Un cas de dengue identifié dans le Var

2
14435

Cette maladie, normalement plutôt tropicale, a été détectée dans le Var. C’est la mairie de Fayance qui annonce sur ses réseaux sociaux, le 9 août, qu’un habitant l’a contracté, sans qu’i n’ait voyagé ces dernières semaines. 

Des complications parfois sévères

La dengue se contracte après une piqûre de moustique et les conséquences peuvent être graves. « Les symptômes sont proches de ceux de la grippe, avec de la fièvre et des douleurs articulaires. Ses complications peuvent être sévères », rappelle Santé publique France. C’est pourquoi l’Agence Régionale de Santé (ARS) veut organiser  « une démoustication sur un périmètre de 200 mètres autour de la maison contaminée », dans la nuit de jeudi à vendredi.

 Des agents font aussi du porte-à-porte pour prévenir les habitants. “Il y a moins de 100 personnes concernées. « À ce jour, il ne s’agirait que d’un cas autochtone. Il n’aurait pas voyagé et aurait été contaminé ici », prévient l’ARS. 

Le maire se veut rassurant

« Fermez vos fenêtres, rentrez vos animaux et le linge. Laissez l’accès libre à votre jardin aux agents de l’ARS. Ne consommez pas de fruits et de légumes du jardin dans les 48 heures suivant le traitement », demande la municipalité sur Facebook. « Il ne faut pas paniquer ni s’affoler en cas de piqûre de moustique. Il y en a habituellement sur la zone. Ce sont d’anciens terrains marécageux, un peu humides. C’est la première fois que j’assiste à ce type d’incident. C’est exceptionnel », rassure le maire de la commune, Bernard Henry.

Rappelons que la dengue n’est pas transmissible d’homme à homme. « Une personne infectée est contaminante pour les moustiques au moment où le virus est présent dans son sang, c’est-à-dire pendant la phase virémique de l’infection. Celle-ci commence 2 jours environ avant le début des signes clinique et dure jusqu’à 7 jours », conclut l’ARS.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici