Comment faire partir une pousée d’herpes rapidement ?

0
Comment faire partir une pousée d’herpes rapidement ?

L’herpès simplex est un virus. Il n’existe pas de « remède » connu pour vous débarrasser définitivement de cette atteinte douloureuse. Malheureusement aucun traitement n’empêche la réapparition des symptômes. Mais vous pouvez utiliser parfois des remèdes naturels pour vous soulager lors d’une poussée d’herpès labial ou génital.

Comment faire partir de l’herpès rapidement?

Il n’existe aucun remède miracle à l’heure actuelle. Après une poussée d’herpès simplex de type 1 (HSV-1) ou de type 2 (HSV-2), le virus se rendort dans l’organisme. Un évènement indésirable provoqué par un stress ou une maladie quelconque peut réactiver le virus.

Qu’est-ce que l’herpès ?

L’herpès génital est une maladie sexuellement transmissible (MST). Elle est causée par deux types de virus : le virus de l’herpès simplex de type 1 (HSV-1) et le virus de l’herpès simplex de type 2 (HSV-2). Cependant ils diffèrent sur plusieurs aspects, ainsi que sur leur mode de contamination.

Le premier, HSV-1 communément appelé herpès labial s’attrape lors d’un simple baiser. Précisément quand les muqueuses buccales affleurent les plaies ou la salive qui renferme le HSV1. Par contre le virus HSV2 se transmet pendant les rapports sexuels.

Autre distinction : quand ils apparaissent – la plupart du temps sans se manifester par aucun symptôme – les virus n’affectent pas les mêmes zones. La particularité du HSV1 se concentre plutôt sur les parties du corps se situant au-dessus de la ceinture. La bouche est la première concernée. Alors que le HSV2 se localise essentiellement au niveau des parties génitales.

Les personnes qui se demandent comment faire partir de l’herpès génital rapidement sont plus touchées par le virus HSV2. Cependant le virus HSV1 peut aussi être à l’origine de cette infection spécifique. Leur similitude réside dans le fait qu’ils siègent à vie chez ceux qu’ils contaminent.

Les deux virus se déplacent le long des nerfs pour aller s’enkyster dans les ganglions nerveux. À partir de ce moment, ils se mettent en dormance pour une période indéterminée. Il se peut même qu’ils ne fassent jamais reparler d’eux.

Quels sont les signes cliniques d’une poussée d’herpès ?

Une poussée d’herpès s’identifie par une ou plusieurs cloques sur ou autour des organes génitaux, du rectum ou de la bouche. Après les cloques se disloquent et provoquent des plaies douloureuses qui cicatrisent généralement en une semaine.

Lors de la poussée d’herpès initiale, des symptômes similaires à ceux de la grippe peuvent apparaître. Un abattement dû à la fièvre, des courbatures ou des ganglions enflés accompagnent cette primo-infection.

Peut-on guérir de l’herpès définitivement ?

En 2010, un virologue américain, le Dr Keith Jerôme, s’est intéressé aux infections incurables tels les virus de l’herpès. D’après ses recherches, la guérison serait possible en utilisant les outils de coupe d’ADN de la thérapie génique.

Les premières recherches ont démontré que ces techniques pouvaient détruire de petites quantités de virus latent. Une autre scientifique associée au programme de recherche, la Dr Martine Aubert a obtenu des résultats significatifs. Elle a réussi à détériorer les gènes de 2 à 4 % du virus de l’herpès parmi des souris infectées.

Même si ce travail nourrit l’espoir d’une guérison future, elle ne représente pas encore un remède. Comment faire partir de l’herpès génital rapidement est une chose qui relève toujours de la médecine traditionnelle.

Suis-je contagieux ?

Vous devez être informé qu’une poussée d’herpès n’est pas nécessaire pour transmettre le virus de l’herpès à votre partenaire. Vous pouvez aussi transmettre le virus en dehors de toute poussée. Personne à l’heure actuelle ne sait comment faire partir de l’herpès génital rapidement. Vous ne devez en aucun cas négliger les conseils suivants :

  • Les préservatifs aident à prévenir la propagation de l’herpès, mais un condom n’est jamais efficace à 100 %. La peau qui n’est pas isolée autour du préservatif et les autres parties du corps peuvent être contaminées par le virus.
  • L’infection est plus facilement transmissible durant une crise, mais la contagiosité reste possible entre 2 poussées.
  • Toutes les formes de rapports sexuels pendant les poussées d’herpès génital sont à proscrire. Au même titre que le sexe oral, les baisers. Vous ne devez pas partager vos aliments et vos boissons au cours des poussées d’herpès labial.
  • Si vous venez d’apprendre votre primo-infection, informez vos partenaires sexuels actuels et passés de votre MST. Cette démarche concerne aussi vos futurs conjoints. Sans vous stigmatiser, vous devez éviter toute responsabilité dans une contamination que vous auriez pu épargner à vos relations amoureuses.
  • Conseillez à vos partenaires sexuels de réaliser un test sérologique spécifique pour s’assurer qu’ils ou elles ne sont pas à risque.

Comment faire partir de l’herpès génital rapidement ?

Comme il n’existe aucun traitement contre l’herpès, le médecin traitant ou gynécologue vous prescrira le traitement adéquat. Voici les étapes à suivre pour traiter sans attendre votre poussée d’herpès.

  • Faites-vous dépister par un médecin ou un gynécologue.
  • Munissez-vous de votre ordonnance pour vous rendre en pharmacie.
  • Prenez connaissance de la notice des médicaments (antiviraux, analgésiques, pommades) et de la posologie prescrite avant de commencer le traitement.
  • En cas de poussées récurrentes, retournez sans attendre chez le médecin.
  • D’autres soins de confort comme les compresses froides ou les sels d’Epson peuvent également calmer la douleur.
  • Prévenez la récurrence des poussées par une hygiène minutieuse. Lavage des mains avec savon désinfectant à chaque passage aux toilettes et après les repas.
  • Adoptez une alimentation variée et équilibrée.
  • Dormez au maximum entre 8h et 9h chaque nuit.
  • Éviter les situations stressantes qui favorisent les poussées.
  • L’application d’une crème solaire est recommandée pour l’herpès labial.

Comment faire partir de l’herpès labial rapidement ?

L’herpès labial ou bouton de fièvre est une maladie infectieuse tout à fait bénigne. Elle se transmet facilement lors d’un contact direct ou indirect avec une personne infectée. L’herpès labial présente des lésions cutanées qui ont l’aspect de bulles ou de petites ampoules localisées au niveau de la bouche. Une sensation de brûlure, des fourmillements ou des démangeaisons précèdent l’apparition des lésions.

Dès que vous ressentez ces premiers symptômes, vous devez agir vite pour empêcher l’herpès de sortir. En pharmacie, vous pourrez vous procurer des solutions à base de crèmes ou des patchs.  Cependant des remèdes naturels sont très efficaces pour stopper la propagation.

L’utilisation de ces thérapies de mère Nature ne vous dispense pas des règles d’hygiène pour éviter la dissémination du virus. Vous devez vous laver les mains avant d’appliquer un traitement. Laissez votre bouton tranquille ! Ne le touchez pas, ne le pressez pas et n’arrachez pas les peaux mortes !

Prenez connaissance de cette liste complète de « remèdes de grands-mères ».

  1. Le vinaigre de cidre de pomme ne doit pas être utilisé à l’état pur sans dilution. Utilisé directement sur la peau sans aucune précaution peut irriter sérieusement votre épiderme. Veillez avant toute utilisation à le diluer, puis ne l’appliquer qu’une ou deux fois par jour.

Des études ont montré que ces huiles essentielles concentrées contenant des composés végétaux ont des effets inhibiteurs sur le virus de l’herpès simplex responsable des irritations :

  • huile essentielle de romarin,
  • huile de menthe poivrée,
  • huile de théier,
  • huile essentielle de clou de girofle,
  • huile essentielle de cannelle,
  • huile essentielle de basilic,
  • huile essentielle de gingembre,
  • huile essentielle de thym,
  • huile essentielle d’hysope,
  • huile essentielle de santal,
  • Huile essentielle de Zataria multiflora,
  • Huile essentielle d’Eucalyptus caesia,
  • Huile essentielle d’Artemisia kermanensis.

Il faut diluer les huiles essentielles dans une huile porteuse (huile d’amande douce par exemple) avant de les appliquer sur la peau. Attention, certaines huiles essentielles pures peuvent provoquer de graves brûlures. Demandez toujours l’avis du pharmacien avant utilisation. Appliquez-les à l’aide d’un coton-tige dès que vous sentez les premiers picotements. N’oubliez pas de jeter à la poubelle le coton-tige après emploi.

Il est important de consulter un professionnel de la santé ou naturopathe avant de commencer à utiliser des huiles essentielles. Préférez des huiles essentielles de qualité bio plutôt qu’une marque inconnue. Procédez toujours à un test épicutané avant d’essayer une nouvelle huile essentielle.

2. Le miel de kanuka, originaire de Nouvelle-Zélande, possède la réputation de guérir les plaies et les blessures de la peau. Un vaste essai clinique randomisé a prouvé que ce miel de kanuka est aussi efficace pour traiter les boutons de fièvre que l’acyclovir.

3. La propolis est un autre produit des abeilles qui se révèle prometteur pour la guérison des plaies et des lésions cutanées. Les propriétés antivirales de la propolis en font un candidat idéal pour guérir vos boutons de fièvre un peu plus rapidement.

4. L’application d’un extrait de mélisse, qui est une herbe appartenant à la famille de la menthe, a un effet inhibiteur sur le virus HSV responsable du bouton de fièvre. Des gels associant mélisse, millepertuis, lavande, réglisse et ginseng sibérien représentent une alternative efficace et rapide aux médicaments.

5. Certaines personnes qui prennent de la lysine seraient moins susceptibles de connaître des récidives d’herpès labial. Cet acide aminé essentiel est disponible en pharmacie sous forme de complément alimentaire ou de crème. Vous devez demander l’avis d’un professionnel de la santé avant de consommer de la lysine.

Suis-je toujours contagieux après avoir guéri ?

Dans l’état actuel des connaissances médicales, il est impossible de guérir définitivement de l’herpès. Vous pouvez seulement apprendre comment faire partir une poussée d’herpès génital rapidement, mais vous resterez contagieux à vie. Les récidives deviennent généralement moins fréquentes et moins graves avec le temps.

Il est important de savoir que les patients atteints du virus HSV-2 ont fréquemment des récidives. Ainsi, vous devez toujours informer votre partenaire de votre MST avant de pratiquer l’acte sexuel. Avec le consentement de celui-ci, protégez-vous toujours avec un préservatif même en absence d’une crise ou de symptômes. Assurez-vous toujours que vos relations sexuelles auront lieu en dehors de toute poussée d’herpès génital.

Aucun article à afficher

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez saisir votre nom ici