80 000 touristes coincés sur une île en Chine, après des détections de cas de Covid-19

7
15057

Sur l’île de Hainan, au sud de la Chine, un millier de cas de Covid-19 ont été détectés, dimanche 7 août. Les autorités ont annulé tous les vols et les trains. Ainsi, plus de 80 000 touristes sont coincés sur cette île, surnommée le « Hawaï chinois ».

Tout est fermé sur l’île 

Parmi les touristes coincés, plusieurs dizaines de Français. « Je suis arrivé il y a deux semaines et, brutalement, tout a fermé. J’habite à Pékin, mais nous n’avons pas le droit de partir. Il n’y a plus d’avion, je ne sais pas ce que l’on va faire. Je suis enfermé dans mon hôtel, mais je n’ai aucune information », raconte un homme, expatrié, venu visiter le coin avec sa famille, sur France Info. 

La Chine continue à appliquer sa stratégie zéro Covid. Un confinement et une longues périodes de quarantaines, pénalisent le tourisme. Ce qui explique que tout soit fermé sur l’île : bars, restaurants, transports publics… Des centaines de touristes ont été coincés dans les aéroports et les gares, où certains ont même dormit à même le sol. Pour pallier ce problème, le gouvernement chinois souhaite établir des réductions de 50 % dans les hôtels, pour accueillir certains touristes. 

En revanche, on ne sait pas combien de temps ces derniers resteront coincés. En tout cas, pour partir, ils devront présenter cinq tests PCR négatifs au cours des sept derniers jours.

Hong-Kong réduit les délais de quarantaine

En revanche, Hong Kong va réduire, dès le 12 août, la quarantaine obligatoire en hôtel pour les personnes arrivant de l’étranger, selon le chef de l’exécutif de la ville, John Lee. Aujourd’hui fixé à une semaine, la quarantaine passera à trois jours. À l’issue de ce délai, leur état de santé sera surveillé, mais dans l’hôtel de leur choix ou une maison.

« Nous espérons maintenir les activités primordiales et la compétitivité d’Hong Kong et donner à la société une vitalité économique et le meilleur élan pour son développement », précise John Lee. Hong Kong est coupé du monde depuis plus de deux ans, à cause de sa politique sanitaire drastique. 

7 Commentaires

  1. Mais qu’ont ils été faire sur cette ile? en chine de surcroît
    En plus , plus de 80 000 touristes , faut vraiment aimer la promiscuité.

    • Promiscuité , renseignez-vous : cette ile est une province chinoise, dont la capitale est Haikou .
      l’ile a la superficie de la Belgique et du Luxembourg réunis. Il y a combien de touristes aujourd’hui en Belgique ? En plus la quasi totalité de ces touristes est … chinoise.

      • Mea culpa. Merci Wikipédia et merci Mons. Je suis allé une fois à Mons il y a 47 ans.
        J’ai demandé dans un café une limonade et j’ai reçu un Ricqles. Je ne connaissais pas , j’ai trouvé ça très bizarre mais ensuite j’ai adoré.

  2. Si la Chine voulait nous faire la méthode de la décroissance naturelle du poisson-chat, elle ne s’y prendrait pas autrement. Dans un étang, quand les poissons-chats sont trop nombreux, c’est un virus qui abrège.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici