Que sait-on sur ce nouveau virus mortel en Alaska ?

0
Que sait-on sur ce nouveau virus mortel en Alaska ?
Que sait-on sur ce nouveau virus mortel en Alaska ? © adobe stock

Un virus mortel apparu en Alaska inquiète les scientifiques. L’Alaskapox ou variole d’Alaska a fait sa première victime humaine. D’où vient ce virus ? Quels sont les symptômes ? Est-ce contagieux ?

Zone actuellement limitée à l’Alaska

Les cas connus de ce virus d’Alaska, nomme Alaskapox sont peu nombreux. Seuls sept ont été recensés depuis 2015 dont six dans la région de Fairbanks. Le dernier cas de contamination a été enregistré en janvier 2024 dans une autre région d’Alaska, dans la péninsule de Kenai. C’est à 1.000 kilomètres au nord de Fairbanks. La personne contaminée est décédée des suites de la contamination au virus.

Transmission par les petits mammifères

Ce nouveau virus d’Alaska se transmettrait via les petits mammifères. En effet, les virus de la variole, «circulent principalement au sein des populations animales et qu’ils se propagent occasionnellement à l’homme» précise le Dr. Rogers, au journal Alaska Public Media, relayé par BFMTV. Le Dr Rogers travaille au sein des centres fédéraux de contrôle et de prévention des maladies des États-Unis, dans la province de l’Alaska.

Virus détecté chez les écureuils

Selon le média local, le patient décédé était un homme immunodéprimé. Il vivait seul dans les bois et nourrissait un chat sauvage à l’aide de petits mammifères. D’ailleurs, le centre épidémiologique d’Alaska a mis en évidence de très nombreux cas d’Alaskapox chez les campagnols et les écureuils.

Gonflement des ganglions

Les symptômes de ce virus sont des lésions cutanées, des douleurs articulaires et le gonflement des ganglions lymphatiques. Ces ganglions sont situés au niveau du cou, du thorax, des aisselles, de l’abdomen et de l’aine.

Aucun article à afficher

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

Articles Similaires