Urticaire : quand faut-il s’inquiéter ?

0
Urticaire :  quand faut-il s’inquiéter ?

L’urticaire est une crise de la peau impressionnante, dont il faut s’inquiéter rapidement dans certaine situation comme nous allons le voir. Elle touche fréquemment les personnes qui souffrent d’affections cutanées sous-jacentes. Parmi elles, on trouve l’eczéma et les allergies ou la rosacée. Les allergies sont provoquées par une exposition à des agents déclencheurs situés dans l’environnement proche du malade. Notamment le pollen, les poils d’animaux ou certains aliments.

D’autres personnes peuvent développer des éruptions cutanées à cause du soleil, au froid, ou aux changements de saison. Néanmoins, même en l’absence de conditions inhérentes au patient, tout individu peut manifester une éruption cutanée due au stress.

Les différents types d’urticaire

Urticaire se présente sous deux formes :

  • l’urticaire aiguë dure moins de 6 semaines et disparaît en quelques heures ou quelques jours,
  • l’urticaire chronique dont la durée est supérieure à 6 semaines avec l’apparition de plaies quotidiennes ou épisodiques.

Symptômes d’une crise d’urticaire

Avec l’urticaire quand faut-il s’inquiéter exactement ? Les deux formes d’urticaires, chronique et aiguë, présentent des symptômes similaires. Elles provoquent des démangeaisons, des zébrures enflées plus claires au centre quand on appuie dessus. Cependant, elles se différencient sur quelques points.

Concernant l’urticaire aiguë, le tableau clinique est le suivant :

  • œdèmes qui affectent n’importe quelle partie du corps sous la peau et qui peuvent déclencher un œdème de Quincke,
  • gonflement douloureux qui peut se localiser aux lèvres, aux yeux et à l’intérieur de la gorge.

La forme chronique s’observe généralement par :

  • une modification de la taille et des formes des gonflements,
  • les œdèmes apparaissent, disparaissent en alternance,
  •  les enflures réapparaissent les jours suivants pendant de longues périodes, des mois ou même des années,
  • Les gonflements sont consécutifs à la chaleur, à l’exercice ou au stress.

Causes de l’urticaire

Stress

L’urticaire quand s’en inquiéter en cas de stress ? Le corps va alors libérer des substances chimiques qui peuvent occasionner une inflammation qui sensibilise la peau. Cela peut ensuite favoriser une poussée. L’urticaire liée au stress s’apparente à des piqûres d’insectes. Elles sont rouges, gonflées et irritantes, et se présentent sous forme de bosses individuelles.

Les gonflements se manifestent sous forme irrégulière et peuvent fusionner en plaques plus grandes si la personne les gratte. Toutefois l’urticaire peut apparaître comme une seule grande plaque de peau gonflée et surélevée.

Si vous reconnaissez ce type d’éruption cutanée, il est prudent d’identifier les causes possibles avant d’affirmer que le stress est l’unique responsable. Peut-être avez-vous changé de marque de shampooing cette semaine-là, ou bien avez-vous pris un nouveau médicament ? Avez vous consommé un nouvel aliment récemment ? Il faut savoir que contrairement au stress, vous pouvez éliminer bon nombre de ces facteurs indésirables en changeant vos habitudes.

Si vous n’avez trouvé aucune piste comme précitée, il est possible que le stress soit responsable de votre urticaire. Les sujets les plus à risque sont les femmes entre trente et quarante ans qui ont souffert d’urticaire à d’autres occasions. C’est le système nerveux sympathique excité qui provoque une libération d’histamine induisant la crise d’urticaire. L’histamine se définit comme un composé libéré par les cellules suite à des réactions allergiques et inflammatoires ou une blessure.

Allergies

À l’heure actuelle, il faut s’inquiéter de l’urticaire quand les causes de déclenchement restent inconnues. Les scientifiques ont identifié de nombreux facteurs, mais hélas pas tous. Ceux-ci concernent l’alimentation et d’autres substances comme les médicaments. Aussi incroyable que cela puisse paraître, des personnes déclenchent des crises rien qu’en touchant certains éléments. D’autre part, certaines maladies provoquent également de l’urticaire. Voici une liste des causes les plus fréquemment rencontrées.

  • Certains aliments comme les cacahuètes, les œufs, les noix et les crustacés.
  • Médicaments de la famille des antibiotiques,pénicilline, sulfamides, aspirine et aussi ibuprofène.
  • Piqûres ou morsures d’insectes.
  • Latex.
  • Squames ou poils d’animaux.
  • Pollen d’abeille.
  • Certaines plantes pendant la floraison.

Soleil

L’urticaire solaire, ou allergie au soleil représente une allergie rare avec l’apparition d’urticaire sur la peau exposée au soleil.

Quand s’inquiéter de cette urticaire ? Dès que démangeaisons, taches rougeâtres ou zébrures apparaissent dans les minutes suivant l’exposition au soleil. Les symptômes peuvent être de courte durée ou s’étendre sur plusieurs heures. La cause de l’urticaire solaire reste inconnue et peut devenir chronique.

Dans cette hypothèse, le système immunitaire fabrique des anticorps pour s’opposer à l’irritant qui réagit à la lumière du soleil. Certaines personnes présentent un risque accru d’urticaire solaire dans les cas suivants :

  • antécédents familiaux d’urticaire solaire,
  • dermatite préexistante,
  • utilisation de parfums, désinfectants, colorants ou autres produits chimiques qui déclenchent l’urticaire pendant l’exposition au soleil,
  • prise d’antibiotiques ou d’autres médicaments comme les sulfamides déclencheurs de la crise,
  • la plupart des personnes atteintes d’urticaire solaire réagissent aux UVA ou à la lumière visible,
  • Stimulus physiques (pression atmosphérique, froid, chaleur, exercice physique ou exposition au soleil.)

Froid

L’urticaire au froid se manifeste quelques minutes après une exposition au froid. Les personnes atteintes montrent des symptômes très différents. Certains déclenchent des réactions mineures au froid, tandis que d’autres manifestent des réactions sévères.

Par exemple, le fait de nager dans de l’eau froide peut faire chuter la pression artérielle. Ensuite, il peut provoquer un évanouissement ou un état de choc chez les personnes concernées. L’urticaire au froid touche le plus souvent les jeunes adultes.

 Autres causes d’urticaire connues

D’autres causes d’urticaire peuvent vous amener à vous inquiéter lors de leurs manifestations comme :

  • les transfusions sanguines,
  • les Infections bactériennes (voies urinaires et angine streptococcique)
  • les infections virales (rhume, covid, mononucléose infectieuse et hépatite)

 Comment réagir face à une poussée d’urticaire ?

Il est important de savoir que l’urticaire, dans de rares cas, survient suite à une réaction allergique plus grave appelée choc anaphylactique. Dans ce cas il faut téléphoner immédiatement aux urgences. Si vous en êtes incapable, signalez-vous à un proche qui puisse le faire à votre place. Les manifestations du choc anaphylactique sont les suivants :

  • Vertiges
  • Difficulté à respirer
  • Gonflement des lèvres, des yeux ou de la langue

Quand une crise soudaine d’urticaire se manifeste, il faut s’inquiéter sans attendre. Ainsi  une éruption cutanée causée par l’urticaire résulte souvent d’une réaction allergique. Le malade ainsi que ses proches doivent s’interroger sur tout déclencheur externe responsable de l’irritation. De même l’urticaire peut aussi être causée par contact direct entre la peau et un allergène.Ou encore, l’éruption est consécutive à un aliment ou médicament. Il est alors conseillé de réaliser un test d’allergie à la suite d’une crise d’urticaire pour connaître les déclencheurs possibles. Par la suite, il est impératif de pouvoir les éviter.

Comment soulager une urticaire ?

Il faut s’inquiéter à l’évocation des symptômes d’urticaire puis consulter un médecin immédiatement. Si des symptômes de choc anaphylactique se manifestent, il faut immédiatement contacter les urgences en composant le 15.

Pour soulager une urticaire, le médecin peut prescrire des médicaments conventionnels. Ce sont des antihistaminiques oraux, des crèmes et lotions anti-démangeaisons. Cependant certaines personnes peuvent être sensibles aux corticostéroïdes présents dans ces produits.

Dans ce cas, ces 10 remèdes maison sans effets secondaires peuvent soulager le malade :

  • Compresses froides et humides
  • Application de glace sur les zones touchées
  • Prendre un bain froid
  • Prendre un bain d’avoine avec bicarbonate de soude
  • Porter des vêtements amples en coton (éviter la laine)
  • Bicarbonate de soude : (on constitue une pâte avec une cuillère à café de bicarbonate de soude mélangé à de l’eau froide. Celle-ci sera appliquée sur les zones concernées puis laissée à sécher. L’application peut être renouvelée plusieurs fois par jour. Le soulagement est quasi immédiat.
  • Hamamélis : Tamponner à l’aide d’un coton de l’ hammamélis sur l’urticaire plusieurs fois par jour. L’hamamélis est un liquide cicatrisant qui possède de puissantes propriétés antioxydantes et astringentes.
  • L’huile d’onagre et la quercétine sont des antihistaminiques naturels et anti-inflammatoires. Des études en éprouvette ont prouvé que la quercétine empêche les cellules immunitaires de libérer des histamines. Ce médicament naturel lutte aussi efficacement contre les allergies que certains médicaments sur ordonnance, le tout sans effets secondaires.
  • Les vitamines B12, C, D et l’huile de poisson
  • L’acupuncture est une autre option pour le traitement de l’urticaire chronique. L’acupuncture sert à soulager immédiatement l’enflure et les démangeaisons. L’acupuncture contribue à s’attaquer aux causes de l’urticaire, c’est-à-dire tout déséquilibre ou déclencheur de l’urticaire. De surcroît, certains points d’acupuncture ont des effets bénéfiques sur les affections dermatologiques comme l’urticaire. Les herbes chinoises préparées en décoction puis appliquées sur les régions concernées diminuent rougeurs et  démangeaisons. L’acupuncture peut aussi prévenir l’apparition de nouvelles crises.

Quand faut-il s’en inquiéter ?

Il faut s’inquiéter quand une urticaire dure plus de quelques jours et/ou couvre une grande partie du corps. Si vous présentez une enflure située à l’intérieur de la peau plutôt qu’en surface, il peut s’agir d’un œdème de Quincke. Celui-ci se manifeste par un gonflement autour des yeux, des lèvres, ou parfois des organes génitaux, des pieds et mains. Vous devez alors consulter un médecin d’urgence.

Il est important de rappeler que parfois l’urticaire survient suite à une réaction allergique plus grave appelée choc anaphylactique . En  présence de vertiges, difficultés à respirer, gonflement des lèvres, des yeux ou de la langue, composer le 15 pour prévenir les urgences. Sans traitement approprié, l’anaphylaxie peut être mortelle !

 

Aucun article à afficher

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez saisir votre nom ici