Les vaccins anti-Covid sont-ils à l’origine «d’arrêts cardiaques inexpliqués» ?

25
Les vaccins anti-Covid sont-ils à l’origine «d’arrêts cardiaques inexpliqués» ?
L'ANSM assure qu'il n'y a aucun lien entre la vaccination Covid et de possibles arrêts cardiaques. © Adobe stock

Des internautes s’affolent en relayant un extrait vidéo d’une Française qui témoigne du décès inattendu de sa maman. Les vaccins du Covid en seraient-ils la cause ou ce témoignage est-il sorti de son contexte ?

Que disent les internautes ?

Sur les réseaux sociaux, des internautes affirment que plusieurs arrêts cardiaques «inexpliqués» ont lieu dans des hôpitaux français. Leur « preuve » ? Un extrait vidéo sorti de son contexte. C’est le témoignage de Charlotte Zanin qui témoigne du décès de sa mère : «Toutes les personnes meurent d’un arrêt cardiaque, mais on ne sait même pas d’où ça vient». Elle déplore que les médecins aient été incapables de lui expliquer «pourquoi» sa mère est décédée. Certains commentent le 31 décembre : «Malheureusement, je crois que tout le monde sait d’où ça vient… Ces ‘vaccins’ expérimentaux». Le post est vu plus de 45 000 fois.

D’où est extrait cette vidéo ?

L’extrait vidéo diffusé sur les réseaux sociaux dure seulement 80 secondes. Selon TF1 info, cet extrait vidéo est tiré d’une interview longue de plus de 16 minutes, diffusée sur BFMTV le 28 décembre dernier. Charlotte Zanin témoigne dans le cadre des décès survenus au sein du centre hospitalier de Remiremont (Vosges) avant décembre 2020.

Pourquoi est-ce une fake news?

La chronologie ne correspond pas. Le décès de la maman de Charlotte Zanin a eu lieu avant décembre 2020 alors que les premières injections ont eu lieu fin décembre 2020. Dans son dernier bilan, daté de novembre dernier, l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) affirme que l’évaluation européenne des vaccins contre le Covid-19 n’a jamais permis d’identifier quelque «lien» que ce soit entre le vaccin et de potentiels infarctus.

Aucun article à afficher

25 COMMENTS

  1. Ce qui est certain – et ce n’est pas moi qui le dit mais plusieurs médecins et cardiologues consultés – c’est qu’il n’y a a jamais eu autant de problèmes cardiaques depuis l’apparition des vaccins anticovid et du covid dans une proportion énorme (+ 50 % !).
    Ce fait est indéniable mais on n’en parle pas ou peu.
    Pour ma part, depuis le vaccin, j’ai des palpitations jusqu’alors inconnues et qu’on ne me dise pas que c’est psychologique.
    Autour de moi, ce que je vois m’incite fortement à répondre par l’affirmative à la question « les vaccins anti covid sont-ils à l’origine d’arrêts cardiaques ? »

    • posez vous la question du stress que nous avons vécu, depuis l’ arrivée du covid? et tout ce qui s’est greffé à l’épidémie.. les morts nous étaient comptés tous les soirs… les confinements… les faillites… etc etc…tout celà est largement suffisant pour avoir des effets négatifs sur la santé et sur les maladies cardiaques.toues ces personnes décédées se rajoutent aux infarctus qui ont toujors existés..(expliqués ou pas.. ).

      • Pour ma part, reçu 3 injections. Début 2022 : palpitations et jambes coupées, prise de sang et en fait hyper thyroïdie, moi je crois dur comme fer que le vaccin y est pour quelque chose, vu que je n’avais rien avant (prise de sang antérieure à l’appui).
        C’est sûr, c’est peut-être une coïncidence, mais je n’y crois pas….

  2. Ben oui c’est une menteuse et comme il est impossible pour nous simple petite fourmi de prouver quoique ce soit la vérité sera toujours niée alors qu’ils savent très bien les conséquences de leur expérimentation

  3. L’article s’en tient à une vidéo, dont je n’ai d’ailleurs jamais entendu parler, alors que de nombreuses déclarations de cardiologues, médecins et généticiens sont accessibles, de plusieurs pays, dont les Etats-Unis et Israël, qui font état d’une augmentation estimée entre 500 et 800 % des risques d’accidents cardiaques, très graves pour certains, après vaccination.
    D’autre part, on estime à plus de 1000 les décès brutaux pour motifs cardiaques de sportifs depuis la vaccination, c’est-à-dire le même chiffre en 25 ans cumulés avant l’introduction des vaccins.
    Enfin, on notera le silence complet sur le retrait des vaccins astrazeneca et Johnson, en raison de très nombreux effets secondaires graves. Alors pourtant que nous connaissons tous des personnes qui se sont précipités sur ce produit, parce que les médias et les autorités publiques entretenaient une hystérie autour d’une fausse dangerosité du virus. Que vont devenir ces gens injectés avec ces produits depuis retirés du marché ?

  4. bien sur ce vaccin est un poison des personnes autour de sont décédés d arrêt cardiaque juste après la piquouse mais malgres tout nos chers dirigeants continuent par le biais de la télé d inciter les gens a ce faire piquer

  5. On ne parle que d’un cas isolé là mais comment expliquer les morts subites de jeunes personnes de part le monde entier et parmi eux beaucoup de sportifs… On parle de centaines de milliers de décès après injection. Les médias ne masse ont une interdiction formelle d’en parler, il faut se documenter ailleurs pour avoir des informations. Le site France Soir en parle assez bien. Il y a des plateformes comme Crowdbunker ou Ciel Voilé qui ne sont pas censurées et qui ont énormément d’informations provenant de médecins et scientifiques du monde entier qui alertent depuis 2020 mais ceux là ne sont jamais invités sur les plateaux télé….On peut y découvrir des centaines de témoignage notamment dans le Doctothon qui a eu lieu il y a environ un an (24 heures de témoignages d’effets indésirables plus ou moins graves)
    Rien qu’en France l’ANSM a recensé plus de 43000 effets secondaires très graves lié à l’injection…et quand on sait qu’il n’y a pas plus de 10% qui sont déclarées car les médecins sont très réticents à faire des déclarations. Ils ont des consignes très stricts et si ils ne les respectent pas, ils ont des ennuies avec l’ordre des médecins…Tout est sourcé, ce sont des chiffres officiels, ceux auxquels on a accès…
    Télé-moutons et les médias de masse ne donnent plus d’informations réelles et indépendantes. Tous ces médias sont corrompus et racontent tous ce que l’AFP leur dicte. Et ils n’ont pas intérêt à sortir de la doxa sinon il y a de lourdes représailles…

  6. j’ai 73 ans et des pathologies dont 3 a v c je viens de recevoir ma 5em dose alors a part une douleur sur le point d’injection et une fatigue + des céphalées cela s’est bien passé

  7. Oui la vaccination a des effets secondaires importants, vacciné en fin d’année 2021 je suis toujours sous traitement pour lutter contre une tension trop élevée ce qui n’était pas le cas avant. Même des médecins m’ont confirmé avoir les mêmes problèmes suite à leur vaccination.
    Ce qui m’ulcère c’est de ne pas vouloir réintégrer le personnel soignant qui refuse ces vaccins.

  8. de toute façon même si c’était vrai ils ( gouvernement, labo pharmaceutique…) vont bien se privé de nous en faire part, car déjà et de 1 il faut bien passé les vaccins acheté a coup de millard, de 2 c’est juste un moyen légal de tester leur merde sur la population et de 3 si il disait que sa venait réellement du vaccin sa leur coûterait plus de pognon qu’ils en ont gagné car une quantité extraordinaire de personnes voudrais porter plainte et demanderai au total des millard en dommage et intérêt et s’en parler des poursuites pénales avec risque de prison a la clé mais également ne viendrai plus aucun vaccin car personne ne voudrais se faire injecté leur merde et surtout la population n’aurait plus confiance envers le gouvernement déjà que cette confiance et limité non sans parler de tous se qui n’en découlerait ( manif, possible agressions plus ou moins grave d’élu et j’en passe) pour ma part je me suis bien passé de me faire injecté cette merde car j’ai jamais eu confiance dans le produit, dans les labo pharmaceutique et surtout envers nos incompétent du gouvernement au vu de la manière dont ils nous cassées les couilles durant leur conneries de COVID. Pour finir c’est certainement pas moins qui va pleurer sur le sort de toute ces personnes qui ont servis de cobaye puisque ils étaient les premiers a nous dénigrer, allant même jusqu’à se permettre de dire que les hôpitaux ne devraient pas soigner ses personnes alors que la situation est inversé, ils peuvent bien crevé la gueule ouverte c’est qu’un juste retour des choses, ils ont voulu faire confiance à nos guignols du gouvernement qui pense qu’au pognon qu’ils vont se mettre dans leur poche et bien maintenant qu’ils assument leur conneries, leur choix et leur décision.

  9. Il est permis d’avoir des doutes : ne serait-ce
    Que dans mon entourage 1 décès subit d’un homme de 54 ans par arrêt cardiaque , qui avait certes une pathologie cardiaque ( mais très bien traitée) et qui avait une vie active tout a fait normale. Ensuite 2 autres hommes 50 ans et 61 ans qui ont fait des malaises cardiaques inexpliqués bien qu’ils soient restés en observation quelques jours a l’hôpital. Quant a moi , j’ai eu des palpitations et extrasystoles accompagnées de vertiges après la 1 ère, 2eme, 3eme injection ! Vertiges qui ont failli m’être fatales puisque cela m’est arrivé subitement lorsque que je conduisais sur une autoroute. Du coup la 4eme dose attendra !

  10. J’ai du mal à comprendre comment on peut continuer à se faire injecter lorsque qu’on a eu des effets secondaires aux premières injections et que l’on a des doutes…!
    Pour quelles raisons puisque l’on sait que ça ne sert à rien qu’à rendre les gens malades…!
    Arrêtez de massacrer votre santé. Il faut arrêter de regarder la télé qui hypnotise les masses pour les amener à faire des choses complètement irréfléchies…
    Combien de personnes connaissez vous, dans votre entourage, qui sont réellement décédées du Covid ? (je dis réellement car les chiffres ont été honteusement surestimés à coup de prime covid dans les hôpitaux mais il n’y a pas eu de surmortalité en 2020…) Des personnes en bonne santé qui ne sont pas rentrée à l’hôpital pour une autre pathologie que celle du Covid. Personnellement je n’en connais aucune…!
    Combien de personnes connaissez-vous dans votre entourage, qui ont eu des problèmes de santé post injection ou des décès inexpliqués? Personnellement j’en connais pas mal…!
    Alors il faut peut-être se poser les bonnes questions et ne pas agir comme des moutons, c’est à dire ne pas réfléchir et faire comme la majorité des gens…(ce que l’on veut nous faire croire)

    • « mais il n’y a pas eu de surmortalité en 2020 »
      Allez voir sur le site de l’insee concernant les décès en France en 2022, 2021, 2020 comparés à 2019. On parle là de tous les décès (données recueillies depuis les registres de décès de chaque commune). vous pourrez constater 613456 décès en 2019, 669195 en 2020, 661797 en 2021 soit une surmortalité de 55739 personnes en 2020 et de 48341 en2021 par rapport à 2019, soit l’équivalent de la population d’une ville comme Beauvais en 2020 ou Bastia en 2021 !

  11. la sagesse était de ne pas se faire injecter ce produit mis sur le marché uniquement dans le but faire du cash et d’alimenter le système mafieux, personnellement un cousin de 60 ans est décédé d’un arrêt cardiaque 45 minutes après la deuxième injection.

  12. Je reste dubitative ………en revanche , à la quatrième dose , environ un mois après , j’ai commencé à perdre me cheveux ! Et je n’étais pas la seule dans le Salon de coiffure où je vais régulièrement ( quel que soit l’âge ) .
    J’ai fait une cure de Zinc ( quatre mois ) et tout est rentré dans l’ordre . Mais la cinquième dose attendra ….Sinon , autour de moi , rien à signaler …

  13. Il est vrai qu’on ne peut pas tirer de conclusions sur quelques cas de « morts subites de l’adulte » car cela a toujours existé. Il est cependant incontestable que le nombre de ces cas a fortement augmenté depuis 2021.

    Il y a matière à regarder le nombre de décès toutes causes confondues suivi par l’INSEE (chiffre difficilement manipulable). Quand les statisticiens se livrent à cet exercice, ils constatent des pics de surmortalité notamment chez les hommes de 20 à 50 ans et ces pics apparaissent après le lancement des campagnes de vaccination. Ils constatent ce phénomène dans tous les pays concernés par la vaccination.

    Il y a donc corrélation entre les décès et les campagnes de vaccination mais cela ne suffit pas à prouver un rapport de cause à effet. Les statisticiens ont donc demandé à obtenir le statut vaccinal des personnes décédées. L’étude par population vaccinée et non vaccinées permettrait d’infirmer ou de confirmer l’hypothèse que la vaccination covid serait la cause de cette surmortalité constatée.

    Les autorités française ont toujours refusé de rendre public ces éléments ! Dernièrement, la CADA qui est l’organisme public chargé de répondre à ce genre de demande n’a pas répondu favorablement à cette demande au motif que cette donnée ne serait pas suivie…

    Si effectivement cette donnée n’était pas suivi, cela voudrait dire que toute la communication du gouvernement sur l’efficacité de ce vaccin Covid reposait sur du vent ! Et si elle était effectivement suivie, sa publication permettrait de tirer des conclusions sur la létalité de ces vaccins (inocuité ou dangerosité ? ).

    Pour ma part, ma conviction est faite et ce refus m’apparait comme un aveu… Dans le coup, je pense qu’il préfèrent laisser passer quelques témoignages isolés (difficile de tout maitriser ! ) comme celui présenté ici… pour le démonter en affirmant que c’est justement un cas isolé non significatif. Et cette « propagande » est malheureusement relayée par tous les canaux possibles comme la presse et les sites comme celui-ci…

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez saisir votre nom ici