La vitamine D inefficace contre les risques de mortalité et de fractures

4
La vitamine D inefficace contre les risques de mortalité et de fractures

Deux essais cliniques démontrent que la croyance populaire, selon laquelle la prise de vitamine D protège des fractures et allonge l’espérance de vie, prenant racine dans les mécanismes biochimiques au sein desquelles la vitamine D intervient, est démonté par deux études, prouvant que ces idées ne sont nullement fondées cliniquement. 

Aucun effet significatif

Ces deux essais ont été faits sur une longue durée : cinq ans pour le premier, cinq ans et trois mois pour le second. Le premier est un essai en double aveugle contre placebo. Il a pour but d’évaluer l’effet de la prise de 60.000 UI de vitamine D par mois sur la mortalité chez des Australiens de plus de 60 ans, non dépistés pour une carence en vitamine D. Il semble que la prise de vitamine D n’a eu aucun effet significatif en matière de mortalité

La seconde étude est un essai auxiliaire randomisé en triple aveugle contre placebo. Il devait déterminer l’effet d’une prise d’oméga 3 d’une part et celui de la vitamine D de l’autre, sur la prévention des maladies cardiovasculaires et du cancer. Il devait établir chez plus de 25.000 patients américains non dépistés pour une carence en vitamine D, le risque de fracture. Ce dernier n’a pas été réduit par la prise de vitamine D. 

Prudence 

Finalement, la vitamine D ne semble donc pas avoir d’effet sur la mortalité, ni sur le risque de fracture chez les personnes de plus de 60 ans, sans diagnostic de carence. Il vaut mieux donc être prudent avec la prise de compléments alimentaires, car les risques peuvent parfois être mal évalués, comme le suggère une récente enquête sur le curcuma, dont la surconsommation peut causer des hépatites. 

En revanche, ces essais n’évaluent pas l’efficacité de la vitamine D dans d’autres cas ou besoins. 

Aucun article à afficher

4 COMMENTS

  1. croyances populaire ????
    personne de censé ne pourrais croire ça sur cette vitamine
    la vitamine D, c’est d’abord le soleil qui nous en procure, puis certains aliments frais
    comme toute vitamine, nous en avons besoin.
    la prise en excès n’as aucune importance, par contre en extreme surdosage ça peu engendrer des effets secondaire gènant, surtout les vitamines chimique des labos
    la naturelle, c’est impossible d’etre en surdosage
    ils inventent n’importe quoi pour ensuite détruire un produit qui a d’énormes avantages
    surtout si cette vitamine à dose naturelle, nous rend plus fort contre les virus
    ce serais dommage pour eux de ne plus pouvoir vendre leur chimie inutile , voire dangereuse

    • Entièrement d’accord avec vous.
      On nous démontre même que l’immunité naturelle est un leurre
      Seule la vaccination compte à l’heure actuelle

  2. La vitamine D3 joue un rôle important dans la calcification en permettant la bonne absorption du calcium au niveau de la muqueuse intestinale, et en augmentant la concentration en calcium et en phosphore dans le sang. C’est une vitamine qui va faire en sorte qu’on absorbe plus de calcium. Elle favorise la fixation du calcium sur les os, et contribue à la bonne minéralisation du squelette, des articulations et de la dentition. Perso je prends la D3 issue de la lanoline (Sous cette forme, la vitamine D3 présente la meilleure biodisponibilité possible, c’est à dire qu’elle est très bien assimilée par l’organisme.)

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez saisir votre nom ici