pour éviter ça. Vous n’êtes sans doute pas assez concerné pour tenir de tels propos.

  2. Ce n’est pas étonnant que ce virus nous amène à pratiquer à terme la vaccination saisonnière des plus fragiles et âgés, tout comme la grippe. Ce sont des virus de la même famille.

    • Le virus de la grippe qui implique une vaccination saisonnière « spontanée » et par conséquent non obligatoire ducon.
      Vous commencez à nous gonfler les objecteurs de conscience à la sauce véran !

  3. Pour accepter ces vaccins il faudrait peut-être qu’ils deviennent réellement des vaccins… depuis quand un vaccin nécessite un rappel tous les 4 mois ? Personne ou pratiquement personne n’est contre les vaccins quand ils sont efficaces pendant plusieurs années, là ce qui nous est injecté tous les 4 mois n’est pas un vaccin, c’est un cataplasme pour les jambes de bois !!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici