« Bébés coca »: quel est ce phénomène situé dans le nord de la France ?

9
45683
C’est quoi les «bébés coca» dans le nord de la France ?
de jeunes enfants avec des boissons sucrées dans le biberon est synonyme de caries à court terme. © Adobe stock

Une journaliste de Médiacités vient de publier une enquête édifiante sur les « bébés coca » dans le nord de la France. Des jeunes enfants qui payent déjà de leur santé la méconnaissance de leurs parents.

Un peu de sucre dans le biberon ?

Le site Médiacités alerte sur le phénomène des «bébés coca». Ce sont des bébés voire de jeunes enfants qui ont déjà toutes leurs dents carriées. En cause : du soda, un jus de fruit ou de l’eau sucrée dans le biberon, le jour comme la nuit…

Les parents n’ont pas conscience

«Nous accompagnons des parents en grande précarité sociale, qui ne savent parfois pas lire. Ils pensent bien faire et n’ont pas conscience que ce qu’ils font consommer à leurs enfants peut être nocif». C’est ce que constate Stéphanie Leclerc, interrogée par le média. Elle est responsable du pôle petite enfance de la métropole lilloise.

Le jus de fruit meilleur que le coca ?

Parfois, certains parents pensent bien faire en mettant du jus de fruit dans le biberon plutôt que du soda. Mais toutes ces boissons sucrées sont toutes aussi mauvaises. Dans un biberon, seuls 2 boissons sont indiquées : le lait (non sucré) et l’eau. «Nous voyons parfois des patients d’un an qui ne possèdent que quatre dents, toutes cariées. Il ne reste alors plus que les racines et nous n’avons pas d’autre solution que les extraire», déplore la dentiste Angéline Leblanc, auprès de Médiacités.

9 Commentaires

  1. les parents pauvres sont démunis culturellement face au pouvoir addictif du sucre (eux mêmes en consomment énormément) mais surtout par rapport à la puissance de frappe de l’agro-industrie capable d’acheter toutes les parts de cerveaux disponibles des usagers des médias de masse.. Que fait l’école pour éduquer les futurs parents – notamment au collège? Que font les pouvoirs publics pour interdire la publicité pour les sodas et autres produits dangereux pour la santé? On taxe le tabac et l’alcool mais le sucre reste méconnu comme produit addictogène dangereux – et rien n’est fait pour le combattre!

    • Mais au passage il ne faudrait surtout pas oublier la « pseudo responsable du pôle petite enfance » qui fait penser (selon une vieille expression…) à une poule qui vient de trouver un couteau !!! C’est vraiment consternant ces « responsables » de ceci ou de celà qui, bien qu’étant payés(e) largement au dessus du smic se montre incapable de faire ne serait-ce que le stricte minimum !!!

    • Les lobbies industriels sont très puissants, et notre/nos gouvernants successifs très poreux à leurs « arguments »…
      L’école, elle fait ce qu’elle peut, et elle peut de moins en moins, soit dit en passant. Les cours dispensés parlent de ces problèmes d’addictions diverses, je peux vous le dire!
      Les pouvoirs publics regardent avant tout les bénéfices économiques, la filière du sucre est énorme, tout comme celle des sodas. Le sucre, c’est des emplois, des usines, des taxes qui rentrent etc etc.
      Mais la plupart des citoyens ne semblent pas ou peu concernés par les enjeux électoraux et/ou de société, voir le taux d’abstention aux législatives par exemple, qui est affligeant. Le plus important, c’est l’argent, à partir de là, c’est la fin des haricots. Dans notre société individualiste, on ne voit plus que son nombril sans penser aux conséquences globales qui touchent tout le monde, y-compris soi même, ce qui est paradoxal!
      Une chose est sûre, on va dans le mur, et on accélère!
      Je suis peut-être trop pessimiste, mais les faits tendent à donner raison à ceux qui pensent comme moi. Et la technologie ne nous sauvera pas, au contraire.

  2. Il n’y a pas que les bébés…et pas que les pauvres ! Toutes les sociétés occidentales ( et orientales riches ..) sont pourries par ce fléau !
    L’école ?? C’est quoi déjà ce truc ?? Ah oui , une relique …

  3. Faut vraiment être un abruti pour donner à un jeune enfant autre chose que du lait ou de l’eau.
    Mais il y a aussi des parents qui « nourrice » leur enfants en alternant kebabs, hamburgers, frites, poulets frits et autres pseudo nourriture, parce qu’ils ont tout simplement la flemme de cuisiner quoi que ce soit.
    Alors faire porter la faute de la mauvaise santé de leurs enfants sur d’autres, c’est très pratique et très Français.
    On vends aussi de la mort aux rats, mais je n’en mettrai jamais dans mon assiette !

  4. Les laits pour bébé contiennent de plus en plus de sucres il faut regarder les ingrédients pour y croire. Il faut mieux opter pour du lait classique.

  5. C’est trop facile de tout mettre sur le dos des Enseignants ! Alors ! on fait des enfants, et on laisse le soin aux autres de s’en occuper ! Il faut leur apprendre à lire, écrire, compter et puis aussi à vivre ? Et pendant ce temps papa et maman regardent la télé ! Et quand ils entendent  » maman j’ai faim  » ils courent au Fast Food voisin ! Parce que  » on a la flemme de cuisiner quoi que ce soit  » !
    Il faudrait, je pense éduquer les parents ! Surtout les futurs parents . Des enfants équilibrés physiquement et moralement ont besoin de parents compétents, formés, et responsables . donc des parents Adultes . Patchito

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici