Bon ou mauvais stress : comment faire la différence ?

0
Bon ou mauvais stress : comment faire la différence ?
Le stress ponctuel est bénéfique, pas celui intense ou répétitif. © Adobe stock

A l’approche de la rentrée professionnelle et scolaire, savoir gérer le stress est essentiel. Le stress peut-il être bon ? Comment faire la différence avec le « mauvais stress » ? On vous dit tout.

D’où vient le stress ?

Le stress est déclenché par le cerveau à l’approche d’une « menace ». En réponse, il produit de l’adrénaline pour permettre au corps de s’adapter rapidement à cette nouvelle situation. L’adrénaline va induire une augmentation des battements du cœur avec davantage de sang envoyé vers les muscles. Un effet immédiat qui augmente la performance sportive mais aussi intellectuelle. On parle alors de bon stress.

Le cerveau aime le stress à petites doses

Face à une situation de stress ponctuel, le cerveau est performant. On mémorise mieux et l’on est plus attentif à ce qui se passe autour nous. En revanche, si le stress est trop intense ou qu’il dure trop longtemps, il paralyse le cerveau. Celui-ci cherche comment échapper à cette situation stressante. Il peut ne plus « répondre » de manière efficace.

Un stress prolongé épuise le corps

«Si le stress dure trop longtemps (stress continu), c’est un peu comme si une personne était poursuivie sans cesse par un animal féroce » compare le site de la radio suisse RTS. Le corps mobilise alors de l’énergie en permanence pour échapper à cette menace. L’organisme et les défenses immunitaires sont plus faibles. C’est pourquoi l’on est plus sensible aux infections et aux maladies.

Aucun article à afficher

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

Articles Similaires