Plus de 60 % des urgentistes en burnout selon une étude internationale

0
3141
Plus de 60 % des urgentistes en burnout selon une étude internationale
Les médecins comme les infirmiers des services des urgences sont épuisés partout en Europe. © Adobe stock

Les soignants des urgences en France souffrent. Ils ne sont pas les seuls. Selon la Société européenne de médecine d’urgence 62 % des urgentistes souffrent de burnout. La Covid est-elle en cause ?

Conditions de travail stressantes

Médecins et infirmiers des urgences sont épuisés. La Société européenne de médecine d’urgence (Eusem) a mené une enquête auprès des soignants urgentistes dans 89 pays. 1 925 d’entre eux  ont répondu. Les résultats ont été publiés dans European Journal of Emergency Medicine, relayés par Le quotidien du médecin.

La Covid : élément déclencheur

La pandémie de la Covid est l’élément déclencheur de nombreux burnout. Il «difficile de trouver un groupe de personnes qui ait été plus soumis au stress pendant la pandémie que les spécialistes de la médecine d’urgence», écrivent les auteurs. Toutefois, elle n’est pas la seule en cause. Elle n’a fait que renforcer des conditions de travail déjà stressantes : manque de personnel, moyens limités,  manque de reconnaissance, contraintes horaires, pénibilité…

Peu de soutien psychologique pour les médecins

Seule la moitié des répondants (41,4 %) déclare avoir eu accès à un soutien psychologique, s’inquiètent les auteurs de l’enquête. Les soignant ne sont pas seuls à souffrir de cette situation. Le burnout chez les soignants peut conduire à «une réduction de la productivité et de l’efficacité» avec « une augmentation des erreurs médicales» souligne le président de l’Eusem, le Dr Khoury cité dans le Quotidien du médecin

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici