Insomnie : une nouvelle solution bientôt en France

1
21361
Insomnie : une nouvelle solution bientôt en France
C'est la première fois qu'un médicament est autorisé en Europe contre les insomnies en dehors des somnifères. © Adobe stock

L’agence européenne du médicament vient d’autoriser un nouveau médicament contre l’insomnie. C’est le Quviviq. En quoi ce médicament est une révolution ? Quelle est son efficacité ? On fait un point complet.

Retrouver un sommeil naturel

C’est la première fois qu’un traitement contre l’insomnie est autorisé en Europe, en dehors des somnifères. 13,1% des 18-75 ans souffrent d’insomnies en France selon Santé Publique France. Ce nouveau médicament est appelé Quviviq. «C’est une avancée importante pour tous ceux qui ont peur de se coucher parce qu’ils craignent de mal dormir», ajoute-t-il.a déclaré, au Figaro Jean-Paul Clozel. Il est PDG de la société Idorsia, à l’origine du traitement.

Traitement des insomnies de plus de 3 mois

Le Quviviq vient de recevoir le feu vert de l’agence européenne du médicament pour être commercialisé. Il est prescrit pour «les adultes souffrant d’une insomnie (difficulté à dormir) ayant duré au moins trois mois et qui a une incidence considérable sur leur fonctionnement au cours de la journée», précise l’Agence du médicament.

Quelle efficacité ?

Une étude menée sur 930 patients, publiée en février 2022 dans la revue The Lancet Neurology. Le temps moyen passé éveillé la nuit a été réduit de 29 minutes pour les patients qui ont reçu 50 mg de Quviviq . De plus, après trois mois, les patients s’endormaient en moyenne 35 minutes plus rapidement qu’avant selon l’étude.

Il empêche les réveils nocturnes

Ce nouveau traitement bloque «l’action de l’orexine, une substance produite par le cerveau qui favorise l’éveil», explique l’Agence du médicament européenne.  «Cela signifie que Quviviq aide les personnes à s’endormir plus rapidement, à rester endormies plus longtemps».

1 COMMENTAIRE

  1. « Le Quviviq est disponible sous forme de comprimés et vendu 457 dollars (426 euros) pour un mois de traitement. »
    Quand l’efficacité est démontrable en une ligne et demie, pourquoi produire un article ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici