PMA : les hôpitaux n’arrivent pas à faire face à l’afflux de demandes

0
2118
PMA : les hôpitaux n’arrivent pas à faire face à l’afflux de demandes
Toutes les femmes peuvent accéder à la PMA, y compris celles qui sont célibataires. © Adobe stock

En un seul trimestre, les hôpitaux ont reçu plus de 5.000 nouvelles demandes de procréation médicalement assistée. Qui peut recourir à une PMA ? Quel est le délai d’attente ?

Qui a recours à la PMA ?

La loi de bioéthique permet la procréation médicalement assistée (PMA) pour toutes les femmes : celles qui sont en couple avec un homme, celles célibataires ou en couple avec une femme. L’accès élargi a été voté il y a un an seulement. «Nous sommes face à un nombre faramineux de demandes» témoigne, sur franceinfo, Joëlle Belaisch-Allart. Elle est cheffe du service de gynécologie obstétrique et médecine de la reproduction à l’hôpital de Saint-Cloud. «Devant cette avalanche de demandes, il y a un problème de moyens» selon elle.

Beaucoup de demandes de femmes célibataires

Si le gouvernement avait estimé le nombre de nouvelles demandes de PMA à  2.000 à 3.000 par an. Or, «au premier semestre 2022, 11 926 dossiers ont été déposés pour une première consultation», observe Alexandre Hébert, sur France Télévisions. 53% des demandes sont effectuées par des femmes célibataires.

Quel est le délai d’attente ?

Selon l’Agence de biomédecine, le délai moyen entre le premier rendez-vous et l’insémination est entre 13 et 15 mois. Un délai qui varie d’un hôpital à un autre. Les hôpitaux de la région parisienne sont fortement sollicités par exemple. Autre obstacle : les démarches administratives. En effet, a loi bioéthique prévoit un nouveau mode d’établissement de la filiation où les deux compagnes sont reconnues comme mères. C’est la reconnaissance conjointe anticipée. Toutefois, certains notaires et officiers de l’état civil ne semblent pas au fait de cette reconnaissance, rapporte  sur France Inter une Grenobloise de 39 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici