Dormir avec bébé

Dormir avec bébé

On parle beaucoup de Cododo, une pratique de plus en plus répandue. Cela consiste à partager son lit avec son bébé. Mais attention à la différence entre le partage de chambre et le partage de lit. Ce sont deux pratiques complètement différentes. Dans le premier cas, bébé et parents dorment dans la même pièce mais dans des lits séparés. Dans le cas du partage de lit, le ou les parents dorment dans le même lit que le nourrisson. Entre bienfaits et risques, dormir avec bébé pose question.

Risque de dormir dans le même lit que bébé

La Société Canadienne de Pédiatrie encourage les parents à dormir avec leurs bébés dans la même chambre jusqu’à 6 mois mais chacun dans un lit séparé. En effet les risques de mort subite du nourrisson sont accrus lors du partage du même lit selon une étude publiée dans le British Medical Journal. A cela s’ajoute les risques de lui faire mal en dormant profondément, qu’il tombe du lit ou qu’il s’étouffe avec oreillers ou édredons à proximité selon une étude de 2016.[1]

Dormir dans la même chambre avec des lits séparés

Bon nombre de professionnels recommandent désormais de dormir dans la même chambre que son enfant au moins pendant les 6 premiers mois de vie. Certains vont même jusqu’à recommander d’aller jusqu’aux 2 ans de l’enfant.

L’objectif est simple : pouvoir surveiller l’enfant et prévenir les morts subites du nourrisson.

De plus, des conséquences positives au développement de l’enfant ont été déduites suite au travail de chercheurs issus de l’Université de Radboud (Au Pays-Bas) ainsi que de l’Université du Maryland (Etats-Unis). On apprend que l’enfant jouit d’une meilleure qualité de sommeil, plus apaisé et serein.

Quand faut-il mettre bébé dans sa chambre ?

C’est une question d’appréciation des parents qui souhaitent retrouver un peu d’intimité. Chacun doit se sentir en phase avec sa décision.


Il est toutefois recommandé d’avoir une chambre séparée aux 7/8 ans de l’enfant.


[1] Etude quantitative issue de la thèse La pratique du « cododo » : les parents sont-ils suffisamment informés ? Une étude quantitative réalisée dans les PMI de Saint-Omer et Arques. L. PASQUALINI. décembre 2016.

Catégories

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Coliques du nourrisson

Coliques du nourrisson

La mort subite du nourrisson

La mort subite du nourrisson

Le Baby Blues

Le Baby Blues

Le stress post-traumatique de l’accouchement

Le stress post-traumatique de l’accouchement