Le top 8 des oligo-éléments essentiels pour renforcer votre système immunitaire

0
Le top 8 des oligo-éléments essentiels pour renforcer votre système immunitaire

Le système immunitaire, le métabolisme cellulaire et l’équilibre électrolytique de notre organisme sont tous tributaires des apports nutritionnels fournis par l’alimentation. Parmi les nutriments issus de l’hydrolyse des aliments ingérés, il y en a qui sont moins connus, mais dont le rôle est déterminant pour une santé saine.

Chaque tissu de l’organisme en est pourvu, ces nutriments interviennent dans les réactions enzymatiques. Des anomalies physiologiques et structurelles surviennent lorsqu’ils sont absents ou présents en excès dans l’organisme. Il s’agit des oligo-éléments. Découvrez ici le top 8 des oligo-éléments essentiels pour renforcer votre système immunitaire.

Le zinc

Le zinc est un oligo-élément qui augmente les capacités de défense du système immunitaire. Ceci implique un certain nombre d’aspects tels que l’augmentation de la production de globules blancs, l’augmentation de la performance des protéines spécifiques impliquées dans le processus immunitaire.

Une carence en zinc entraîne une diminution de la production de protéines responsables du métabolisme cellulaire. Les cellules sont alors moins aptes à combattre les infections cancéreuses.

Par ailleurs, les cellules sont dotées de récepteurs permettant de recevoir des informations de l’extérieur, ces derniers sont ensuite transférés aux cellules immunocompétentes pour une réponse adéquate. Une carence en zinc réduit le nombre de récepteurs dans les cellules, ce qui altère la capacité du système immunitaire à répondre aux stimuli extérieurs.

Le sélénium

Cet oligo-élément est essentiel à la synthèse de plusieurs enzymes antioxydantes. Une carence en sélénium est associée à un risque accru de maladies cardiovasculaires en raison d’un niveau plus élevé de stress oxydatif dans l’organisme.

Le sélénium intervient aussi dans le processus de vieillissement, car il joue un rôle dans la synthèse de l’ADN et de l’ARN, et a donc une influence sur la prévention des mutations du génome.

Le cuivre

C’est un oligo-élément qui intervient dans les fonctions métaboliques de nombreux systèmes organiques, notamment le système cardiovasculaire. Le cuivre, grâce à ses propriétés antioxydantes, agit comme un protecteur des vaisseaux sanguins contre l’inflammation, le stress oxydatif et les dommages tissulaires.

Chez les personnes atteintes de maladies cardiovasculaires, la perte de cuivre est associée à une augmentation du niveau de stress oxydatif, ce qui entraîne un risque accru de maladies cardiovasculaires.

Le fer

C’est un élément minéral qui intervient dans le transport des gaz respiratoires à travers l’organisme. En effet, le fer est un élément clé intervenant dans la production d’hémoglobine, la protéine responsable du transport de l’oxygène dans l’organisme.

L’anémie est l’une des causes les plus fréquentes d’affaiblissement de l’immunité et constitue donc l’un des troubles les plus fréquents d’une carence en fer. À travers ce lien, vous trouverez des ressources adéquates pour une bonne supplémentation en oligo-éléments et les principes à observer pour une alimentation saine.

L’iode

L’iode est un oligo-élément nécessaire au métabolisme cellulaire. Il intervient dans la synthèse des hormones qui régulent cette fonction. Il s’agit notamment de la thyroxine, qui participe à la régulation du métabolisme énergétique. Les troubles de la glande thyroïdienne sont le plus souvent dus à une carence en iode.

La carence en cet oligo-élément peut entraîner une réduction de la production de thyroxine favorisant ainsi la survenue de troubles métaboliques. Il peut en résulter une diminution de la capacité de défense contre les infections courantes, en raison de la réduction du nombre de globules blancs.

Le fluor

Le fluor est un oligo-élément dont l’homme a besoin en très petites quantités, mais qui joue un rôle important dans la santé de l’organisme. Le fluor est crucial pour la santé osseuse et dentaire, car il contribue à renforcer les os et les dents. En raison de ses avantages pour les os et les dents, le fluor est également utilisé dans certains médicaments sur ordonnance pour aider à prévenir ou à traiter l’ostéoporose.

L’une des principales fonctions du fluor est de se lier au soufre des protéines pour former des liaisons disulfures. Cela rend les protéines plus stables et les aide à fonctionner correctement. Une autre fonction du fluor est qu’il aide d’autres éléments à se lier entre eux afin d’être transportés plus facilement dans la circulation sanguine. Il permet aussi de réduire les inflammations. En outre, le fluor aide l’organisme à maintenir un bon équilibre des niveaux de calcium dans le sang.

Le manganèse

Le manganèse est un minéral essentiel présent en quantités importantes dans l’organisme. Il joue un rôle dans de nombreux processus chimiques et enzymatiques, notamment la synthèse de l’ADN, la synthèse des protéines et de l’ARN, la cicatrisation des plaies et la respiration cellulaire.

Il est aussi utile à la synthèse de collagène, qui contribue à la formation du tissu conjonctif. En plus de jouer un rôle dans le métabolisme des glucides, des protéines et des graisses, le manganèse contribue aussi à la formation de neurotransmetteurs (comme la dopamine et la sérotonine) qui aident à réguler l’humeur et la cognition.

Outre son rôle dans le métabolisme et la production de neurotransmetteurs, le manganèse intervient dans la régulation de la glycémie ; il a également été démontré qu’il contribue à la réduction du stress oxydatif.

Par ailleurs, il a été démontré que le manganèse possède des propriétés antitumorales lorsqu’il est associé à d’autres minéraux tels que le cuivre et le zinc. Enfin, le manganèse est l’un des principaux facteurs alimentaires censés protéger contre le déclin cognitif au cours du vieillissement.

Le chrome

Il joue un rôle important dans plusieurs mécanismes physiologiques de l’organisme. Il est impliqué dans le métabolisme des sucres. Il peut également contribuer à maintenir une fonction nerveuse normale.

Le chrome joue un rôle dans la prévention des maladies qui affectent le système cardiovasculaire. Il existe deux formes de chrome : l’oxyde de chrome (III) et l’oxyde de chrome (V). Ces deux formes se trouvent naturellement dans des aliments tels que les céréales complètes, le porc, la levure de bière, le thé vert et les pommes de terre.

Aucun article à afficher

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez saisir votre nom ici