fallback-image

Mon cher Père Noël

Cette année le noël, je te le dis d’emblée, ne va pas être un cadeau !

Ni pour toi, ni pour nous. Nous sommes en novembre mais beaucoup en ont déjà plein la hotte, et n’hésitent plus à s’adresser à Amazon pour qui c’est Noël tous les jours. Je sens bien qu’avec ce virus qui traîne, on risque d’être marrons pour la dinde en famille. Et pour la crèche on va devoir virer un ou deux rois mages si on ne veut pas risquer de refiler cette saloperie .Tu ne vas pas être à la fête non plus. Il va falloir te faire tester, et oui, tu fais partie des personnes à risques, avec ton embonpoint évident et un début de diabète à force de te taper des papillotes. Où vas tu trouver un centre de dépistage dans le Nord pour te délivrer le certificat prouvant que tu n’es pas à l’arctique de la mort ? Sans lui tu ne passeras pas les frontières et tu t’exposeras à une quarantaine qui repousserait ta livraison. Un coup à passer pour un clown, déjà qu’avec ta tenue … Finis les extras en grandes surfaces, tu n’as pas été retenu parmi les produits de première nécessité. Un dernier mot, n’oublie pas ton masque, du gel, ta dérogation pour les zones sous couvre-feu qui ne manquent pas par chez nous, et ne viens pas avec six rennes attelés à ton traîneau, les gens sont déjà assez alarmés comme ça.

C’est avec une certaine retenue que je te souhaite tout de même un joyeux Noël.

Avec mes amitiés,

PS : merci de me livrer un masque FFP2 de Zorro et une panoplie de Barbie réanimatrice pour mes nièces.

Catégories

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

fallback-image

Comme une odeur de renfermé

fallback-image

Le confinement rend maboule

fallback-image

Couvre-feu

fallback-image

Incroyable mais vrai