Prise de sang

0
Prise de sang

Examen de santé très courant, pour ne pas dire le plus fréquent, la prise de sang est un des socles de l’analyse médicale. L’analyse de sang renseigne en effet sur le disfonctionnement éventuel du corps humain.

Pourquoi une prise de sang ?

Généralement prescrite par un médecin, traitant ou non, une analyse de sang peut être dans certains cas prescrite par un dentiste, une infirmière, une sage femme.

La prise de sang analysée par un biologiste médical permet :

  • un bilan sanguin poussé,
  • une analyse de cellules et organes,
  • un dépistage de maladie.

Elle aidera le prescripteur à avancer dans son diagnostic.

Comment cela se passe ?

La prise de sang peut-être effectuée dans un laboratoire d’analyses médicales ou à domicile par un professionnel de santé : médecin, infirmière, sage-femme, biologiste médical.

Suivant l’analyse, il pourra être demandé d’être à jeun, c’est-à-dire ne pas boire ni manger les 12 heures qui précèdent la prise de sang.

  1. Le soignant réalise un garrot léger afin de faire gonfler la veine et ainsi la rendre plus visible.
  2. La surface est désinfectée par le professionnel de santé qui porte des gants (protection contre les parasites, bactéries, virus).
  3. Une fine aiguille est insérée au niveau d’un vaisseau sanguin veineux, capillaire ou artériel. Connectée à un tube, l’aiguille permettra  le prélèvement d’un certain volume de sang par aspiration.
  4. Il est recommandé de fermer son poing avant l’insertion de l’aiguille puis de l’ouvrir pendant que le sang est pompé.
  5. Un coton est posé après piqure pour éviter l’hémorragie et pour protéger des bactéries.

Est-ce que c’est douloureux ?

Il s’agit d’un examen peu douloureux. La peau peut-être légèrement sensible au moment où l’aiguille la traverse. Pour les jeunes enfants ou les personnes en situation de handicap, un patch anesthésiant posé à l’endroit de la piqûre une heure avant attenue la sensibilité.

Résultats

Les conclusions de l’analyse de sang sont signées par un biologiste médical. Le compte-rendu est envoyé au patient (désormais le plus souvent par mail) ainsi qu’au professionnel de santé à l’origine de la prescription.

Parmi les examens de sang les plus prescrits, l’hémogramme (Numération de la Formule Sanguine NFS ou examen hématologique complet) bat des records. En 2016,  l’Assurance Maladie en comptabilisait 57 millions remboursés.

Ref Revue Points de Repère N° 51 Décembre 2018.

 

Article précédent Analyse des selles
Article suivant Analyse de sperme

Aucun article à afficher

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez saisir votre nom ici