Botox : 600 Français victimes d’injections illégales

0
Botox : 600 Français victimes d’injections illégales
Botox : 600 Français victimes d’injections illégales © Adobe stock

Deux sœurs injectaient du botox à Lille, Paris et Bordeaux alors qu’elles n’avaient aucune formation ni matériel médicalement sûr. Elles trompaient leurs victimes en se présentant comme le « Doctor Lougayne ».

Au moins 120.000 euros de bénéfices

Sur Instagram et Snapchat, elles proposaient des injections de botox à «200 à 400 euros la séance, pour une vingtaine de clientes à chaque fois», révèle France Inter. La gendarmerie nationale estime le nombre de victimes à 600 personnes, en majorité des femmes. Les deux sœurs se faisaient passer pour un médecin simplement en enfilant une blouse avec le nom « Doctor Lougayne ».

Du botox périmé et des complications graves

«Lors des perquisitions en mai dernier, les enquêteurs ont découvert des fioles en provenance de Russie et de Corée, certaines périmées», relaie France Inter. Au-delà des produits périmés, les seringues contenaient un taux de bactérie 50 fois supérieur à la normale. Plusieurs victimes ont souffert de complications graves suite à ces injections illégales de botox.

Escroquerie et exercice illégal de la médecine

Le procès se tiendra le 17 août à Valenciennes, pour «exercice illégal de la profession de médecin», «escroquerie» et «mise en danger de la vie d’autrui» En effet, «certaines victimes présentent des complications graves ayant nécessité la réalisation d’opérations chirurgicales (infections, inflammations, nécroses)», précise la gendarmerie nationale. L’une des prévenues est placée en détention provisoire et l’autre sous contrôle judiciaire.

Aucun article à afficher

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

Articles Similaires