Covid : est-ce le début d’une 9e vague ?

15
Covid : est-ce le début d’une 9e vague ?
La neuvième vague de Covid arrive en France. © Adobe stock

Tous les indicateurs sont en hausse : hausse des nouveaux cas de Covid, hausse des hospitalisations. Le début de la neuvième vague ? Une région en particulier semble particulièrement atteinte.

Près de 50.000 nouveaux cas

Mercredi 23 novembre, 49.188 nouveaux cas positifs ont été recensés en 24 h. Une hausse de 41 % par rapport au mercredi précédent. Une augmentation qui annonce une neuvième vague. Toutefois, ce chiffre est à nuancer. En effet cette forte hausse est «un peu surestimée en raison de la grève des biologistes», en début de semaine dernière souligne Le Parisien.

Les médecins hospitaliers alarmistes

Les Hôpitaux font toujours face à une épidémie de bronchiolite chez les tout-petits. Les hôpitaux de Paris ont annoncé déprogrammer des soins pour libérer du personnel et des lits. D’un autre côté, les cas de grippe prennent aussi de l’ampleur, notamment dans l’Ouest de la France. Rémi Salomon, président de la commission médicale d’établissement de l’AP-HP, s’est montré alarmiste au micro de France Inter. Une neuvième vague de Covid se rajoute à ces deux épidémies alors que les services hospitaliers sont déjà épuisés.

La région Occitanie particulièrement touchée

La reprise épidémique de Covid concerne, actuellement, la région Occitanie. En deux semaines, le taux d’incidence a doublé dans quasiment tous les départements d’Occitanie selon le journal toulousain La Dépêche. C’est le département des Hautes-Pyrénées le plus touché avec un taux d’incidence de plus de 605 cas pour 100 000 habitants.

Le sud de la France confrontée à une hausse des cas

Alors que l’Ouest de la France affronte une vague de grippe, le Sud fait face à une augmentation de cas de Covid. Une tendance qui touche, en plus de l’Occitanie, la Corse et Provence-Alpes-Côte d’Azur, selon Santé publique France.

Aucun article à afficher

15 COMMENTS

  1. Ah! Les vagues! C’est « vaguement » scientifique, pensez- vous, ou simplement un vocabulaire qui se veut « faire peuple » pour faire bien PEUR.
    Trêve de discussion, quand est ce que l’on réintègre les soignants non vaccinés?

    • Nous sommes à peu près le dernier pays au monde à ne pas réintégrer les soignants non vaccinés, sachant que nous un des seuls en Europe à les avoir suspendus. Nous avons quitté toute forme de démocratie et de dignité, un régime qui fonctionne sur la peur et la division des citoyens porte un nom, et ce n’est pas celui de démocratie.

    • je confirme que les cas de patients contaminés par des soignants vaccinés et malades du covid ne se comptent plus. Alors pourquoi ne pas réintégrer tous les soignants.

  2. D’autant plus que les soignants qui ont eu le courage de refuser cette injection expérimentale payent très chers leur choix alors que beaucoup d’autres se sont arrangés pour que le contenu de la seringues se retrouve dans le lavabo…pour rester dans la mouvance et garder leur boulot…
    Au final, il n’y a pas tant de soignants réellement injectés, pas plus que nos dirigeants le sont…ils ne sont pas fous…

  3. Hier matin sur CNEWS Pascal Praud avait invité le Pr Perrone ! et j’invite tous ceux qui ne l’ont pas vu à l’écouter en replay ! Pour lui (et on le constate de jour en jour) ce sont ces « vaccins ARN  » qui propagent le virus sans compter les flambées de péricardites , myocardites dues à ces piquouses expérimentales …….Par contre il conseille fortement l’hydroxychloroquine . A ce sujet il va falloir m’expliquer pourquoi dans les années 80 (j’en ai pris pour aller en Egypte sous le nom de Nivaquine )ce médicament étant en vente libre en pharmacie , alors qu’aujourd’hui il faut être hospitalisé si l’on veut ce traitement….alors à l’heure ou les hôpitaux sont débordés et que les soignants se plaignent (pauvres chéris), j’aimerais que ces derniers dénoncent cette aberration .HISTOIRE DE GROS SOUS ! Point barre dont soignants , hospitaliers , vous êtes tous complices .

  4. Il parle de la 9 ème pour la 8 ème à peine des infos . Ah ! si un scoop le vaccin SANOFI va ravir les français … Je pencherai plus pour le Beaujolais nouveau

  5. je fais confiance au Prs Perrone et d autres qui dénonce cette mascarade des politiques qui se sont fait piquouser en directe mais sans la seringue ( pas fou les guignoles ) et les sois disant médecins urgentistes et autres qui se bousculaient pour avoir leur tronches de kéké devant les cameras sans compter certains animateurs télé qui ont traite les non vaccines d assassins avec la complicité de l om S S on sacrifie des populations pour se remplir les poches

    • Ca c’est ce que l’on veut nous faire croire mais en réalité ils sont beaucoup plus nombreux…
      Au moins 15 000…Et puis il n’y a pas que les soignants, il y a tous les gens qui travaillent dans les hopitaux…!

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez saisir votre nom ici