La santé psychologique des salariés français est «très dégradée»

3
6637
La santé psychologique des salariés français est «très dégradée»
Les conditions de travail se sont dégradées à cause de la crise sanitaire. © Adobe stock

Selon un sondage publié mercredi 9 mars, 41 % des salariés interrogés sont en «détresse psychologique». Quels sont les métiers les plus touchés ? Quelle est la catégorie d’âge la plus sensible ?

Salariés au bord du burnout

Les protocoles contraignants de la crise sanitaire, le télétravail, la peur du lendemain ont pesé sur la santé psychologique des salariés français. Le sondage réalisé par OpinionWay pour le cabinet Empreinte Humaine dresse un constat sombre : 41% des salariés interrogés se disent en «détresse psychologique», dont 13% en détresse élevée. 34 % sont touchés par le burnout.

Les jeunes et les services des RH en souffrance

Dans la catégorie des moins de 29 ans,  54% des répondants jugent qu’ils sont en situation de détresse psychologique.  Au sein des entreprises, les salariés des ressources humaines sont les plus à risque : 64% sont en situation de détresse psychologique selon ce sondage.  Cet état de « détresse psychologique » a  été mesuré grâce à un indicateur conçu pour évaluer les premiers signes de dépression et d’anxiété.

Un isolement grandissant

La souffrance psychologique se manifeste par une tendance à s’isoler et à se couper du monde.  40% des salariés interrogés perdent souvent patience et sont facilement irritables. Ils constatent qu’ils sont moins  réceptifs aux idées de leurs collègues pour 33 % d’entre eux. Enfin, 25 % reconnait être agressif pour tout et pour rien.

Des solutions à mettre en place

Les salariés estiment qu’en améliorant l’équilibre entre leur vie professionnelle et vie personnelle, leur santé psychologique serait meilleure. Autres pistes évoquées par les salariés : l’augmentation des salaires et des primes et une meilleure reconnaissance de leur travail. Enfin, contrairement aux idées reçues, les programmes nutrition ou les séances de relaxation ou de yoga proposés par certaines entreprises sont jugés inadaptés aux besoins des salariés épuisés.

3 Commentaires

  1. moi je suis entouré d’anti-vax au boulot et je déprime, ils arrêtent pas de me dire qu’il faut que je prenne soin de moi, de ma santé, de mes gosses, de ma femme et que je me méfie un peu plus de ce que raconte macron à la télévision, de vrais salopards, j’en peux plus de ce climat pourri, j’ai essayé d’en parler à mon directeur mais avec mon masque il a rien compris

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici