Selon une étude, les femmes ont trois types d’orgasmes

0
16617

Dans le Journal of Sexual Medicine, un article publié le 1er août 2022 et menée par James Pfaus, professeur de neurosciences à l’université Charles de Prague, montre que les muscles du plancher pelvien, qui provoquent un orgasme, se déplacent de trois manières : en avalanche, en volcan ou en vague. 

54 femmes ont utilisé un vibromasseur

La vague, ce sont des ondulations ou à des contractions successives de tension et de relâchement à l’orgasme. Le volcan, sans surprise, est explosif à la fin. Le plancher pelvien garde une tension plus faible et constante, puis explose. Pour l’avalanche, la tension du plancher pelvien est plus élevée, puis diminue pendant l’orgasme. 

Pour obtenir ces résultats, 54 femmes ont utilisé un vibromasseur connecté par Bluetooth, le Lioness. Ce dernier détecte la force des contractions du plancher pelvien. Il a deux capteurs sur ses côtés et envoie les données sur un serveur Internet sécurisé. Les volontaires ont donc dû se masturber jusqu’à l’orgasme. L’opération a été répétée sur plusieurs jours. 

Le plus fréquent est en « avalanche »

Chez 26 des 54 femmes, l’orgasme le plus fréquent est celui de la « vague ». 17 d’entre elles ont eu des orgasmes en « avalanche », 11 en « volcan ». « Nous menons une étude à long terme sur les femmes qui utilisent le Lioness pour voir comment ces différents schémas sont ressentis subjectivement comme des orgasmes, comme des niveaux de plaisir, d’où vient en grande partie la stimulation qui les induit », d’après les chercheurs. Leur but à présent est de savoir comment ces orgasmes sont vécus par les femmes. 

Les études sur les orgasmes féminins sont de plus en plus populaires. En juillet dernier, l’urologue et éducatrice sexuelle américaine, Rena Malik, tentait de déterminer le temps qu’il fallait à une femme pour jouir lors d’un rapport sexuel, en juillet dernier. Cet orgasme ne serait, par ailleurs, pas la même pour toutes les femmes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici