Variole du singe: deux décès en Espagne

2
4773
Variole du singe: deux décès en Espagne
Une personne souffrant de variole du singe appelée aussi Monkeypox. © Adobe stock

L’Espagne vient d’annoncer le décès de deux personnes suite à leur contamination par la variole du singe. Quel est le profil de ces personnes ? En quoi la variole du singe est-elle une urgence sanitaire ?

Qui sont les victimes en Espagne ?

Le ministère de la Santé espagnol a fait part, le 29 et le 30 juillet le décès de deux personnes. Avec 4.298 cas signalés, l’Espagne est le pays le plus touché par la variole du singe. La première victime est un habitant de la communauté de Valence. La seconde, un homme âgé de 31 ans décédé à Cordoue (Andalousie) d’une méningo-encéphalite. Son cas est étudié en raison de son association avec une infection par le monkeypox.

Puis-je être contaminé ?

Tout le monde peut être contaminé même si certains facteurs sont prédominants. Le sexe masculin est l’un d’entre eux. En effet, sur les 4.298 personnes infectées en Espagne, à peine 70 sont de sexe féminin. Contrairement à l’idée reçue, la variole du singe ne se propage pas seulement par contact sexuel. Les autorités sanitaires espagnoles constatent que 10,5 % des cas ont eu lieu par contact étroit non sexuel.

Hétéro, homo, bi : qu’importe l’orientation sexuelle

En début d’épidémie de variole du singe, l’OMS insistait sur le profil « type » d’une personne à risque : un homme homosexuel ou bi ayant des rapports sexuels fréquents avec plusieurs partenaires. Toutefois, face au raccourci fait par certaines personnes, l’OMS rappelle que tout le monde peut être touché par ce virus, quels que soient le genre, l’identité de genre et l’orientation sexuelle.

L’OMS redoute plus de morts

L’OMS est inquiète. «Compte tenu de la poursuite de la propagation de la variole du singe en Europe, nous nous attendons à plus de décès», a déclaré Catherine Smallwood, une responsable des situations d’urgence de l’OMS Europe.

2 Commentaires

  1. on voi que le covid ne fait plus recette
    il faut un remplaçant
    les moutons habituels vont encore aller se faire injecter leurs doses
    et un ou deux ans plus tard, les effets secondaires à retardement apparaitrons
    comme d’habitude
    mais les labos s’en seront mis plein les fouilles de notre argent

  2. « Variole du singe: deux décès en Espagne »
    oh mais quelle horreur , quelle catastrophe. Vite ma dose j’ai tellement peur de mourir
    Déjà 2 morts ça y est , c’est la fin des haricots , les carottes sont cuites , les espagnols parlent aux français : nous sommes en guerre
    comme dit Figaro « je rigole avant d’en pleurer ».
    PAPEUR mais où es tu donc? Tu manques sur ce réseau. A bientôt de te lire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici