Pass sanitaire : quels tests sont valables ?

10
26969
Pass sanitaire : quels tests sont valables ?
Les tests RT-PCR négatifs de moins de 72 h valident le pass sanitaire. © Adobe Stock

Pour les Français non-vaccinés ou si le schéma vaccinal n’est pas encore complet, le test de dépistage du SARS-Cov-2 permet de valider provisoirement le pass sanitaire. Quels tests sont acceptés ? Combien de temps sont-ils valables ? Quand deviendront-ils payants ? On répond à vos questions.

Seuls 3 tests valables

Pour valider le pass sanitaire, seuls trois tests de dépistage sont acceptés : le RT-PCR, l’antigénique et les autotests réalisés sous la supervision d’un professionnel habilité. Les tests RT-PCR sont uniquement réalisés dans un laboratoire. Ils sont accessibles sans ordonnance, sur présentation de la carte vitale.

Où faire un test antigénique ou un autotest ?

Plusieurs professionnels de santé peuvent effectuer le test antigénique et/ou l’autotest. Il s’agit des médecins, des infirmiers, des masseurs-kinésithérapeutes, des sages-femmes, des dentistes et des pharmaciens.

Combien de temps les tests sont-ils valables ?

Les résultats de ces tests sont valables pour une durée de 72 h dans le cadre du pass sanitaire « Activités ». Pour voyager vers la Corse, en outre-mer ou dans l’Union européenne, la durée peut être réduite à 48 h. D’autre part, pour voyager, seuls les tests RT-PCR et antigéniques sont acceptés.

Quand les tests seront-ils payants ?

Actuellement, les tests sont pris en charge à 100 % par l’Assurance Maladie sans avance de frais. Mais à la

mi-octobre les tests dit « de confort » seront payants. Seuls les tests sur prescription médicale ou pour les personnes identifiées comme cas contact par l’Assurance maladie seront remboursés.

10 Commentaires

  1. Il y a donc 40 912 442 vaccinés en France qui ont reçu 2 doses
    Il y a donc 48 758 410 – 40 912 442 = 7 845 968 qui dont dans l attente d une 2ème dose
    C est pourtant facile à comprendre

    • « 88 660 059 personnes sont vaccinées au total ». Tu sais lire? Les chiffres de cette page sont débiles. Comme les articles d’ailleurs. Un outil de propagande de plus dans l’arsenal des outils de lobotomisation générale de la macronie

  2. En France nous sommes 67 407 241 et non pas 88 660 059 !! dans les anciens message de santé quotidien il affirmait que 44 877 194 avait un schéma complet de la vaccination hors aujourd’hui il affirme que c’est 40 912 442 !!! donc 7 845 968 attente la 2ème dose et les non vaccines seraient de 18 648 831

  3. Quand on voit la façon dont vous traitez les chiffres, on ne s’étonne pas de l’extraordinaire confusion qui règne autour de cette question. Donc vous comptez 2 fois les personnes qui ont reçu une première dose. Et ça ne vous pose pas de problème ? (sans compter l’orthographe: se sont FAIT VACCINER!!!(on ne fait pas l’accord avec un infinitif derrière; et puis le complément d’objet, c’est Vacciner, ce n’est pas personnes; il est derrière…)

  4. Bravo Isabelle pour la remarque sur l’orthographe. Bravo encore pour avoir pressenti qu’en totalisant ce qu’ils appellent les « PERSONNES VACCINEES », ils comptent EN DOUBLE une catégorie de la population. Mais ce n’est pas ceux qui ont reçu une dose. C’est ceux qui ont reçu DEUX DOSES. J’ai fait la remarque en juin, mais ils ne corrigent pas et préfèrent « faire du buzz » de leur incompétence.
    Sans compter les titres qui disent parfois le contraire du contenu de l’article, les envois à répétition des mêmes articles, les soit-disant études qui reposent sur un échantillon de 16 personnes, etc.

  5. Comment s’y retrouver dans ces données ??? Un jour (matin) c’est comme cela, le soir cela change. Je suis une non vaccinée, pas par esprit de contradiction, mais quand vous demandez à votre généraliste (je suis atteinte d’une maladie que l’on ne sait pas guérir, raison pour laquelle je ne me fais jamais vacciner contre la grippe), ce que cela donnerait, réponse : je ne sais pas trop, mais faites le quand même. J’ai fait bébé une grave allergie au BCG, je vis seule, j’ai perdu mon emploi, licenciement économique après la vente du journal régional où j’exerçais, je ne sors jamais, bien trop fatiguée. Alors qui croire ? La mort ne m’effraie pas, c’est d’être seule et de ne pas savoir combien de temps il faudra avant que l’on me  » trouve « , mes factures sont prélevées. Alors une réponse franche me serait utile. Car les chiffres à la TV ou autres journaux, à qui faire un peu confiance ????

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici