Surdité

0
682
surdité : petite fille

Définition de la surdité

Les surdités sont liées à des pathologies de :

• L’oreille externe soit une atteinte du pavillon et conduit auditif externe. 

• L’oreille moyenne avec le tympan, les osselets, mastoïde, trompe auditive.

Ces pathologies peuvent être présentes dès la naissance mais le plus souvent elles sont acquises, d’origine inflammatoire et infectieuse. Elles sont liées aux maladies ORL.

Enfin, certaines surdités correspondent à des atteintes dégénératives avec les destructions des os de l’oreille liées à l’âge.

Les facteurs de risque

On retrouve :

  • Les antécédents familiaux de surdité, 
  • Les infections pendant la grossesse à plusieurs germes, 
  • L’herpès, la toxoplasmose, 
  • La rubéole, 
  • La présence de malformation génétique du crâne,  
  • La prise de médicaments entrainant des surdités (antibiotique), l’intubation, la méningite bactérienne.
Surdité : monsieur âgé

Les évaluations de l’audition. 

 Chez l’enfant, les techniques d’audiométrie comportementale précoces peuvent être utilisées dès les premiers jours de vie. 

A l’aide d’un casque, des vibrations sont envoyées afin de voir les réactions du bébé. Elles peuvent être réalisées au mieux à partir de l’âge de 6 mois, âge optimal.

L’objectif est de dépister une surdité congénitale nous permettant de l’appareiller.

Signes d’appel, principes de prise en charge

Chez le nourrisson, toute anomalie dans le calendrier du développement normal doit faire réaliser les tests spécialisés dans les plus brefs délais.

Un dépistage de surdité néonatale est obligatoire avant la sortie d’hospitalisation du bébé. 

Un enfant qui à un retard de développement ou un manque de progression au niveau scolaire doit avoir des tests de recherche de surdité. Les surdités de perception bilatérales peuvent survenir au cours de méningites, de traitement ototoxique ou être de survenue progressive, secondaire et probablement génétique.

Le traitement se caractérise par un appareillage prothétique bilatéral qui est pris en charge par la sécurité sociale jusqu’à l’âge de 20 ans. En cas d’échec des prothèses une implantation intra-cochléaire dans l’oreille interne ; sera utilisé afin de maximiser les chances de récupérer un apprentissage et un suivi scolaire.

Chez l’adulte

Les conditions d’appareillage prothétique bilatéral doivent idéalement permettre d’appareiller précocement tout adulte.

La prise en charge orthophonique sera discutée chez les patients dont la surdité est extrêmement sévère et qui doivent apprendre la lecture labiale. 

L’implantation intra cochléaire est également indiquée si échec du traitement par prothèse.

Sur le plan administratif, les surdités professionnelles correspondent à des maladies professionnelles et donnent droit, à des indemnisations en cas de justifications médicales.

En savoir plus :

? Cette fiche ne dispense pas d’une consultation médicale ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici