Médecins spécialistes : de plus en plus de dépassements d’honoraires

2
8737
Médecins spécialistes : de plus en plus de dépassements d'honoraires
Les médecins ophtalmologistes sont ceux qui pratiquent le plus de dépassements d'honoraires avec les anesthésistes et les gynécologues selon l'Assurance maladie. © Adobe stock

Plus de la moitié des médecins spécialistes libéraux pratiquent des dépassements d’honoraires. Quels sont les spécialistes qui facturent le plus ? Dans quel département ?

Explosion des dépassements honoraires.

En vingt ans, la proportion des médecins en secteur 2 (dépassements d’honoraires) est passée de 37 % à 51 % selon un bilan de l’Assurance-maladie. Ce sont en grande partie des médecins spécialistes : anesthésistes, gynécologues-obstétriciens et  ophtalmologistes. Au contraire, la part des généralistes installés en secteur 2 diminue passant de 14 % à 5 %.

Où paye-t-on le moins ?

Les dépassements d’honoraires des médecins spécialistes n’est pas la même selon les départements. C’est à Paris où le dépassement est le plus important : 108 % par rapport au secteur 1 (sans dépassement) et 66 % dans les Hauts-de-Seine. À l’opposé, c’est en Aveyron que les dépassements d’honoraires sont les plus mesurés avec 13 %.

Pourquoi de tels dépassements ?

Pour le Docteur Patrick Simon-Laneuville, de l’Union régionale des professionnels de santé libéraux, ces dépassements sont inévitables. Il évoque, au micro de France info, le coût d’entretien et de modernisation des appareils médicaux, notamment en ophtalmologie ou en gynécologie.

2 Commentaires

  1. J’ai dû changer de médecin car le mien est parti à la retraite et je me trouve chançeuse …
    Nouvelle génération de médecins, il faut s’adapter et croiser les doigts pour que rien ne soit laissé de côté ! Mais rien à dire sur les généralistes qui sont en secteur 1 pour la majorité.
    Mais quand je constate qu’une consultation dure 10 mn chrono et que je fais une multiplication je pense, bien que je trouve cela justifié, que le coût du matériel doit être assez vite amorti…

  2. Au bout du compte, les mutuelles remboursant de moins en moins ces dépassements devenus outranciers, de nombreux patients sortent du parcours de soin (dentaire, ophtalmologie, imagerie médicale,…).
    – l’état s’est déchargé de la « santé pour tous » en la refilant au privé !!
    – La question se pose sur l’utilité de ces mutuelles à constater les quelques euros de remboursement sur une radio, comparées aux dizaines d’euros à compléter de sa poche . Ne serait il pas plus rentable de se verser 30 Euros/mois sur un compte ?
    En plus des déserts médicaux (Des médecins s’enrichissant sur la misère humaine dans les grandes villes à moindre frais), je ne comprends pas que ce scandale sanitaire ne soit pas suffisamment dénoncé !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici