Vaccin : 76% des effets secondaires seraient produits par notre cerveau

41
26079
Vaccin : 76% des effets secondaires seraient produits par notre cerveau
Maux de tête, fatigue, nausées : après la première injection, on s'attend aux mêmes effets secondaires lors de la seconde injection. © Adobe stock

Selon une étude américaine, plus de trois-quarts des effets secondaires du vaccin contre la Covid-19 seraient des symptômes « nocebo ». Ressent-on les effets secondaires du vaccin parce qu’on les attend ?

45.000 volontaires

45.000 Américains ont participé à une étude sur les effets secondaires de la vaccination. Les résultats ont été publiés dans la revue Jama Network. Tous les participants avaient déjà reçu leur première dose de vaccin contre la Covid-19. Dans cette étude, un groupe de participants a réellement reçu leur deuxième dose de vaccin, tandis que l’autre a reçu un placebo. Les volontaires ne savaient pas à quel groupe ils appartenaient.

Effet indésirable sans avoir reçu de vaccin

Après l’injection, les personnes qui ont reçu un produit neutre ont ressenti des effets secondaires, très proches de ceux qu’ils avaient déjà ressenti lors de la première injection. Les scientifiques en ont conclu que 76 % des effets indésirables après la première injection d’un vrai vaccin sont liés à l’effet nocebo.

A lire aussi Covid-19 : tous les effets indésirables, vaccin par vaccin

L’effet nocebo, c’est quoi ?

L’effet nocebo représente l’inverse du placebo. «L’effet placebo, c’est le fait d’observer une amélioration d’un symptôme dans un groupe où le traitement n’a pas de principe actif spécifique», explique Olivier Desrichard, professeur de psychologie à l’université de Genève au Figaro.  Le nocébo c’est être convaincu que la substance reçue est potentiellement nocive. Le cerveau va inconsciemment rechercher des symptômes sans rapport avec l’effet réel du produit.

Des effets secondaires réels à ne pas minimiser

Selon les chercheurs américains, le stress et l’anxiété seraient davantage responsables des symptômes légers ressentis après la seconde injection que le contenu du vaccin en lui-même. Toutefois, ils reconnaissent que les effets secondaires liés aux principes actifs du vaccin existent.

41 Commentaires

  1. Ça me rappelle quand mon médecin m’a dit « oh c’est dans votre tête »….quand je lui ai dit que j’avais l’impression d’avoir une grosseur au niveau de mon nombril…
    15jrs après rdv gyneco qui me diagnostique un cancer des ovaires..
    Croyez-moi ce n’était pas dans ma tête !!!

    Tous vaccinés tous contaminés !!!

    • Quand ils ne savent pas quoi dire, il sortent :  » Nocebo !  » comme pour les effets indésirable du changement d’excipient du Lévothyrox !

  2. Quand on lit toutes les élucubrations de certains, on se dit pourtant que ce n’est peut-être pas tout à fait faux…
    Et à Emilie, je ne pense pas qu’il soit bien raisonnable de tirer une généralité à partir d’un cas particulier. Et comme vous le dites, vous avez eu l’impression, moi aussi ça m’arrive d’avoir l’impression, ça ne se révèle pas forcément après comme une certitude.

    • Nocebo, placebo.
      Tout ça n’est pas très beau !
      Libre à vous de prendre et d’en redemander, jouant ainsi votre rôle d’apprentie sorcière, mais ne venez pas donner des leçons de médecine qui n’ont qu’un seul but ; soutenir votre gouvernement dans ses manœuvres expérimentales réalisées en aveugle.
      Avez vous remarqué que nul n’évoque de cobayes volontaires dans notre pays ?
      Ces textes qui se succèdent sont à sens unique et nul contradicteur ne se voit proposer une tribune ouverte !
      Ni les scribes, ni les gens comme vous ne supporteraient d’autre textes que ceux de la pensée unique du nouveau monde que l’on nous propose ici et que vous soutenez sans faillir !
      Grand bien vous fasse !

    • dans les vaccins ARN se trouve la proteine de spicule (spike)qui se lie et desactive P53 , P53 agit sur l’ADN, P53 est un gene qui supprime les erreurs dont le cancer, avec spike P53 ne peux pas assurer la réplique sûr de l’ADN , bref ça active des cancers , enquéte aux USA , 300% de cancers en plus dans l’armée américaine , ensuite developpement de myocardites chez les jeunes (21000 cas ) ,problemes neurologiques a exploser chez les pilotes , dans ma région actuellement il y a beaucoup de morts à cause de cancer pas de covid , de plus il y a moins de morts dans les pays peu vaccinés , si on suit la logique du vaccin , il devrait y avoir des millions de morts en AFRIQUE, INDE , hors ce n’est pas le cas et ça pause question. ce n’est pas du nocebo

  3. oh punaise et dire qu’il y a des personnes qui gobent encore tout ce récit:-(. C’est trop fort !
    Un vaccin qui n’empêche pas d’être malade, de transmettre la maladie,…par contre à 76% qui nous rend dingo à nous faire générer nos propres maux 🙁
    Réfléchissons à l’inverse, un produit qu’on prendrait bien VOLONTIER, avec des effets bénéfiques réels pour TOUS, bah notre cerveau dirait chouette: effet POSITIVO :-)!!

  4. « Vaccin : 76% des effets secondaires seraient produits par notre cerveau »
    Des articles comme ça c d’une, d’un désintérêt total, deux une rédaction niveau maternelle, trois une insulte à l’intelligence des gens, et quatre dénué de science.
    C américains qui nous prennent pour des cons !

      • Vous pensez qu’en réanimation avec un patient qui arrive inconscient ils s’amusent à rechercher son statut vaccinal ! ils le collent automatiquement dans les non vaccinés

      • Voilà !
        Hé Patti c’est avec des gogols comme vous qu’on se retrouve avec des fake news qui innondent la toile … vous croyez vraiment les conneries que vous racontez ????

      • Einstein a dit « Il n’existe que deux choses infinies, l’univers et la bêtise humaine… mais pour l’univers, je n’ai pas de certitude absolue ! Force est de constater que d’essayer d’apporter quelques lumières à ce qu’on doit bien appeler des crétin(e)s est un vrai boulot. Ils ne comprennent rien à rien. Méditez cette célèbre citation d’Audiard « je ne parle pas aux cons, cela les instruit ». Visiblement, c’est pire que cela, ils sont réfractaire à l’instruction !

      • Chère Catherine, les antivax de tous poils que l’on trouve ici me font penser aux platistes … au début ils font rire mais au final ils font pleurer, leur nombre est aussi grand que leur bêtise et leur niveau de réflexion assez proche de celui de leurs arguments c’est à dire proche du zéro absolu.
        Tellement des gens devraient aller ou (retourner) à l’école …

  5. Peut-être l’etude aurait dû être faite avec la 1ere dose et non les suivantes où on le sait maintenant il y a des risques liés aux injections ce qui doit sans doute augmenter l’effet nocebo

  6. Bonjour, pour ma part 2 premières doses avec Pfizer, j’ai eu mal à la tête et un tout petit peu au bras; 3ème dose avec Moderna, une très forte douleur dans l’aisselle, faiblesse dans le bras et difficulté à le bouger, et 2 semaines après Omicron. Ce n’est pas dans ma tête non. Et Catherine qui répond aux commentaires du 27 janvier de 9h à 15h pour remettre en cause tous les commentaires, comment dire …

    • Je ne pense pas que Catherine ne prendra pas le temps de répondre à votre commentaire totalement dénué de sens … effarant de lire autant de conneries
      Dans tout ce que vous avez décrit il n’y a rien à part de la bobologie sans queue ni tête

    • Ne pas se prendre la tète avec cette fratrie dogmatique pharmaco que sont Foutu virus, anti troll Pascale et Catherine qui n’ont pour seule vocation (si on peu considérer cela comme tel….) de systématiquement démonter toutes vérités !
      Ne surtout pas répondre, ça les instruiraient.
      Bien à vous.

  7. Ce n’est pas mon cas, j’appréhendais la 1ere dose et rien la 2eme j’y suis allé sans souci et j’ai sacrément réagi, il n’y a pas de vérité nocebo, je connais des médecins qui ont sur réagis et pourtant ils étaient très à l’aise avec le vacciin

  8. La médecine s’est totalement déconsidérée et déshonorée depuis le début de cette épidémie. Totalement aux ordres ou inféodée aux laboratoires, elle a cessé de remplir son devoir, à savoir soigner.
    Les laboratoires en revanche continuent, avec les moyens financiers monstrueux dont ils disposent, à écrire un narratif dans un but commercial. Ils l’ont fait pour les antidouleurs, qui ont tué des centaines de milliers d’américains, en faisant écrire des études par des médecins et des chercheurs qui affirmaient que ces produits antidouleurs n’avaient aucun effet secondaires.
    Alors, affirmer que les effets secondaires des vaccins, les myocardites, péricardites, thromboses, thrombocytopénies, troubles de la menstruation, sont produits par le cerveau, est non seulement prendre les gens pour des imbéciles, mais c’est proprement criminel.

    • En effet c’est clair je ne comprends pas ce déni de la réalité par certains ici. Les vaccinés ont le droit d’avoir été trompés mais il faudrait qu’ils aient le courage de le reconnaître.

      • Pourriez vous m’ expliquer ce que c’ est ce vaccin ARN qui n’ en est pas un ?
        Vous avez l’ air de quelqu’un qui maitrise bien le sujet.
        J’ hésite encore à le faire, je n’ ai pas besoin de pass vaccinal car je ne vais pas dans les restaurants ou ils nous servent des plats dont on ignore le contenu, pas plus que dans les bars ou sur le contenu des verres servis on pourrait en dire long, excès de sucre non signalé etc.
        Merci de m’ éclairer

        • Très bien vu Josperso et il y a bien d’autres exemples de « consommations » où personne ne se pose de questions alors qu’il le faudrait!

    • Oh ! quelqu’un qui réfléchi merci, pour ma part j’ai lu l,livret de Marie france Muller — la chlorure de magnésium un remède miracle; mis au point par le chirurgien Delbet. le delbiase (100 mg par cachet) un tous les matins. Protection diverses et variés. Renseignez vous, ce que ne font aucun des médias. Aucun débat serein et argumenté correctement. En politique il y débat contradictoire en médecine officielle ça n’existe pas. heureusement il y a des infos qui circulent, certes il y a des inepties, mais pas que.

  9. Je suis en totale accord avec Emilie, hélas. Je ne suis pas hypocondriaque, mais quand une douleur à l’intestin me faisait souffrir de jour en jour, m’empêchait de marcher et pour mon travail de journaliste (je n’ai pas de voiture), j’ai consulté, dans ma ville, un spécialiste. Cela n’est rien, vous êtes juste stressée, c’est dans votre tête…. Ok… Quinze jours plus tard, je me rendais à Lyon voir un autre spécialiste. Deux jours plus tard, je me faisais opérer en urgence… cancer, trop tard pour l’éviter.
    Alors qu’on laisse les personnes libres ou non de se faire vacciner, certaines avec moult doses se sentiront très bien, d’autres non, mais cela ne sera pas dans leur tête, argument trop facile….. Laissez nous respirer un peu. Pour les moralisateurs adeptes du vaccin, je ne soigne pas mon cancer, mais je paie ma mutuelle et ma sécu, ils ne travaillent pas pour moi. (Cali)

  10. Et ceux qui décèdent suite au vaccin, c’est aussi à cause de leur cerveau???
    Et j’en connais malheureusement trop! Ce vaccin qui n’en est pas, ne protège pas puisque presque tout le monde attrape la Covid vacciné ou pas. Il serait temps d’ouvrir les yeux pour se rendre compte que tant qu’ils n’auront pas écoulé toutes leurs doses, ils vont continuer à vouloir nous empoisonner en réduisant les échéances. Ecoutons les vrais scientifiques comme Luc MONTAGNIER, Didier RAOULT, Christian PERONNE et de nombreux autres disciples qui disent la vérité, alors que les politiques avides de pouvoir n’y connaissent rien!

  11. Bonjour, le commentaire de Lionel (31/01 à 12h26) m’a bien amusé. En effet, suivant le point de vue de chacun et ses propres convictions, il s’adresse à son « adversaire », vacciné ou non vacciné. La pensée d’Einstein a donc le mérite d’être universelle.

  12. Pourriez vous m’ expliquer ce que c’ est ce vaccin ARN qui n’ en est pas un ?
    Vous avez l’ air de quelqu’un qui maitrise bien le sujet.
    J’ hésite encore à le faire, je n’ ai pas besoin de pass vaccinal car je ne vais pas dans les restaurants ou ils nous servent des plats dont on ignore le contenu, pas plus que dans les bars ou sur le contenu des verres servis on pourrait en dire long, excès de sucre non signalé etc.
    Merci de m’ éclairer

  13. Consultation ce matin à 10h d’un médecin anesthésiste pour une petite intervention chirurgicale en clinique (je rassure certains, ce n’est pas du cerveau). Conversation de 2min avec lui après consultation:
    Combien de lits Covid ?…..9
    Combien de non-vaccinés….8 et 1 vacciné âgé avec comorbidité.
    Les 9 sont dans un état très grave, la personne vaccinée va s’en tirer et parmi les non-vaccinés, l’un de 50ans est en train de mourir.
    Cet anesthésiste ne comprend pas les non-vaccinés. « Tous ceux qui ont la chance de s’en sortir regrettent tous de ne pas s’être fait vacciner. Ce qui entraine chez nous un certain découragement car c’est du temps inutilement perdu que l’on aurait pû passer avec d’autres patients »

    • Il m’est arrivé exactement la même chose fin novembre en consultant un anesthésiste pour une petite intervention (ma 1ère à 72 ans, une coronographie où ils n’ont rien trouvé … même pas de coeur !!! ;-).). Il sortait d’une consultation très en colère après une antivax gavée de théories anti ARNm à qui il aurait dit: » Madame, si vous souffrez d’un cancer, ne vous faîtes surtout pas opérer dans cette clinique ni dans une autre, car tous les traîtement anticéreux qui fonctionnent le mieux de nos jours et qu’on vous appliquera sans nul doute, sont à base d’ARNm! »

    • Foutu virus, petit facho aux méthodes bien dégelasses mais on se souviendra des gens comme toi !
      A servir toujours cette même soupe du mensonge et de la peur , j’espère que les gens ouvrent enfin les yeux !

    • Belle démonstration…On attend que les personnes atteintes de ce virus soient très malade, alors que si on les avait traités à l’ Ivermectine et cela de suite, ces gens là s’en sortiraient comme notre vieille grippe hivernale . Mais au fait ou est l’ivermectine dans nos pharmacies? Quelle médecin va vous donner ce fameux produit qui soigne. INTERDIT sinon nos chers médecins se retrouvent sur le trottoir avec interdiction d’exercer!!! Ca s’appelle l’Omerta, idem pour ce masque que l’on porte car symbole de la PEUR, on peut aussi appeler ça « Lessivage de cerveau » mais les élections arrivent et notre garnement de Attal va vraisemblablement nous annoncer une bonne nouvelle, je vous laisse deviner la date, j’ai lancé les paris avec mes amis…Je vais éviter de parler de mes amis qui ont fait leur 3ème dose car je vais devenir grossier, heureusement pas de décès parmi eux mais des séquelles mais je suis très très énervé de voir 85% des français à se jeter sur un piqure pour avoir un semblant de liberté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici