Apnée du sommeil et douleurs musculaires

1
1494
Douleur musculaire engendré par l'apnée du sommeil

L’Apnée du sommeil et les symptômes engendrés

L’apnée du sommeil est caractérisée par des arrêts involontaires de la respiration lors du sommeil, les personnes souffrant d’apnée du sommeil souffre donc de micro réveil constant pendant la nuit afin de relancer leurs respirations. Ces arrêts respiratoires dus à l’apnée du sommeil détériorent la qualité du sommeil. Il en résulte plusieurs symptômes : ronflements, sommeil agité, fatigue permanente, maux de tête, difficultés de concentration…les douleurs musculaires sont également un signe évocateur encore méconnu. Retour sur ce mécanisme qui affecte les muscles engendrés par l’apnée.

Pourquoi des douleurs musculaires avec l’apnée du sommeil ?

L’apnée du sommeil est liée à une baisse du niveau d’oxygène dans le sang, ou hypoxie, en raison des pauses respiratoires : cerveau, articulations, et muscles sont moins bien irrigués.

Des chercheurs japonais ont récemment fait un lien entre l’apnée obstructive et la survenue de troubles musculaires et articulaires chez la femme ménopausée, avec une corrélation entre le degré de sévérité des pauses respiratoires et les niveaux de douleur musculaire et articulaire ressentis. Leur conclusion dans un communiqué détaille le rôle des hormones dans les tissus articulaires, musculaires et ligamentaires lors de l’apnée du sommeil.

Quelles solutions pour soulager les douleurs musculaires liées à l’apnée du sommeil ?

Si ces douleurs liées à l’apnée du sommeil détériorent la qualité de vie de la personne. Un traitement adapté de la pathologie est primordial pour une meilleure oxygénation de tous les tissus, dont les muscles. Cela peut être l’aide respiratoire grâce à une machine à apnée du sommeil ou l’orthèse mandibulaire.

En parallèle, un renforcement doux à modéré peut être envisagé, avec l’accompagnement d’un kinésithérapeute ou éducateur APA (activités physiques adaptées), tout en respectant l’éventuelle douleur. Ils peuvent enseigner des séries d’auto-exercices à réaliser à domicile. Cette pratique doit pouvoir s’intégrer à une bonne hygiène de vie.

 

1 COMMENTAIRE

  1. Conseillé par mon cardio, je dois reconnaître une certaine efficacité de ce masque, j ai démarré avec le nez, mais j ai opté depuis un mois pour le bouche et nez plus lourd mais plus confortable, si on peut parler de confort
    Tension régulariser, mais toujours un peu de fatigue ( j’ai 75 ans ) malgré un meilleur sommeil.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici