Vaccination Covid : pourquoi les Français y vont à reculons ?

25
34069
Vaccination Covid : pourquoi les Français y vont à reculons ?
20 % des Français qui y ont le droit ont reçu la 4e dose . © Adobe stock

Un quart des Français ont reçu la 4e dose contre la Covid. Pourquoi les Français ne se vaccinent plus ? Quels sont les risques ?

20% des Français ont reçu la 4e dose

Moins de 2,2 millions de 4e dose ont été injectées, sur plus de 8,7 millions de personnes éligibles. Les personnes éligibles ce sont les plus de 60 ans et toutes les personnes immunodéprimées. Le ministère de la Santé multiplie les campagnes pour inciter à se faire vacciner.

Les Français sont fatigués

«Il y a de la lassitude, on voit très bien que cette quatrième dose ne prend pas», déclarait déjà, à la mi-mai l’épidémiologiste Arnaud Fontanet au micro de BFMTV. D’ailleurs, en février dernier, l’ancien ministre de la Santé, Olivier Véran avait utilisé le terme de «fatigue vaccinale». Il justifiait ainsi sa décision de ne pas rendre obligatoire cette 4e dose dans l’immédiat.

Confiance en l’immunité

La majorité des Français a reçu un schéma vaccinal complet avec 3 dose. Beaucoup ont été infectés une fois ou plusieurs fois par la Covid. Une immunité efficace si elle date de moins de 6 mois (que ce soit le dernier vaccin ou l’infection). Pour «les personnes âgées, le dernier rappel date de décembre ou de janvier, donc on est dans les six mois», explique à BFMTV Jean-Paul Hamon. Il est médecin généraliste et président de la fédération des médecins de France.

Variants moins dangereux

Autre raison qui pourrait expliquer ce ras-le-bol français est la communication autour de variants moins sévères. Les sous-variants sont certes plus contagieux mais ne provoquent pas de formes plus graves qu’Omicron ou que Delta.

Quels risques de ne pas recevoir cette 4e dose ?

Les médecins sont inquiets pour les personnes les plus fragiles. «Des patients âgés qui ont reçu deux ou trois doses arrivent à l’hôpital», constate l’infectiologue Anne-Claude Crémieux sur franceinfo. «Ça montre bien qu’il y a une érosion de l’efficacité de la protection du vaccin contre les formes sévères, au bout de quatre à six mois. Certaines personnes ont reçu leur troisième dose il y a maintenant plus de neuf mois. Ces personnes sont mal protégées contre les formes sévères», insiste-t-elle.

25 Commentaires

  1. Bonjour,
    Le vaccin actuel ne protège pas du Covid et même de formes graves chez certaines personnes. Une de mes amies, 50 ans a eu les 3 injections mais a fait une forme grave en mai 2022 avec diarrhées et déshydratation sévère. Elle est allée aux urgences d’elle-même car son médecin, rassuré par cette triple vaccination voulait la mettre sous anti dépresseur.
    Elle a pu être rattrapée mais le médecin des urgences lui a dit qu’à 24 h près, c’était la réa cardiaque et que 48 h plus tard, cela aurait été trop tard. Son cœur aurait lâché suite à cette fuite de potassium. Une autre personne, vaccinée 4 fois car a 92 ans, en bonne santé malgré son âge, a failli mourir. Elle est sortie de l’hôpital mais pas encore sortie d’affaire.
    Plusieurs pays font état de cas graves chez plusieurs personnes triplement vaccinées. Quand les effet indésirables seront enfin reconnus, peut-être que la population se sentira entendue et désira, en toute connaissance de cause de se faire vacciner ou pas. Si ce vaccin n’était pas dangereux, pourquoi faire signer une décharge à ceux qui se font vacciner? La défaite de E MACRON est beaucoup liée à ce que nous avons vécu sur la politique sanitaire + la suspension des soignants est scandaleuse + la continuité du pass vaccinal pour rentrer à l’hôpital car on préfère payer des vigiles au lieu de mettre cet argent dans l’hôpital. Et on continue de fermer des lits!

    Mem BORNE devrait savoir qu’on ne remplace pas des personnes avec des années d’expériences par des jeunes qui sortent de l’école. J’en sais quelque chose ayant été infirmière. Quand le gouvernement va-t-il prendre ce sujet au sérieux? E MACON a voulu « emmerder » les Français, ceux-ci lui ont envoyer l’ascenseur.
    Ce vaccin ARM messager a provoqué beaucoup de dégâts. Seuls les pays de Nord ont alerté sur la dangerosité des vaccins Astra Zeneca et Moderna. Le gouvernement Français était obligatoirement au courant puisque de médecins leur faisaient ce constat. Du coup, le Laboratoire Moderna a divisé la dose par 2. C’st vraiment de l’expérimental mais est-ce sérieux? Pourquoi la France a attendu que d’autres pays agissent pour faire de même ? Pourquoi vouloir vacciner des jeunes adultes, des enfants et même maintenant des nourrissons contre un maladie qui est généralement bégnine pour eux. Surtout que cela ne les empêche pas de l’attraper et donc d’être contagieux avec une virulence égale aux non vaccinés?
    Est-ce un problème de conflit d’intérêts? Le cabinet Mac Kinsey est, d’après ce que j’ai entendu aussi le conseiller de Pfizzer. Et Madame Ursula van de Leyen, que vient-elle faire dans la politique de la France (et des autres pays d’ailleurs) ?
    Beaucoup de questions et à quand les réponses?
    Cordialement
    MP LEPAGE

    • 100% vrai ce que vous dites. Les gens commencent à soupçonner qu’on leur a vendu un vaccin qui perd de l’efficacité plus on ingeste de doses, sans même savoir l’effet à long terme sur notre système immunitaire.

    • une seule réponse : LE FRIC de la corruption même jusqu’au conseil de l’ordre qui sanctionne ceux des médecins honnêtes qui soignent, efficacement en plus, leurs patients ! Le système est pourri et cela commence à se savoir, tant mieux !

  2. Vous avez tout à fait raison, je pense les mêmes choses et me posent les mêmes questions. Trop de conflits d’intérêts dans cette sordide affaire de vaccination. Et pourquoi les effets secondaires parfois dramatiques de ces vaccins sont passés sous silence ? On ne parle pas des choses qui fâchent… J’espère qu’E. Macron va finir par rendre des comptes. L’OMS avait demandé une consultation médicale avant les vaccinations, il a piqué une crise en rejetant du revers de la main leurs recommandations, c’est ahurissant de se retrouver avec lui encore 5 ans.

  3. Je partage vos commentaires, trop d’effets indésirables graves , trop de décès dû à la vaccination anti-covid, trop peu d’efficacité dans la vaccination même pour les personnes à risques.
    Les journalistes ne jouent plus leurs rôles d’informer la population, exceptés quelques uns dont on ne les voit pas aux journaux télévisés, idem pour certains politiciens et scientifiques. Il est malheureux d’avoir nos réponses sur les réseaux sociaux!

  4. nous sommes en présence d’un scandale planétaire.
    de nouvelles informations circulent et l’opacité, crée par les labos nos gouvernements
    et les médiocres médias, commence à se fissurer
    comment sont ils parvenus a tenir tant de monde sous leur coupe ?
    un tel mépris , un tel cynisme sont inacceptables
    il faut que cela explose au grand jour

  5. Vaccinée trois fois avec PFIZZER, bilan effets secondaires avec grosse crise d’eczema, articulations des genoux devenues très douloureuses car déjà atteinte d’arthrose mais je ne connaissais pas ces douleurs qui maintenant envahissent l’ensemble de mes jambes. Il n’y aura pas de 4ème dose c’est clair !

  6. Ces commentaires montrent bien que la supercherie covidesque dont vous êtes, vous, Santé au quotidien », un bon support, ça ne prend plus!
    PS-sur google chrome, votre site apparait en erreur, le commencement de la fin?

  7. pas d accord
    Le pays est au bord de la ruine parceque nos gouvernants loin d être des dictateurs sont des chiffres molles.
    Qu un soignant qui a accepté tous les vaccins y compris les plus dangereux comme celui contre l’hépatite A refusé tous les vaccins contre le COVID dénote une volonté de déstabiliser notre économie déjà prête à s’effondrer.

  8. Je suis très réticente à l idée de passer à la 4 ème dose. J ai 3 adolescents vaccinés 3 ème dose tous en bonne santé notamment mon fils de 17 ans qui n est jamais malade. A part mes jumeaux qui ont eu la covid en janvier ( juste un simple rhume) personne n a attrapé la covid. Et pourtant je ne souhaite pas de 4 ème dose. La raison: On a découvert en février 2022 que mon fils de 17 ans était touché par la maladie d Hodgkin qui est un lymphome. Lors de son hospitalisation pour une 1 ère cure de chimio il s est retrouvé avec un autre ado du même âge touche lui aussi par ce cancer tous en bonne santé avant la 3 ème dose. Quel lien entre les vaccinations contre la covid et l apparition de ce lymphome je me pose beaucoup de questions mais d après les médecins il n y aurait pas de lien de causes a effets franchement j ai beaucoup de doutes. En voulant protéger contre la covid cette vaccination ( dont nos chercheurs et nos médecins n ont aucun recul sur les effets secondaires a court, moyen et long terme ) n a t on pas modifié la façon dont notre organisme se défend naturellement au quotidien contre des agressions de tout genre car en effet ce lymphome apparaît lorsque nos cellules ADN ne détectent pas les cellules cancéreuses dont nous sommes tous porteurs et les laissent passer dans le sang sans les detruirent. La suite évidemment les cellules cancéreuses une fois passées dans le sang se multiplient et sont véhiculées un peu partout dans l organisme . De quoi se poser beaucoup de questions.?????

  9. C’est bien d’ouvrir ls yeux…mais c’est peut-être trop tard pour toutes les personnes qui ont reçu des injections ARN.
    Que va t’il s passer dans le futur ??
    A suivre….

  10. Mon fils soignant 23 ans, en bonne santé, a tjs fait attention à son alimentation, pas en surpoids avant les doses OBLIGATOIRES, a aujourd’hui un taux de lipases anormal, avec des douleurs abdominales régulières au niveau pancréas, on est en train de faire des examens.
    Nous l’avons signalé à l’ANSM, ils prennent notre dossier en main.

    La fille d’une amie, 40 ans 3 doses car aide soignante est décédée d’une embolie pulmonaire.
    Avant ses doses OBLIGATOIRES pour soignant elle était sportive, et en bonne santé.
    L’autopsie a signalé, soi disant embolie dû au covid…ok mais le vaccin devait éviter les formes graves du covid !!! Malheureusement elle a fait confiance et aujourd’hui elle laisse un mari et un ado de 13 ans qui l’a découvert dans son lit car il s’inquiétait de ne pas la voir se lever.

    Le gouvernement sait que ces injections sont mortelles !
    Beaucoup de monde commence à comprendre cette folie et voilà pourquoi ils ne vont pas à la 4ème !

  11. Les français n’y vont pas à reculons, ils n’y vont pas du tout.
    Le produit qui est toujours expérimental (fin de l’expérimentation repoussée à 2024 pour Pfizer, personne n’en parle) ne protège pas de la contamination, pas de la transmission, et très médiocrement de la maladie, laquelle, sauf personnes très fragiles, ne provoque guère plus de symptômes qu’un gros rhume. Et tout cela sans parler des effets secondaires à court, moyen et long terme du produit expérimental.
    Alors oui, les français en ont ras-le-bol qu’on leur parle encore des « cas » et des « contaminations » et qu’on monopolise l’actualité avec un gros rhume, au moment où notre pays entre dans une des pires récessions économiques de son histoire et au moment il y a de plus en plus de gens qui ont du mal à finir leur mois.

  12. tout ce que vous décrivez, je l’avais dis et écris début 2021 à l’apparition des ces produits sortis en quelques mois au mépris de toute les règles de tests et contrôle obligatoire
    je me suis fait lyncher comme beaucoup d’autres lanceurs d’alerte sur les réseaux sociaux

    je vais etre cynique, mais il est clair que tous ces morts a cause de ces produits, sont bien la pour éliminer le surplus d’humains.
    j’avais avancé le chiffre suivant:
    il y a 8 milliards d’humain, il ne devra en rester que un milliard
    les milliardaires on besoin d’esclaves pour vivre
    et en maintenant un seuil bas , l’humanité restante vivra super bien, y compris les esclaves

    ils ont commencer par éliminer les vieux et les malades(ça ne vous rappelle rien?)
    pour donner confiance dans les produit
    puis ils on baisser la pyramide des âges et comme il y avais trop de résistance, ils l’on rendu obligatoire

  13. Je ne vais pas dire que je me réjouis à la lecture de tous ces commentaires, mais comme vous Patrick76, j’étais contre ces vaccinations (ms maladies me suffisent), je me faisais insulter, alors que bon jamais je n’ai empêché d’aller qui que ce soit à la piquouze…..
    Déjà contre le vaccin de la grippe une fois par an…. et là tous les 3 mois selon l’âge…..Les sous variants ont bon dos…. Alors les vaccinés, on ne vous entend plus, vous qui à longueur de commentaires insultaient, sans même savoir pourquoi certains ne voulaient pas de cette cochonnerie….. Une seule chose me désole…… Les soignants qui ont toujours refusé la vaccination, qui ont persisté, ont changé de voie….. Et où est le résultat ??? Quasi partout en France… Lamentable… (cali)

  14. Moi j’ai fait les 3 premières doses et comme par hasard à chaque fois j’ai perdu une dent quelques jours après…! mais on va sûrement me dire que c’est un pur hasard…

  15. Bonjour, j’ai fait les 3 doses à reculons car je ne pouvais plus avoir aucune vie sociale, bibliothèque, médiathèque ou musée où j’ai une activité deux fois par semaine tout au long de l’année, sans pass j’étais interdite partout. J’ai fait le « Moderna » à la pharmacie, aux trois fois j’ai été malade comme une bête pendant une semaine, la 3e dose a été la pire. On voit bien que ce vaccin ne protège de rien du tout, je ne ferai pas la 4e sauf si j’y suis contrainte et forcée.

  16. J’ai lu tous les commentaires, ils sont différents c’est bizarre. On parle de ce J.P. Hamon ce médecin vu sans cesse à la télé. Il a dû être bien rémunéré à chaque fois…..et voilà on nous remet des pubs à la télé pour bien manipuler et commencer à faire peur aux gens, pour qu’ils acceptent à nouveau ces thérapies géniques qui apparemment donnent beaucoup d’effets secondaires, et provoquent des maladies à certaines personnes qui n’avaient rien. C’est grave. Politique et finance, mensonge et mensonge.

  17. « Les vaccinés qui ne commentent plus bizarrement » ne commentent plus tout simplement parce que, c’est mon cas, on a l’impression de perdre son temps à répéter les mêmes choses à des personnes qui sont sûres de leur fait.
    Parler de thérapie génique en parlant d’un vaccin à base d’ARNm n’a juste pas de sens. L’ARNm est utilisé par les mitochondries qui sont dans le cytoplasme de la cellule et en aucun cas ne pénètre dans le noyau de nos cellules où se trouve notre ADN. Je laisse à chacun le soin de rechercher l’info, j’ai déjà donné les liens scientifiques, mais si vous doutez, demandez à n’importe quel biologiste, il vous le confirmera.
    Pour les réactions au vaccin, pour ceux qui comme moi ont fait l’armée, ils se souviennent très bien des conséquences des vaccins tout à fait classiques avec des montées de fièvre pouvant atteindre 40 ou 41 deg pour certains d’entre nous. Cette réaction est une réaction du système immunitaire qui prouve que l’organisme combat le corps étranger et que donc le vaccin est efficace. C’est vrai pour quasi tous les vaccins où on peut ressentir des douleurs dans la zone piquée et avoir ces poussées de fièvre. Il est donc normal que plus on a de doses plus les réactions sont violentes, ça prouve juste que notre organisme a créé les anticorps nécessaires à sa protection.
    Pour ceux qui pensent avoir des proches malades suite au vaccin, je n’ai pas d’avis car je n’ai rien constaté de tel dans mon entourage.
    Par contre j’ai constaté énormément de problèmes pour ceux qui ont été atteints par le covid avant la disponibilité du vaccin, une personne dans le coma qui ne s’est jamais remise complètement et une fois la vaccination disponible, une personne qui en lisant ce qui se disait sur les réseaux sociaux a pris peur, a refusé de se faire vacciner, elle était très attentive à son alimentation et a son hygiène de vie en général et après avoir été atteinte par le covid en décembre dernier est décédée en 3 semaines.
    Donc pour moi, d’après mes connaissances scientifiques et d’après mon vécu personnel depuis le début de la pandémie, je reste persuadé que le vaccin me protège des formes graves du covid.
    Maintenant, la peur peut causer des troubles physiologiques par simple somatisation.
    Ainsi je pense que la peur générée par ce que des personnes sans aucune connaissance scientifique balancent sur les réseaux peut avoir des conséquences véritablement délétères sur l’état de santé de certaines personnes.
    C’est mon avis personnel et je ne souhaite pas polémiquer autour de ce sujet.
    Chacun se fera son idée par lui-même.
    Je ne pense également aucunement convaincre les antivax pour qui la cause est entendue depuis le début de cette pandémie.
    Belle journée à tous.

    • Vous citez le cas d’une personne non vaccinée qui « après avoir été atteinte par le covid en décembre dernier est décédée en 3 semaines ». Pour ma part la seule personne parmi mes proches décédée du covid (en 2 semaines et également en décembre dernier) avait reçu ses trois doses réglementaires dont la dernière 1,5 mois avant de tomber malade donc soi-disant une vaccination au summum de son efficacité, si on peut parler d’efficacité pour ces injections. Je connais par ailleurs plusieurs personnes vaccinées ayant eu des formes sérieuses (hospitalisation, oxygène…). A contrario je ne connais aucune personne non vaccinée qui ait subi une forme grave. Qu’on ne me parle plus de ces injections expérimentales.

  18. C’est bien les provaxx commencent à se rendre compte d’une réalité qui leur avait jusqu’ici échappée.
    1- les vaccins sont toujours expérimentaux jusqu’en 2023 voire 2024 et obliger les gens à se vacciner dans une expérience est un crime contre l’humanité
    2- les vaccins ne protègent de rien et certainement pas des formes graves. Cela a été inventé pour les gogos parce qu’ils avaient compris qu’ils ne protégeaient ni de la contamination ni de la transmission. Alors avec les variants omicron et suivants qui ne donnent presque jamais de forme grave, l’argument était impossible à vérifier.
    3 – les vaccins forcent vos cellules à créer génétiquement des protéines de pointe toxiques du virus (spike) qui vont ensuite se greffer sur vos cellules qui vont être ensuite éliminées par vos anti-corps. Quand c’était dans le muscle de l’épaule ce n’était pas grave, le muscle détruit se reconstruit assez vite. Mais depuis il a été démontré que les nano capsules d’arn sortaient du muscle et allaient investiguer d’autres organes dont certains vitaux … et les détruire par le même mécanisme. D’où la grande diversité d’effets secondaires car TOUS les endroits du corps peuvent être touchés. Les provaxx sont au centre de la plus monstrueuse expérience OGM jamais réalisée…
    4- Les effets indésirables graves apparaissent dans les 3 premières semaines (souvent liés aux adjuvants des vaccins) puis 2, 3, 4 ans après quand la destruction méthodique des cellules « spikées » crée des lésions irréversibles. A noter que jusqu’à 15 jours après sa dernière dose, le provaxx est toujours considéré volontairement comme non vacciné dans les statistiques.
    5- Les provaxx peuvent s’attendre au pire. Ils seront bientôt très jaloux des non vaccinés qui eux n’ont pas obéré leur avenir.
    6- 44 milliards de doses commandées par l’Europe (Ursula van der Leyen) pour la rentrée, soit 7 doses pour chaque européen. Les obligations vaccinales vont-elles reprendre pour écouler le stock ? La santé est-elle devenue un jackpot à la mainmise de quelques-uns ?
    7- beaucoup d’autres points aussi éclairants mais je citerai seulement celui-ci : il a été démontré que les injections ARN créaient une immunité « acquise » au détriment de l’immunité « naturelle ». Cela signifie que les provaxx ont un très bonne immunité pour le covid de mars 2020 (qui n’existe plus) mais plus aucune pour les variants, et pire, plus aucune non plus pour les autres maladies qu’ils pourraient rencontrer. C’est le double effet kiss cool : attaque en règle des cellules « spikées » à n’importe quel endroit du corps et impossibilité de se défendre devant n’importe quel microbe qui passe, variants covid compris.
    Tout cela on le sait et cela a été vérifié aujourd’hui. Pour ceux qui ont déjà été shootés on ne peut que leur souhaiter qu’ils s’en sortent. Pour ceux qui accumulent les shoots avec délectation, tout aura bientôt une fin.

  19. C’est bizarre, le maire de Nice qui était passé il y a deux ans sur les antennes de telé avait dit avoir attrapé le covid et avoir été soigné par le traitement du professeur DR qui fonctionnait très bien…, aujourd’hui il est pour le pass vaccinal. Allez comprendre ?
    Maire de Nice depuis le 15 mai 2017 (le lendemain de l’élection de Macron en 2017) mais également président délégué du conseil régional de Provence-Alpes-Côte-d’Azur depuis le 29 mai 2017 . Pour revenir au Covid, d’après le Dr Urso, il y a une augmentation de virus qui étaient dormants et qui son réactivés après les doses de rappel, pouvant être à l’origine de Covid long ou autres troubles;

  20. J’en ai assez des commentaires qui racontent qu’ils on vu quelqu’un qui ou quelqu’un qui lui a dit que.
    Merci Philippe pour ton commentaire.
    Pour tous ceux qui ont effectivement constaté des echecs ou des effets indésirables, il faut simplement se souvenir que:
    – comme l’a dit Philippe, avant le vaccin il n’y avait que la distanciation pour éviter de se trouver en réa pour ceux qui sont à risque ou ont développé les formes graves rappelez vous de ce qui s’est passé en Italie et en Alsace
    – nous sommes dans le domaine du vivant, de la biologie, toute cause (le virus, ou le vaccin) ne donne pas le même résultat sur 100% de la population, nous ne sommes pas des clones, le virus non plus. C’est pour ça qu’en biologie on travaille avec les statistiques. Il y a toujours une part de la population étudiée qui ne réagit pas comme 90 ou 95% de cette population.
    Si vous êtes certain de ne jamais faire une forme grave , ne vous vaccinez pas et évitez de le transmettre aux sujets à risque évident. J’ai transmis le covid alors que j’ignorais que je l’avais, j’étais vacciné, heureusement ma « victime » n’a pas fait de forme grave. J’ai un collègue de travail qui a perdu 45kg en réanimation et a heureusement survécu, je ne vous dit pas le coût financier, humain et émotionnel que ça représente.
    Merci à toi Ragusa de nous donner tes sources d’information, je serai heureux de lire ces études
    Bonne réflexion

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici