Risque d’épidémie de choléra en Ukraine

1
3818
Risque d’épidémie de choléra en Ukraine
A cause du mouvement des population et de l destruction des systèmes , d'assainissement d'eau, les Ukrainiens pourraient faire face à une épidémie de choléra. © Adobe stock( photo non contractuelle)

Pénuries de médicaments et d’équipements médicaux, victimes civiles et risque d’épidémie du choléra… La situation sanitaire en Ukraine est alarmante selon l’OMS.

Risque d’épidémie de Choléra

Le risque d’une épidémie de Choléra est réel en Ukraine. Plusieurs facteurs :

– la destruction des infrastructures d’assainissement de l’eau.

– les mouvements de population.

– une épidémie en 2011. L’Ukraine est le dernier pays européen à avoir déclaré une épidémie de Choléra en 2011 avec 33 cas en 2011 à Marioupol.

Hôpitaux en zone de guerre

Plus de 200 établissements de santé sont en zone de conflit ou à proximité. Ce qui complique l’accès aux soins pour les Ukrainiens. Sans compter la pénurie de personnel soignant, de médicaments et de matériels médicaux. L’OMS alerte sur le niveau très bas des réserves d’oxygène médical dans le pays. L’oxygène médical est vital en réanimation.

800 victimes civiles a minima

Entre le 24 février et le 2 mars, 802 victimes civiles ont été recensées par le Haut-Commissariat aux droits de l’homme. Parmi elles, 249 sont décédées dont au moins 15 enfants. Un chiffre sûrement sous-estimé. En effet,  le ministère de la Santé ukrainien a estimé le nombre de victimes civiles à plus de 2 000 sur cette période. Plus de 2 millions d’Ukrainiens sont réfugiés.

La Pologne, base logistique de l’OMS

L’OMS a installé une plateforme logistique en Pologne, à la frontière avec l’Ukraine. Une première livraison de 36 tonnes de fournitures médicales a été expédiée le 4 mars «Une deuxième cargaison est en route», indique l’OMS.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici