Covid-19 : forte hausse des contaminations

17
Covid-19 : forte hausse des contaminations
En une semaine, Santé Publique France compte + 55,5 % des cas. © Adobe stock

Les contaminations de Covid sont en forte hausse partout en France. L’augmentation est de + 55% en une semaine.  Les autorités sanitaires craignent une huitième vague imminente. On fait le point sur la situation sanitaire.

«Le virus n’a jamais cessé de circuler»

La huitième vague imminente n’est pas une surprise pour de nombreux épidémiologistes. Elle était annoncée depuis la fin de l’été. «Le virus n’a jamais cessé de circuler cet été. Et nous avions anticipé, avec le retour du brassage des populations, une poussée épidémique à la rentrée» affirme Yves Buisson au site Actu.fr. Il est épidémiologiste et président de la cellule Covid à l’Académie nationale de Médecine.

Quels sont les Français les plus touchés ?

Ce sont les enfants de moins de 10 ans qui sont actuellement les plus touchés par la hausse des contaminations. De manière générale, Santé publique France a constaté une augmentation de 55,5 % des cas en une semaine, le 13 septembre.  41.850 nouveaux cas ont été recensés en 24 heures.

Cette vague sera-t-elle aussi forte que les précédentes ?

Cette huitième vague devrait être moins forte que les précédentes. En effet, les Français sont en partie protégés par l’immunité, celle vaccinale et celle collective. «Cet hiver marquera la transition d’une phase pandémique vers une phase endémique», souligne Yves Buisson à l’Actu.fr.

Aucun article à afficher

17 COMMENTS

  1. Une petite reprise en mains?
    Retour des masques, menace de confinement, une rentrée sociale -enfin-apaisée, la peur au ventre, 4 ou 5éme dose du premier vaccin Pfizer ou Moderna, puis le nouveau, Omicron, (ô Macron!) enfin arrivé pour Octobre.
    Tout ça pour quelques éternuements!
    Elle est pas belle, la vie?

      • désolé pour votre frere, mais
        personne ne dis que le covid n’existe pas, juste que c’est moins de 0,5% de la population mondiale , en majorité des personnes tres agées et/ou déjà bien malade
        quelques rares cas ou la personne ne présentais aucun symptôme d’une autre patologie.
        ce n’est pas un raison pour injecter à répétition un produit qui à plus d’effets secondaires nuisible, voir mortel .
        le nombre de victimes du covid est inférieur a celui des victimes des injection, voila la vérité , vérifiable par les chiffres officiels.
        la véritable protection, c’est notre système de défense immunitaire, malheureusement, certaines personnes en sont dépourvu, et subissent toute sortes de maladies toute leur vie, avec plus ou moins de dégâts dans leur organisme, d’autres, apparement en bonne santé, passent par une période plus vulnérable et , manque de chance, croise un virus ou autre maladie à ce moment la en subissant de plein fouet les conséquences
        c’est malheureusement notre sort à tous sur cette planète ou nous ne sommes que de passage

        • Aux USA se sont les classes défavorisées sans couverture sociale
          En Afrique c’est toutes les populations
          Mon gendre pompier, perte odorat goût, 5 fois positif, 2 fois contaminé, mes filles 1 fois, ma petite fille idem en ce moment déjà 2 cas dans village de 1000 âmes ailleurs des champs et près de Normandie
          Et grâce au vaccin sous la forme légère, une semaine HS et un mois pour récupérer

        • [à Patrick76] D’où viennent vos statistiques sur les « effets secondaires nuisible, voir mortel (SIC) » suite aux vaccinations anti-Covid, merci d’indiquer des sources exhaustives…

          • c’est simple, sur le site de l’ASM, les statistiques sont publiques et ne peuvent en aucun cas être taxée de complotisme ou d’anti vax , etc..
            je ne m’informe que sur les sites officiels, pour avoir des chiffres , en théorie, incontestable

            mais lorsqu’elle sont contraire à la volonté d’information voulue ,les chiffre sont ignoré

      • je l’ai eu ! soigné avec 2 dolipranes donc si vous n’avez de problèmes de santé important c’est l’équivalent d’une grosse bronchite, fièvre pendant un jour ou 2 puis toux pendant plusieurs semaines ! parler de QI à certains ? peut être faudrait il évaluer le votre!!!on n’agresse pas ainsi que vous l’avez fait sinon il faut s’attendre à un retour de manivelle ! précision je suis non injecté !!

      • @Yvan, qui vous dit que François ou un membre ne sa famille ne l’a pas eu dans sa forme grave? Mais il a raison Confinement, masque, vaccin ne sont pas utiles, il faut vivre avec comme pour la grippe qui est tout aussi mortelle depuis des décennies, mais personne n’a jamais pris toutes ces précautions et malgré la vaccination grippale (qui est lui un vrai vaccin et non pas un soit disant vaccin qu’on doit s’injecter tout les 4 à 6 mois avec lequel vous avez plus de chance d’être contaminé), il y’a environ 10 000 morts chaque année. Le QI proche de Zéro
        n’est certainement pas celui qu’on croit

  2. Le problème est que les gens injectés qui n’ont pas reçu un placébo, ont foutu en l’air leur système immunitaire…
    Selon le virus qui va circuler cette année, ils vont tous être malades et ça risque d’être une hécatombe…
    On ne dira pas que c’est à cause des injections Covid bien sûr et ils vont nous faire peur de nouveau et proposer d’autres injections…c’est un cercle vicieux sans fin…enfin si quand ils seront arrivés à leur « fin » (500 000 millions d’habitants sur la planète selon leur dires…)!

  3. Il y a « des pour et des contre ». Depuis l’époque de la 3ème dose ma femme et moi avons des symptômes différents: perte de mémoire, manque d’équilibre, nervosité, pas possible de dépasser 20 km de conduite, nez qui coule, légère irritation de la gorge, manque d’appétit et j’arrêterai ici. Depuis une semaine amélioration progressive. Tests négatifs au labo. Il n’y aura pas de rappel mais des questions se posent. A une époque les enfants ne risquaient rien, « tiens mon oeil !!! », maintenant ce sont eux qui risquent. On patauge dans la semoule, donc on ne fait plus ces vaccins en maintenant toutefois les autres auxquels nous croyons.

    • Bonsoir, Il n’y a pas à « croire » ou pas aux vaccins. Si on y croit, on en fait une religion avec des dogmes, tel Buzyn qui ose déclarer : « La vaccination, ça ne se discute pas ! ». Avec des scientifiques pareils, on va aller très loin. Bien au contraire, on a le devoir d’étudier les effets de tous les vaccins, même des plus anciens, au regard de toutes les nouvelles données acquises par la science sérieuse, et éventuellement de les remettre en question si le rapport bénéfices/risques devient défavorable. Et c’est ce qui n’est pas fait dans la période actuelle.

  4. Arrêtez de raconter n importe quoi L’OMS à déclarer ce matin que le taux de covid et de contamination est au plus bas depuis mars 2020
    « La semaine dernière, le nombre de décès hebdomadaires du Covid-19 est tombé au plus bas depuis mars 2020.
    Nous n’avons jamais été dans une meilleure position pour mettre fin à la pandémie », a dit le Dr Tedros lors d’un point de presse. »

  5. Bonjour,
    Il faut arrêter la polémique et accepter le fait que certaines personnes sont sans doute mieux immunisés car leurs aïeux ont peut-être contracté la « grippe espagnole » il y a un siècle et ont peut-être transmis à leurs descendants une protection supplémentaire.
    Mais il commence à se dire que la grippe saisonnière découlerait justement de cette grippe dite « espagnole » du siècle dernier et que l’immunisation contre le Covid en serait de même pour les générations future.
    En attendant, protégeons-nous et ne rions pas de la peur que ces variants successifs inspirent.

  6. La faim, le manque d’eau potable,le paludisme et les conflits armés ont tués chacun beaucoup plus les 2 dernières années que le COVID, et que dire de l’obésité et du tabac.
    Mais le vaccin « jackpot » anti COVID à été mis au point en 2 temps 3 mouvement (la peur des fortunés d’êtres touchés), pour le reste vous pouvez C..vez ! ils ne touchent que les pauvres !!!

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez saisir votre nom ici