Nutriscore : ce qui va changer ces prochains mois

3
12563

À compter de la fin d’année 2022, les critères du Nutriscore vont être modifiées. Les produits sucrés ou transformés seraient moins bien notés. Au contraire, ceux qui sont complets, sans sel et sans sucre seront classés dans le vert. 

Une meilleure cohérence

Lancée en France en 2017, la barre du Nutriscore sert à évaluer la qualité nutritive des produits alimentaires. Le « A », en vert foncé, correspond aux produits dont la qualité nutritionnelle est élevée. Le « E », en orange foncé, sert, quant à lui, à identifier ceux moins bons pour la santé. Les industriels ont été impactés par cette mesure. On constate, en effet, qu’ils affichent ce dernier sur leurs emballages, quitte à parfois devoir modifier leurs recettes, pour obtenir une meilleure note.

Pour renforcer l’efficacité de l’algorithme du NutriScore, le comité scientifique qui en assure le suivi, propose une modification de ses critères. Cette décision a été acceptée fin juillet par la Belgique, la France, l’Allemagne, le Luxembourg, les Pays-Bas, l’Espagne et la Suisse. Les notations seront revues en fin d’année, « en meilleure cohérence avec les recommandations alimentaires », selon le ministère de la Santé.

Des produits mieux différenciés

Ainsi, les aliments qui auront une meilleure classification sont les poissons gras. Toute la viande rouge sera, au contraire, moins bien classée et bénéficiera d’une note inférieure à celles de la volaille et du poisson. Si les plats surgelés ne pourront plus obtenir les notes « A » ou « B », cela ne devrait pas concerner les légumes. 

Par ailleurs, les huiles les moins riches en graisses saturées (olive, noix, colza), les produits laitiers non sucrés, les fromages moins salés et les aliments complets seront mieux différenciés. 

3 Commentaires

  1. Le nutriscore ??? comme les produits bio ??? J’achète ce que je peux avec mes 800 euros/mois, je paie mes factures, et pour les malveillants, je n’ai pas de voiture, pas de permis donc pas de frais d’essence… je ne suis pas partie en vacances…..Je ne vais jamais aux Restos, alors des articles de ce style…. Le prochain ce sera la covid, avec la rentrée….. Ras le bol….. (cali).

  2. Le rapport est pourtant clair. Quand on n’a pas beaucoup de revenus, on se nourrit comme on peut, en achetant les produits les moins chers, pas toujours les meilleurs notés par le nutrisore, ni pour la santé. Eh oui, ça semble vous dépasser, pourtant c’est le cas de beaucoup de personnes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici