fallback-image

Ça va vous ?

Ça va vous ?


Plus que quelques dodos avant de recommencer à applaudir le personnel soignant ? Si vous ne savez plus où donner de la tête, gardez-la sur les épaules.

La question décisive posée par ce virus est comment concilier l’Économie et la Santé, sans envoyer les deux en réanimation. Le Pouvoir s’expose à se retrouver un jour à la Santé s’il privilégie la première au détriment de la seconde mais il risque d’envoyer tout le pays aux urgences s’il fait l’inverse alors qu’elles sont déjà saturées.

Le travail c’est la santé et ne rien faire c’est la conserver comme le chantait Henri Salvador qui avait la santé et des économies. On ne peut pas faire l’économie de sa santé mais trop s’économiser nuit à nos économies, et au bout du compte à l’Économie. Et quand on sait que la santé de l’Économie est essentielle si l’on veut garder sa santé et ses économies…


Ce dilemme est déjà bien présent chez nos concitoyens, partagés entre ceux que le travail rend malade et ceux qui se rendent malades rien qu’à  l’idée de ne pas trouver de boulot.

C’est évidemment un problème qui ne date pas d’hier mais dont on sent la viralité monter alors que le vaccin qui permettrait de l’éradiquer n’est pas pour demain selon les experts médico-médiatiques.

Catégories

1 commentaire

  1. res avoir analysé les errements du gouvernement,du président dans la phase initiale de la pandémie il me semble que,les décisions prises ,compte tenu aussi des défaillance stratégiques en matière de santé laissent l’impression angoissante que les gouvernants ne se sentaient pas concernés
    Comme fait étayant ma pensée,j’ai noté le grand retard à associer les établissements de santé privés.
    La pathologie était elle rentable pour ces établissements ou étaient ils réservés?
    Quand la vraie vie contredit les idéologues et tenants de l’austérité et ce depuis plus de 10 ans la réactivité dans les prises de décision pur l’intérêt général d’autant plus difficile et inefficace.
    Quand l’intérêt général sera la raison supérieure,les restrictions de santé et de fonctionnement de la société deviendront les dépenses,les investissements majeurs du pays France.
    Nous sommes devenus au plan SANTÉ les médiocres de l ‘UE ! c’est un fait vérifié et public.
    La bombe nucléaire peut elle compenser la vérité de notre situation?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

fallback-image

Couvre-feu

fallback-image

Incroyable mais vrai