Comment limiter ses risques de chute ?

0
2518
Comment éviter les chutes en utilisant des rampes

Petits objets au sol, tapis glissant, éclairage insuffisant… La liste des dangers à la maison est longue. Pourtant, certains aménagements simples permettent de limiter les risques. Le cas échéant, il peut être utile de faire appel à un professionnel de l’aménagement de l’habitat pour personnes âgées.

Adapter le revêtement de ses sols 

  • Privilégier la moquette, moins risquée que certains sols glissants (carrelages, linos, parquets cirés ou vitrifiés…). A défaut de moquette, recouvrir les sols de tapis antidérapants ou fixés par des bandes adhésives.
  • Stabiliser les descentes de lits et tapis avec du rouleau adhésif double face.
  • Installer un tapis de bain antidérapant au fond de la baignoire ou dans le bac de la douche.

Comment éviter les chutes ? Choisir un éclairage approprié

  • Préférer de nombreux éclairages indirects dans les pièces plutôt qu’un plafonnier unique.
  • Dans la chambre, placer l’interrupteur d’éclairage à portée de main et prévoir une veilleuse.
  • Veiller à ce que l’entrée de la maison soit toujours bien éclairée.
  • Consulter régulièrement un ophtalmologiste.
Comment éviter les chutes : femme tombée des escaliers

Prendre garde aux obstacles

  • Dégager les marches et lieux de passage.
  • Fixer les fils électriques au mur ou les glisser dans un range-fils.
  • Placer ses appareils électriques près des prises murales pour éviter d’avoir des fils qui traînent.
  • Disposer des meubles le long du mur : ils serviront de points d’appui pour se relever en cas de chute.
  • Limiter ses déplacements de nuit (verre d’eau sur la table de chevet, matériel sanitaire à l’étage,…).
  • Garder un téléphone près de son lit et éviter les meubles à angles aigus dans sa chambre.

Comment éviter les chutes ? Sécuriser ses escaliers

  • S’assurer que sa cage d’escalier est correctement éclairée.
  • Recouvrir les marches de moquette ou utiliser une cire antidérapante.
  • Installer un tapis au pied de l’escalier pour amortir une éventuelle chute.
  • Equiper les escaliers de rampes.

Simplifier l’organisation et le rangement

  • Ranger systématiquement à portée de main les objets usuels (vêtements, ustensiles de cuisine, …).
  • Opter pour un marchepied à deux ou trois marches, bien plus stable pour atteindre les objets placés en hauteur. N’utiliser un escabeau qu’en présence d’un tiers qui pourra intervenir en cas de chute.

En savoir plus :

? Cette fiche ne dispense pas d’une consultation médicale ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici