A partir de quand un bouton de fièvre n’est plus contagieux?

0
A partir de quand un bouton de fièvre n’est plus contagieux?

Les boutons de fièvre peuvent être transmis très facilement d’une personne à une autre. Il est alors important de prendre ses précautions pour ne pas contaminer son environnement ou se faire contaminer. Bien que le mal ne puisse être guéri, il est possible qu’il se calme réduisant alors tout risque de contagion pour l’entourage.

Qu’est-ce qu’un bouton de fièvre ?

Encore connu sous le nom de feu sauvage, il s’agit d’une vésicule remplie de liquide. Elle apparait généralement sur la bouche, autour du nez ou des autres parties du visage. Les parties génitales peuvent également être atteintes. Son origine est liée à une maladie très contagieuse du nom d’herpès labial.

Il s’agit d’une infection très contagieuse causée par le Virus Simplex Herpès 1. Elle se contracte généralement pour la première fois avant la vingtaine. Le HSV-1 une fois dans le corps humain n’en sort plus jusqu’à sa mort. Il y reste inactif et peut s’éveiller si et seulement si certains facteurs comme la fatigue, le stress, l’exposition aux facteurs polluants et autres entrent en jeu.

Les boutons de fièvre que ce mal génère le propagent d’une personne à une autre par voie cutanée. Il peut donc être contracté par toucher, baisers, ou même en mangeant avec les mêmes couverts qu’un infecté. Les rapports sexuels constituent également un moyen de transmission de l’herpès. L’herpès labial est encore plus contagieux lorsque le bouton de fièvre est éclaté, car les germes y sont exposés.

À partir de quand l’herpès n’est plus contagieux ?

L’herpès ne disparaitra pas, mais il est possible de revenir à un mode de vie normal au bout d’un moment. Le contact direct se fera alors avec beaucoup moins de risques. Il faut tout de même être sûr que le mal s’est calmé pour ne pas contaminer son environnement par précipitation de se familiariser de nouveau à son sens du toucher.

Plusieurs études dans le domaine de la santé sont venues à la conclusion selon laquelle les risques de contagion du bouton de fièvre réduisent considérablement après que ce dernier ait formé une croute. Cela s’explique par la rupture des vésicules remplies de liquide 4 jours après l’apparition des premiers symptômes de l’infection. Il s’en suit au cinquième jour la formation d’une croûte jaunâtre. C’est ce dernier qui réduit le risque d’infection du bouton de fièvre.

Cette condition atténue en effet la transmission du mal, cependant elle n’est pas toujours rassurante. La croûte protectrice peut se briser lorsque les muscles de la partie infectée sont suscités. En plus de provoquer de la douleur, cette situation ralentit le processus de guérison du mal.

Il pourrait de plus s’en suivre un écoulement de liquide en provenance des lésions qui rend l’herpès nettement plus contagieux. Vous pourrez donc pour plus de sérénité, attendre que les boutons disparaissent avant d’être certain de votre guérison. Cela arrive généralement autour dès 10 jours qui suivent leur apparition.

L’herpès est-il définitivement parti ?

Il n’existe jusqu’alors aucun remède à titre préventif ou curatif pour l’herpès. La prise d’antiviraux est la seule conseillée et elle ne sert qu’à apaiser l’infection sur la longue. Si vous êtes atteint d’herpès, vous pourrez tout de même prendre certaines précautions afin que le mal reste endormi.

Il est donc possible de maintenir votre système immunitaire au mieux en évitant le stress et la fatigue. Une activité physique régulière et l’adoption d’une alimentation participent également à renforcer votre système immunitaire. Cet ensemble de mesures est tout aussi efficace lorsqu’il s’agit d’éviter de contracter l’herpès.

Vous pourrez également éviter le contact avec les personnes infectées, protéger un maximum les enfants. Une bonne hygiène de vie est tout aussi importante. Elle touche tous les aspects, notamment les endroits généralement infectés. Pensez donc à préserver vos lèvres de la sécheresse en appliquant des baumes par exemple. La sécheresse cutanée aussi est à éviter alors n’hésitez pas à vous hydrater.

Les boutons de fièvre sont des vésicules remplies de liquide qui suivent la contraction de l’herpès labial. L’herpès est très contagieux bien que possédant des symptômes passagers ne disparaît jamais complètement. S’il est qualifié d’incurable, ses risques de contagion peuvent réduire et disparaître avec le temps. Attention cependant à conserver une certaine hygiène et renforcer votre système immunitaire pour ne pas le voir ressurgir du jour au lendemain.

Aucun article à afficher

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez saisir votre nom ici