Yaourts et produits allégés : mauvais pour la santé cardiovasculaire

0
21427
Yaourts et produits allégés : mauvais pour la santé cardiovasculaire
De nombreux produits laitiers dits light contiennent des édulcorants. © Adobe stock.

Vous préférez les yaourts allégés et autres produits alimentaires dits « light » ? Les édulcorants utilisés dans ces produits augmentent le risque de maladies cardiovasculaires.

Les édulcorants dans les produits laitiers allégés

Une vaste étude française a été menée auprès de 103.388 volontaires. Cette étude est appelée NutriNet-Santé. Elle étudie l’impact de tous les additifs alimentaires dont les édulcorants, très présents dans les produits laitiers et les aliments dits «allégés». Les chercheurs ont analysé les habitudes alimentaires de ces volontaires de 2009 à 2021.

Comment savoir si un produit contient un édulcorant ?

Les édulcorants ont un goût sucré, moins caloriques que le sucre (appelé saccharose). Ce sont des additifs alimentaires chimiques ou d’origine végétale. Vous pouvez savoir si vous consommez des édulcorants en repérant sur l’étiquette la liste des ingrédients commençant par E. Ce sont, par exemple :

  • le sorbitol (E 420),
  • le mannitol (E 421),
  • le xylitol (E 967).
  • l’aspartame (E 951),
  • la saccharine (E 954),
  • les cyclamates (E 952).

Quels sont les risques ?

Les chercheurs ont établi un lien entre la consommation d’édulcorants et le risque de maladies cardiovasculaires : infarctus, AVC ou hypertension. «Ceux qui consommaient au départ plus d’édulcorants avaient, au fil du temps, plus de risque de développer une maladie cardiovasculaire», explique Mathilde Touvier à France info. Elle est directrice de recherche à l’Inserm et coordinatrice de l’étude. Un lien avait déjà été établi entre les boissons contenant l’aspartame et la santé cardiovasculaire.

Faut-il supprimer tous les produits allégés ?

Tout est question d’équilibre. «Consommer de temps en temps des édulcorants ne sera pas dangereux pour la santé», précise Mathilde Touvier à FranceInfo. En nuançant : «les sucres, ce n’est pas mieux que les édulcorants. Les recommandations des instances sanitaires, c’est d’essayer globalement de limiter le gout sucré dans l’alimentation, donc à la fois le sucre et l’aspartame.»

Source : FranceInfo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici