Hôpital : c’est quoi la « mission flash » lancée par Emmanuel Macron ?

1
2327
Hôpital : c’est quoi la « mission flash » lancée par Emmanuel Macron ?
Emmanuel Macron lance une mission pour diagnostiquer l'état de l'hôpital public et des services des urgences. © Adobe stock

Services des urgences fermées la nuit, soignants épuisés… Face à l’état déplorable des services des urgences de France, le président a demandé une mission flash pour trouver des solutions concrètes rapidement. Avec quels moyens ?

Mission d’urgence pour les urgences

Le président Emmanuel Macron a annoncé le  31 mai, une «mission d’urgence» pour diagnostiquer la crise des services d’urgences à l’hôpital. Le but : trouver des solutions concrètes très rapidement.  Une mission confiée à François Braun, président de SAMU-Urgences de France.

Diagnostic territoire par territoire

Cette mission doit relever tous les manques, hôpital par hôpital et notamment le manque de personnel et de moyens. Le président ne devrait pas être déçu. En effet, au moins 120 services d’urgence ont déjà été forcés de limiter leur activité ou s’y préparent !

Pas de baguette magique pour l’été

Le but de cette mission est pouvoir «bâtir des solutions très concrètes» adaptées à chacune des 1 200 intercommunalités. Des solutions concrètes qui ne seront pas apportées d’ici cet été. Il faut «tout faire pour que [les urgences] tiennent» cet été, a déclaré Emmanuel Macron.

Besoin d’une «vraie révolution collective».

Le président, lors de son déplacement le 31 mai, a reconnu que les hôpitaux étaient engorgés et que les personnels faisaient état d’une «perte de sens» en quittant l’hôpital. Selon lui, le système de santé doit faire l’objet d’une «vraie révolution collective». Le chef de l’Etat envisage en «milliards d’euros» l’aide à apporter à l’hôpital public.

1 COMMENTAIRE

  1. J ai tendance à penser que cette période est faite pour rappeler aux peuples que le combat ne s arrête en fin de compte jamais… Les personnages qui nous mènent au désastre le font consciemment et c est la leur tord, de croire que ce foutage de g.. monumental restera sans conséquences pour eux … Les gilets jaunes ont montré que cela ne pourra se faire sans heurts, soit, mais si le sang est versé désormais je crois que nombreux sont ceux qui seront près a aller jusqu’au bout de leur convictions, de leurs réalités. Et cette réalité des inégalités exacerbées se montre chaque jour un peu plus pressante. Alors oui on ne reconnaît plus notre pays pour beaucoup, mais gageons que cela ne sera qu un passage obligé pour un nouveau réveil démocratique. Le tout c est de bien comprendre que c est l État libéral capitaliste le problème, donc si il cherche des solutions pépère la seule envisageable qui ait du sens c est que le porte parole de ce mouvement de mue sociétale degage avec ses sbires sans faire d histoire, plutôt que de pondre a nouveau un tour de passe passe verbal immédiatement contredis par les faits et écrits.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici