États-Unis : un cas de poliomyélite confirmé inquiète les autorités sanitaires

0
5892

La maladie qui était censée avoir été éradiquée dans certains pays et les cas ont largement diminué depuis les années 1980. Cependant, elle a fait sa réapparition : certaines souches virales ont été identifiées au Royaume-Uni, le Pakistan, en Afrique, mais aussi aux États-Unis. Il pourrait s’agir de « la pointe de l’iceberg d’une propagation potentiellement beaucoup plus grande » prévient la commissaire à la santé de l’État de New York, Mary Bassett. 

Présente dans les eaux usées

D’après des échantillons recensés dans les eaux usées, le nombre de cas pourraient être bien plus élevés. « La plupart des malades sont asymptomatiques ou légèrement symptomatiques. Il y a donc des centaines, voire des milliers de cas (…) pour que nous puissions détecter un cas paralysé », annonce le Dr Patricia Schnabel Ruppert, commissaire à la santé du comté de Rockland, à la BBC. 

Les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC), l’agence fédérale américaine en charge de la santé publique, ont déployé une équipe sur place, afin d’enquêter sur ce premier cas et inciter la population à se faire vacciner, d’après la chaîne ABC. On parle d’urgence, car la couverture vaccinale contre la polio est basse à New York : 79 % de la population. Dans le comté de Rockland, où le premier malade a été identifié, on tombe à 60 % et 58 % dans le comté voisin d’Orange. 

Des symptômes grippaux

Le malade identifié, âgé de 20 ans, avait voyagé récemment en Europe. Il a contracté une forme de poliomyélite “dérivée du vaccin”. Certains pays administrent un vaccin antipoliomyélitique oral, basé à partir d’une forme affaiblie du virus. Concernant le vaccin, les enfants doivent recevoir quatre doses, à  2 mois,  4 mois, 18 mois et six ans. Les adultes non vaccinés doivent recevoir trois doses. 

 La poliomyélite est une « maladie très contagieuse provoquée par un virus, poliovirus qui envahit le système nerveux et qui peut entraîner en quelques heures des paralysies irréversibles », rappelle l’institut Pasteur. Les premiers symptômes sont grippaux, fièvre, fatigue, maux de tête, vomissements, raideur dans la nuque et paralysie de plusieurs membres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici