Inflammation de la vésicule biliaire: quels sont les symptômes ?

0
Inflammation de la vésicule biliaire: quels sont les symptômes ?

La vésicule biliaire est un organe du cœur humain. Son rôle consiste à produire la bile pour favoriser la destruction et l’élimination des déchets. Toutefois, il est possible que des calculs se forment avec le temps et viennent obstruer les canaux biliaires.

La vésicule biliaire : qu’est ce que c’est ?

La vésicule biliaire est un organe du corps humain. Elle est située sous le foie. Son rôle est de stocker et de concentrer la bile produite en continu par celui-ci. Lors de la digestion, la vésicule biliaire se contracte pour libérer une petite quantité de bile qui aide à la bonne assimilation des aliments. Celle-ci passe dans un canal cystique puis se dirige vers la voie biliaire principale et enfin vers le cholédoque. À la fin, celle-ci est déversée dans le duodénum.

Avec le temps, des petites pierres peuvent s’accumuler dans la vésicule et ces petites pierres sont appelées des calculs biliaires. Ceux-ci ne sont pas douloureux, mais lorsque ceux-ci passent dans les canaux, ils entraînent diverses complications.

A ce jour, il y a deux principaux types de calculs biliaires : les calculs biliaires de cholesterol et pigmentaire. Les calculs biliaires de cholestérol sont des dépôts solides uniquement constitués de cholestérol tandis que les calcules biliaires pigmentaires sont liés à une augmentation de production des pigments biliaires dans la bile aussi appelée bilirubine.

Alors comment se forment les calculs biliaires ?

En fait, c’est tout à fait simple, les calculs biliaires se forment lorsqu’un déséquilibre dans les substances chimiques se crée dans la vésicule biliaire.

Quelles sont les personnes les plus concernées par les calculs biliaires ?

Plusieurs personnes peuvent êtres concernées par des calculs biliaires, on retrouve :

  • les personnes avec des antécédents familiaux de calculs biliaires ;
  • les femmes obèses
  • les femmes prenant des contraceptifs oraux (pilules anticonceptionnelles);
  • les femmes qui ont été enceintes ;
  • les personnes qui ont perdu beaucoup de poids ;
  • les hommes qui ont rapidement perdu du poids et qui en ont ensuite repris
  •  les personnes sédentaires (qui ont tendance à être beaucoup assises et à ne pas faire d’activités physique) ;
  •  les personnes qui mangent beaucoup d’aliments gras ;
  •  les diabétiques.

Quels sont les symptômes d’un problème à la vésicule biliaire ?

La vésicule biliaire peut être sujette à de nombreuses pathologies. L’affection la plus fréquente sont des lithiases vésiculaires. C’est le terme donné pour les calculs biliaires. Bien souvent, il n’engendre aucun symptômes, mais il arrive que ceux-ci soit responsables de divers problématique :

  • Mal au ventre,
  • douleur abdominale en haut et à droite (l’hypochondre droit),
  • nausée ou encore ictère peuvent être les symptômes révélant la présence de calculs dans la vésicule biliaire.

La lithiase vésiculaire reste souvent asymptomatique, mais elle peut provoquer de violentes crises hépatiques. Ces crises se caractérisent par :

  • des douleurs après le repas, celle-ci peut être parfois nocturne ;
  • la douleur peut également se propager entre les épaules : cette douleur particulièrement entraîne un blocage de la respiration ;
  • vomissements

Quels sont les symptômes d’une vésicule biliaire engorgée ?

Les calculs biliaires peuvent venir obstruer les canaux biliaires. Ceux-ci peuvent empêcher l’excrétion de la bile et provoquer:

  • un engorgement ;
  • des douleurs abdominales ;
  • des vomissements ;
  • une indigestion ;
  • de la fièvre.

La vésicule biliaire peut s’engager notamment en cas d’une mauvaise alimentation. C’est le cas notamment lorsque les aliments sont trop gras, trop cuits ou mal cuits. Rappelons que le foie ainsi que la vésicule biliaire sont des organes importants dans le processus de digestion.

L’accumulation de toxines et matières accumulées dans la vésicule biliaire empêche une bonne digestion et entrave la bonne dégradation des aliments dans l’intestin. De ce fait, l’élimination des déchets se fait plus difficile et s’accumule. On parle alors d’accumulation de graisse : les triglycérides. Une vésicule biliaire engorgée est également due à une mauvaise hydratation corporelle

Une vésicule biliaire engorgée se caractérise par :

  • ballonnement du ventre ;
  • douleurs au niveau des côtes ;
  • nausée ;
  • brûlures de l’estomac ;
  • constipation
  • accumulation de graisses au niveau de l’abdomen.

La douleur et le stress à cause de la vésicule biliaire

Stress et anxiété

Les douleurs liées à la vésicule biliaire peuvent être particulièrement stressantes. Plusieurs questions peuvent émerger. Est-ce que je vais bien ? Qu’est-ce qui m’arrive ? Que puis-je faire pour soulager mes douleurs ? En effet, la présence de ces douleurs peut diminuer la qualité de vie. Rappelons que la douleur est provoquée par les calculs biliaires qui se nichent dans les canaux dans la vésicule et obstrue son fonctionnement.

Pour soulager la douleur plusieurs traitements médicaux existent, mais ceux-ci sont souvent inefficaces et les douleurs sont toujours présentes. Cette situation peut être une grande source de stress et d’anxiété chez les personnes concernées.

Par ailleurs, il est important de rappeler que l’anxiété influe sur le rythme cardiaque mais également sur le sommeil, l’alimentation et notamment la digestion. Une mauvaise digestion des aliments peut entraîner des complications supplémentaires. Par conséquent, il est donc important de trouver des solutions qui permettent de réduire le stress et l’anxiété chez la personne affectée par des calculs biliaires;

Certaines techniques comme le yoga, la sophrologie ou la médication permettent de favoriser un retour au calme et de retrouver une harmonie entre le corps et l’esprit. D’autant plus que les techniques de respiration peuvent être bénéfiques pour apprendre à contrôler sa douleur et augmenter sa résistance physique.

En cas de besoin et de stress important, vous pouvez vous rapprocher des professionnels de santé afin que celui-ci vous conseille dans les outils et les techniques à utiliser pour apprendre à mieux gérer votre stress pendant cette période.

Douleur

Les calcules biliaires peuvent être asymptomatiques mais peuvent également causer de fortes douleurs. Celles-ci sont souvent tellement fortes qu’elles vous obligent à vous plier à deux et à adopter une posture protectrice au niveau de votre abdomen. Dans un premier temps pour soulager la douleur, un traitement peut être prescrit;

Il s’agit bien souvent d’un traitement antalgique et anti-inflammatoire. Dans tous les cas des douleurs aussi fortes nécessitent une hospitalisation ainsi qu’une opération. Celle-ci consiste à retirer les calculs biliaires afin d’éviter l’obstruction des canaux de la vésicule biliaire. L’opération est le seul traitement durable et efficace.

La douleur peut être également accentuée en cas de stress important et nous l’avons vu plus haut, le stress peut favoriser le développement de calculs biliaires et favoriser l’obstruction. Il est donc indispensable de mettre en place des moyens de prévention en attente d’une opération.

Vous pouvez essayer par exemple de changer de position et d’évaluer la position qui vous convient le mieux et qui soulage vos douleurs. Vous pouvez également essayer la thérapie par le froid en utilisant une poche de glace ou d’essayer la thérapie par le chaud en posant une bouillote sur le ventre.

Si besoin, vous pouvez également vous immerger dans un bain chaud afin d’évaluer les bienfaits de ce bain pour votre vésicule biliaire.

Quelles sont les maladies et les complications entraînées par la vésicule biliaire

La cholécystite

La cholécystite est une infection du à l’inflammation de la vésicule biliaire. Elle se caractérise par de la douleur et de la fièvre. Cette affection nécessite une hospitalisation avec un rééquilibrage alimentaire. L’hospitalisation est souvent accompagnée d’un traitement antibiotique et d’une opération chirurgicale dans les 48 – 72 heures

La migration biliaire

La migration biliaire se forme lorsque les calculs sont tout petits. Ceux-ci peuvent se diriger dans le cholédoque et provoquer une obstruction. Celle-ci provoque à la foie une forte douleur mais favorise également l’apparition d’une jaunisse ou aussi appelée ictère. Dans ce cas, il est nécessaire de faire enlever le calcul responsable de l’obstruction. Cette intervention est réalisée sous endoscopie. En complément, il est parfois conseillé de retirer la vésicule biliaire.

La pancréatite aiguë

La pancréatite aigue est provoquée à la suite de la formation d’un petit calcul qui migre vers le cholédoque. Celui-ci peut obstruer le canal du pancréas et provoquer une pancréatite aiguë. Le pancréas à un rôle très important dans l’organisme parce qu’il fabrique les sécrétions de suc digestifs pour la digestion ainsi que les sécrétions de l’insuline pour la régulation de la glycémie.

En cas d’un obstruction du pancréas, cela provoque de sévères complications et entraîne un séjour prolongé en réanimation. Bien que la plupart des pancréatites soient bénignes, il est nécessaire d’effectuer une opération chirurgicale. L’intervention consiste à retirer la vésicule ainsi que les calculs présents à l’intérieur.

L’angiocholite aiguë

L’angiocholite aiguë est une infection du contenu de la voie biliaire principale. Elle est due à un mauvais écoulement de la bile. Cette infection est provoquée par des germes digestifs aérobies (E. coli, Streptococcus faecalis) ou anaérobies (B. fragilis). Dans 90 % des cas, la lithiase des voies biliaire est le facteur mécanique principale.

D’autres causes peuvent favoriser son développement. On retrouve les causes parasitaires (ascaris, douve, vésicule hydatique) ainsi que le cancer des voies biliaires, le cancer du pancréas,  l’ampoule de Vater,et les malformations biliaires. Une angiocholite aiguë peut s’observer après une intervention sur les voies biliaires suite à une sphinctérotomie chirurgicale ou une anastomose bilio-digestive.

Quels aliments sont mauvais pour la vésicule biliaire ?

En cas de vésicule biliaire, il est important de suivre un rééquilibrage alimentaire. Bien entendu, il est déconseillé de sauter des repas afin d’éviter la sécrétion de la bile Pour réduire les douleurs, il est nécessaire d’éviter les aliments riches en gras (lipides) saturés, car ils favorisent le développement de calculs biliaires.

Voici quelques conseils pour éviter de manger gras:

  • consulter les étiquettes des aliments afin de connaître les ingrédients et la matière grasse par portion.
  • évitez la cuisson à la friture et préférez cuir vos aliments au barbecue au four, à la vapeur, à la poêle ou encore au micro-ondes si besoin?
  • Limitez l’utilisation de matières grasses dans vos aliments tels que le beurre, l’huile, la margarine ou encore la vinaigrette.
  • Prenez des petites portions de viandes et enlevez tout le gras présent sur votre morceau.

Plusieurs aliments peuvent déclencher la douleur et favoriser le développement de calculs biliaires dans la vésicule biliaire; On retrouve principalement :

  • ›  les œufs;
  • ›  le porc;
  • ›  les aliments frits, gras ou épices;
  • ・ la crème, le beurre, le fromage.

 

Que faire en cas d’une crise de calculs biliaires ?

Si vous êtes affectés par des calculs biliaires, voici quelques conseils à respecter pour calmer vos douleurs et vos autres symptômes :

  • allongez-vous, votre corps doit se mettre au repas ;
  • si vous souhaitez manger, préférez des aliments liquides comme l’eau, le thé, le café, la soupe ou les smoothies ;
  • Si le liquide passe, vous pouvez essayer de manger des aliments plus solides tels que le riz, les pâtes ou les patates. Il est également possible de consommer du pain, de la banane et des compotes.
  • Il est conseillé d’éviter le gras, les aliments mal cuits ainsi que les aliments trop relevés.
  • Si la douleur disparaît au bout de quelques jours, vous pouvez recommencer à marcher normalement par petites quantités.
  • Prenez des médicaments antalgiques et anti-inflammatoires contre la douleur et l’inflammation de la vésicule biliaire en cas de besoin. Attention, les traitements doivent être d’actualité et prescrits par votre médecin traitant.

Est-il possible de vivre sans vésicule biliaire ?

​​Oui, il est tout à fait possible de vivre sans vésicule biliaire Le foie est un organe qui se renouvelle et produit assez assez de bile pour favoriser la digestion. En cas de retrait de la vésicule biliaire, la bile s’écoulera du foie vers le canal hépatique pour se rendre à l’intestin grêle.

Si la vésicule biliaire est retirée, il est possible que vous ayez la diarrhée (selles liquides) pendant un certain temps après votre opération. La durée varie d’une personne à l’autre. Si la vésicule biliaire est retirée, il est possible que votre corps ait des difficultés à absorber l’excédent de liquide. Le liquide chaud ou froid sort par l’intestin et peut provoquer des troubles digestifs ainsi que des problématiques pendant l’élimination.

Avec le temps, le corps s’habitue et celui-ci produira moins de bile. Vous allez pouvoir retrouver des selles normales.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux.

Aucun article à afficher

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez saisir votre nom ici